Tim Parks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tim Parks est né à Manchester en 1954, a grandi à Londres et étudié à Cambridge et Harvard. En 1981, il s'est établi en Italie à Vérone où il vit depuis lors.

Il a traduit de l'italien Alberto Moravia, Tabucchi, Italo Calvino et Roberto Calasso. Tim Parks donne des conférences sur la traduction littéraire à Milan.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Comment peut-on aimer Roger ?, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Cactus », 1992, 175 p. (ISBN 978-2868695444)
  • Translating Style: The English Modernists and Their Italian Translations (en), Londres/New-York, Continuum, 1998, 256 p. (ISBN 978-0304703548)
  • Cara Massimina, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Cactus », 1999, 278 p. (ISBN 978-2742706051)
  • Europa, Paris, Éditions Christian Bourgois, coll. « Littérature Étrangère », 2000, 225 p. (ISBN 978-2267015423)
  • Destin, Paris, Éditions Christian Bourgois, coll. « Littérature Étrangère », 2000, 341 p. (ISBN 978-2267015430)
  • Adultères et autres diversions, Paris, Éditions Christian Bourgois, coll. « Littérature Étrangère », 2000, 225 p. (ISBN 978-2267015423)
  • Une saison de Vérone, Paris, Éditions Christian Bourgois, coll. « Littérature Étrangère », 2002, 415 p. (ISBN 978-2267016192)
  • Double vie, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. «  », 2005, 351 p. (ISBN 978-2742753932)
  • Le silence de Cleaver, Arles, France, Éditions Actes Sud, 2007, 381 p. (ISBN 978-2742770397)
  • Rapides, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Babel », 2009, 304 p. (ISBN 978-2-7427-8554-4)
  • Rêves de fleuves et d'océans, Arles, France, Éditions Actes Sud, 2009, 425 p. (ISBN 978-2742785445)
  • Le Calme retrouvé, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Lettres anglo-américaines », 2012, 320 p. (ISBN 978-2-330-00232-9)
  • No sex, Arles, France, Éditions Actes Sud, coll. « Lettres anglo-américaines », 2014, 272 p. (ISBN 978-2-330-02753-7)

Citations[modifier | modifier le code]

"Pas de vie sans double vie"

Liens externes[modifier | modifier le code]