Tilmatli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sur la page 65r du Codex Mendoza, on peut distinguer les uns des autres les huit personnages des deux registres inférieurs grâce aux motifs de leur tilmatli

Tilmatli est le nom nahuatl d'un vêtement porté en guise de manteau par les hommes chez les Aztèques. Appelé manta par les chroniqueurs espagnols, c'était une pièce de tissu rectangulaire nouée à l'épaule, qui tenait lieu de cape ou de manteau.

Il convient de souligner que tous les Aztèques, quelle que soit leur condition, sociale portaient les mêmes vêtements base, un maxtlatl et un tilmatli. C'étaient la nature, la qualité et la décoration du tissu qui permettaient de distinguer les différentes catégories sociales. Ces différences faisaient l'objet d'une réglementation.

On peut se faire une idée de la diversité des tilmatli grâce au Codex Magliabechiano, dont les douze premières pages représentent 45 sortes de manteaux différents[1].

Les gens du commun portaient un tilmatli fait de fibres d'agave, de yucca ou de palme. Le coton était réservé aux classes supérieures. La réglementation spécifiait également la longueur du tlimatli. Il était interdit aux gens du commun de porter un tilmatli sous le genou. Le porter jusqu'à la cheville était puni de mort. On faisait une exception pour les guerriers blessés à la jambe, qui pouvaient porter un manteau plus long jusqu'à leur guérison[1].

Le tilmatli se portait normalement noué à l'épaule droite, mais certains nobles ou prêtres avaient le droit de le porter noué à l'avant[1].

Seul le tlatoani pouvait porter un xiuhtilmatli, c'est-à-dire un «manteau de turquoise».

a : jeune vêtu uniquement d'un maxtlatl ; b : gens du peuple (macehualli) ; c : noble (pilli) ou ancien guerrier ; d : classes gouvernantes et clergé ; e : façon moins commune de nouer le tilmatli ; f : guerrier.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Rieff Anawalt 1981, p. 30

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Patricia Rieff Anawalt, Indian Clothing before Cortés. Mesoamerican Costumes from the Codices, University of Oklahoma Press,‎ 1981