Tillandsia aizoides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tillandsia aizoides est une espèce de plantes de la famille des Bromeliaceae. L'épithète aizoides signifie « ressemblant à l'aiz(o)n ». Le terme aizoon signifie « toujours vivant » et désignait autrefois de nombreuses plantes de montagne en petite rosette acaule persistante, dont les saxifrages, les joubarbes, etc. L'épithète aizoides est une référence au port compact de la plante.

Protologue et type nomenclatural[modifier | modifier le code]

Tillandsia aizoides Mez in C.DC., Monogr. Phan. 9: 866, n° 233 (1896)

Diagnose originale[1]  : « foliis caulem permanifestum quaquaverse vestientibus, haud ultra 20 mm. longis ; scapo conspicuo, praeter bracteam 7-nerviam vaginas 1-2 procreante; flore singulo ; sepalis antico cum reliquis ad 2 mm., posticis inter sese ad 2,5 mm. connatis. »

Type : Mez[1] cite deux spécimens différents sans préciser explicitement son choix de l'holotype :

  • leg. Hieronymus & Niederlein, n° 850 ; « Argentina, prov. Catamarca in valle de Tamatina » ; Syntypus B (in Herb. Hieron.). (B 10 0247107) Nb : ce syntype, le premier cité par Mez, est considéré à B comme l’holotype.
  • leg. Lorentz & Hieronymus ; « ad Chacrarita de los Padres, Quebrada de la Tala » ; Syntypus B (in Herb. Hieron.).

Synonymie[modifier | modifier le code]

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

L'espèce se rencontre dans dans le centre et la province de Catamarca en Argentine [1] et dans le sud de la Bolivie[2].

Habitat[modifier | modifier le code]

L'espèce se rencontre dans les zones sèches et ensoleillées[2] entre 600-2 600 mètres d'altitude[2].

Description[modifier | modifier le code]

Tillandsia aizoides est une plante herbacée en rosette acaule monocarpique, vivace par ses rejets latéraux et épiphyte[1],[2].

Comportement en culture[modifier | modifier le code]

Tillandsia aizoides est réputée être de culture difficile[2].

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Mez C. (1896), in C.DC., Monogr. Phan. 9: 866.
  2. a, b, c, d et e Roguenant A . (2001) ; Les Tillandsia et les Racinaea, Belin, Paris : 181. (ISBN 2-7011-2821-8)