Tim Commerford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tim Commerford

Description de cette image, également commentée ci-après

Tim Commerford sur scène avec Rage Against the Machine.

Informations générales
Nom de naissance Timothy Robert Commerford
Naissance 26 février 1968 (46 ans)
Irvine (Californie)
Genre musical metal alternatif, rap metal, funk metal, rock alternatif, hard rock
Instruments guitare basse
Vocals
Années actives 1990–aujourd'hui

Timothy Robert Commerford, 26 février 1968 à Irvine (Californie) également Timmy C., Y.tim.K, Simmering T, Tim Bob, ou tim.com est le bassiste de Rage Against the Machine et de Audioslave.

Enfance[modifier | modifier le code]

Timothy Commerford est né le 26 février 1968 et est le cadet d'une famille de 5 enfants, fils d'un ingénieur en aéronautique et d'une mère mathématicienne. Il grandit à Irvine, Californie, où il rencontre son ami Zack de la Rocha de deux ans plus jeune à l'école primaire. D'ailleurs, c'est Zack qui pousse le jeune Tim âgé de 15 ans à se mettre à la basse. La basse lui sert en même temps d'exutoire face à une situation familiale très difficile durant cette même période : sa mère vient de découvrir qu'elle a un cancer et son père nullement attendri par la nouvelle, divorce pour épouser une autre femme. Malheureusement, Tim ne peut qu'assister à la mort de sa mère tuée par sa tumeur au cerveau en 1988 alors qu'il a tout juste 20 ans.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Rage Against the Machine[modifier | modifier le code]

Il est invité à rejoindre le nouveau groupe Rage Against the Machine par son ami Zack de La Rocha qui manquait d'un bassiste après avoir réuni le guitariste Tom Morello et le batteur Brad Wilk. Grand amateur de jazz, mais avec une philosophie moins virulente que celle de Zack et de Tom Morello, la musique le pousse plus que le message rebelle du groupe.

Audioslave[modifier | modifier le code]

A la séparation de Rage Against the Machine, Tim se retrouve avec ses acolytes Morello et Wilk dans le groupe Audioslave dont le chanteur sera Chris Cornell, ex-chanteur de Soundgarden. Ils sortiront trois albums.

Technique[modifier | modifier le code]

A la fois grand amateur de jazz, fan de hip hop (grande influence de Cypress Hill et de NWA qu'on retrouvera dans les choix de reprises de l'album Renegades) et de rock (dont Jimi Hendrix), Tim Commerford est réputé pour son groove, la puissance et la qualité de ses effets (dans Calm Like a Bomb par exemple).

Il utilise principalement deux Jim Dunlop Cry Baby 105Q Bass Wah comme pédales mais aussi une Marshall Guv'nor (avec Rage Against the Machine de 1991 à 1998) ainsi qu'une BOSS DD-3, une BOSS OC-2, une MRX Phase 90 avec RATM et plus récemment une Aphex Punch Factory avec Audioslave.

Son jeu est très varié, il allie rapidité, puissance et technique (le slap sur Take the Power Back par exemple) qui a fait de Rage Against the Machine l'une des sections rythmiques les plus réputées parmi les groupes de neo-metal / fusion des années 90.

Équipement[modifier | modifier le code]

  • Ci-dessous les basses et amplis utilisées par Tim Commerford durant sa carrière musicale :

Il a utilisé une Rickenbacker 4001.

Basses avec Rage Against the Machine:

Basses avec Audioslave

Depuis 2008, Tim joue sur 4 basses Lakland (une Joe Osborn Signature noire, la principale basse pour les concerts, deux 3-Tone Translucent Joe Osborn Signature ainsi que plus récemment une Blonde Translucent Joe Osborn Signature.

Il utilise trois amplis Ampeg SVT-II Pro Heads ainsi que 3 Ampeg SVT Cabinets.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Tim mesure 1,93m.
  • Il adore faire du football américain (il est également fan des Broncos de Denver) et du VTT.
  • Durant son temps libre, il dessine, écrit des poèmes et joue de la basse acoustique.
  • Il déteste la police et leur façon de traiter les gens d'après lui, et dit toujours avoir eu des problèmes avec les policiers.
  • Il a changé de nom dans les crédits de chaque album de RATM : "Timmy C." pour l'album Rage Against the Machine, "Tim Bob" pour Evil Empire, "Y.tim.K" pour The Battle of Los Angeles, "Simmering T" en 1997-1998, et plus tard encore "tim.com".
  • 65 % de son corps est recouvert de tatouages : un très grand (qui lui recouvre tout le haut du corps à part la tête et les avant-bras) et un petit (sur le mollet de la jambe gauche). Son premier tatouage était en forme de brassard noir à son bras en hommage à sa mère décédée. Il avait d'autres tatouages sur son torse, ses bras, et avait tatoué un demi-visage sur son dos.
  • Il a un ancêtre chevalier dénommé Fulco de Comerforte, originaire de Normandie mais envoyé en Irlande pendant l'invasion normande en 1169.
  • Son fils Xavier (né en 2002) apparaît à ses côtés dans le clip Like a Stone de Audioslave.
  • En compagnie de Brad Wilk et de nombreux autres musiciens, Tim a participé au projet "Puscifer" dirigé par Maynard James Keenan (chanteur de Tool et A Perfect Circle). Tim et Brad ont composé Momma Sed avec Jonny Polonski, Maynard, et Milla Jovovich.
  • Il a brûlé un drapeau américain pendant la chanson "Killing in the Name" lors du concert de Rage Against the Machine à Woodstock en 1999

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Rage Against the Machine[modifier | modifier le code]

Avec Audioslave[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

Devenish, Colin (2001), Rage Against the Machine: St. Martin's Griffin ISBN 0-312-27326-6

Liens externes[modifier | modifier le code]