Tillandsia recurvata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tillandsia recurvata (L.) L. est une plante épiphyte de la famille des Bromeliaceae.

L'épithète recurvata signifie « récurvée » et se rapporte à l'aspect des feuilles.

Protologue et Type nomenclatural[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata (L.) L., Species Plantarum ed. 2, 1: 410 (1762)

Diagnose originale (Renealmia recurvata L.) :

« RENEALMIA foliis subulatis scabris, pedunculis unifloris.
Habitat in Jamaicae arboribus. »

Type : ?

Synonymie[modifier | modifier le code]

Synonymie nomenclaturale[modifier | modifier le code]

Synonymie taxonomique[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata (L.) L.
Illustration tirée de : Ruiz & Pav. Fl. Peruv. : tab. CCLXXI-a (1802)

Tillandsia recurvata est une plante de taille variable, courtement rameuse, à feuilles distiques écailleuses.

Inflorescence dégagée du feuillage, pauciflore. Fleur de coloris variable : de blanc à violet, le plus souvent bleu pâle.

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

  • Typologie : plante vivace herbacée, en touffe dense ; épiphyte[5],[6],[1], rupicole[6],[4], saxicole[6] ou fixée sur supports variés (incluant les fils électriques), parfois terrestre en zones sèches[3].
  • Habitat : régions plutôt sèches.
  • Altitude : 0-3000 m[3].

Distribution[modifier | modifier le code]

Aire très vaste : depuis le sud des États-Unis jusqu'au nord du Chili et au centre de l'Argentine [4],[2],[3].

Taxons infra-spécifiques[modifier | modifier le code]

L'aire de l'espèce étant vaste, de nombreux taxons infraspécifiques ont été décrits, mais ils peuvent s'intégrer, pour la plupart; dans l'éventail de variabilité du type[3].

Tillandsia recurvata var. recurvata[modifier | modifier le code]

(autonyme)

Synonymie :

  • Tillandsia recurvata var. genuinua André


Tillandsia recurvata var. argentea André[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. argentea André, Bromel. Andr. : 65 (1889)

Diagnose originale : (à compléter)

Type : (à compléter)

Distribution : Drapeau de la Colombie Colombie.


Tillandsia recurvata var. brevifolia André[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. brevifolia André, Bromel. Andr. : 65 (1889)

Diagnose originale : (à compléter)

Type : (à compléter)

Distribution : Drapeau de la Bolivie Bolivie.


Tillandsia recurvata var. caespitosa André[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. caespitosa André, Bromel. Andr. : 65 (1889)

Diagnose originale : (à compléter)

Type : (à compléter)


Tillandsia recurvata var. ciliata E.Morren ex Mez[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. ciliata E.Morren ex Mez in Mart., Fl. Bras. 3(3): 610, n° 32 (1894)

Synonymie :

Diagnose originale[1] : « Var. α. CILIATA E. Morr. a typo differt habitu compactiore, foliis crassioribus, rectiusculis, scapum fere aequantibus. »

Type : Mez[1] cite plusieurs spécimens différents sans désigner précisément un holotype. Aucune illustration n'est jointe au protologue et qui pourrait en tenir lieu.

  • leg. Aschenborn, n°539 ; Syntypus (ubi ?)
  • leg. J.L. Berlandier, n° 367, s.d., s.t. ; sine loco ; Syntypus US National Herbarium (US 00091090)
  • leg. J.L. Berlandier, n° 2238 ; Syntypus (ubi ?)
  • leg. Bourgeau, n° 96 ; Syntypus (ubi ?)
  • leg. Schiede n° 1003 ; Syntypus (ubi ?)
  • leg. Seler, n° 489 ; Syntypus (ubi ?)

Distribution : Drapeau du Mexique Mexique[1].


Tillandsia recurvata var. contorta André[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. contorta André, Bromel. Andr. : 65 (1889)

Diagnose originale : (à compléter)

Type : (à compléter)

Distribution :


Tillandsia recurvata var. elongata André[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. elongata André, Bromel. Andr. : 65 (1889)

Diagnose originale : (à compléter)

Type : (à compléter)

Distribution : Drapeau de la Colombie Colombie.


Tillandsia recurvata var. genuinua André[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. genuina André, Bromel. Andr. : 65 (1889) [nom. illeg.]

Synonymie :

  • Tillandsia recurvata var. recurvata

Distribution :


Tillandsia recurvata var. major André[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. major André, Bromel. Andr. : 65 (1889)

Diagnose originale : (à compléter)

Type : (à compléter)

Distribution : Drapeau de Porto Rico Porto Rico.


Tillandsia recurvata var. majuscula Mez[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. δ majuscula Mez in Mart., Fl. Bras. 3(3): 611 (1894)

Diagnose originale[1] : « Var. δ. MAJUSCULA Mez: a typo differt statura ut in var. ciliata robustiore; bracteis margine paullo lepidotis medio glabratis; floribus certe 15 mm. longis; petalis conspicue latioribus per anthesim patentibus. »

Type : Mez[1] ne désigne aucun type de façon explicite et aucune illustration n'est jointe au protologue.

Distribution : sud du Drapeau du Brésil Brésil[1].


Tillandsia recurvata var. minor André[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. minor André, Bromel. Andr. : 65 (1889)

Diagnose originale : (à compléter)

Type : (à compléter)


Tillandsia recurvata var. minuta Mez[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata var. γ minuta Mez in Mart., Fl. Bras. 3(3): 611 (1894)

Synonymie :

  • Tillandsia recurvata f. minuta (Mez) A.Cast.

Diagnose originale[1] : « Var. γ. MINUTA Mez: a typo differt statura tenuiore minoreque; scapo tenuissimo haud vaginato; floribus semper singulis folia haud superantibus. »

Type : Mez[1] ne désigne aucun type de façon explicite et aucune illustration n'est jointe au protologue.

  • leg.: B. Balansa, n° 618 a, 1874-02-18 ; « L'Assomption » (loc. ign.) ; Isolectotypus B (B 10 0243488)

Distribution :


Tillandsia recurvata f. minuta (Mez) A.Cast.[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata f. minuta (Mez) A.Cast., Gen. Sp. Pl. Argent. 3: 347 (1945)

Synonymie :

  • Tillandsia recurvata var. minuta Mez


Comportement en culture[modifier | modifier le code]

Tillandsia recurvata est une plante de culture facile[3],[4] bien qu'elle soit assez sensible à la pourriture et nécessite donc une bonne aération[3].

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p Mez C. in Martius C.F.P. von (1894), Flora Brasiliensis 3(3): 609.
  2. a, b, c, d, e et f Baker J.G. (1889), Handb. Bromeliaceae : 162, n° 16.
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Roguenant A. (2001) ; Les Tillandsia et les Racinaea, Belin, Paris : 568. (ISBN 2-7011-2821-8)
  4. a, b, c, d et e Rauh W. (1970-1973) ; Bromeliads (trad. anglaise, 1979), Blandford Press : 164. (ISBN 0-7137-0845-X)
  5. Linné C. von. (1762), Species Plantarum ed. 2, 1: 410.
  6. a, b et c Ruiz H. & Pavón J. (1802), Flora Peruviana 3: 42, n° 10.
  7. a et b Mez C. (1896), in C.DC., Monogr. Phan. 9: 872, n° 241.