Tilapia (genre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le nom vernaculaire, voir Tilapia.

Tilapia est un genre de poissons, de la famille des cichlidés, comprenant environ 40 espèces originaires de la zone éthiopienne. Ils font partie du groupe des poissons connus sous le nom vernaculaire de tilapia, regroupant alors des espèces du genre Tilapia mais aussi des genres Oreochromis et Sarotherodon. Certaines espèces de ce genre sont utilisées en élevage piscicole.

Le nom vernaculaire « tilapia » se traduit en anglais par St. Peter's Fish. Ces poissons ne doivent pas être confondus avec le Saint-pierre des francophones.

Description du genre[modifier | modifier le code]

Les plus grands spécimens de tilapias mesurent 61 cm et pèsent 5,5 kg.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Après une parade nuptiale la femelle pond environ 200 ovules dans la cuvette et le mâle les féconde. Les œufs, puis les jeunes, sont gardés dans la bouche des parents. L’incubation dure environ deux semaines. Peut avoir 6 à 11 cycles de pontes par année. Maturité sexuelle à 10g pour les femelles, optimum à 40g.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon FishBase (6 novembre 2013)[1] :

Utilisation par l'homme[modifier | modifier le code]

Le Saint-Pierre/Tilapia a été implanté au Viêt Nam dans les rizières inondées pour lutter contre le paludisme : ce poisson se nourrit en effet de larves de moustiques. Il peut être ensuite consommé.

Certaines espèces comme Tilapia buttikoferi sont appréciées par les aquariophiles.

Elevage[modifier | modifier le code]

Certaines espèces de Tilapia ont été introduites dans certains plans d'eau douce d'Amérique centrale et d'Asie du Sud Est car elles présentent des caractéristiques intéressantes pour le type d'élevage :

  1. un régime alimentaire polyvalent (planctonophage, végétarien ou omnivore) ;
  2. un indice de conversion alimentaire et une croissance généralement élevés ;
  3. une grande résistance au manque d'oxygène, mais pas de respiration aérienne (dipneuste) ;
  4. une reproduction rapide et facile ;
  5. un faible degré de parasitisme, ce qui diminue les pertes causées par une baisse dans le taux de croissance et par la mortalité ;
  6. une chair de bonne qualité et de prix abordable ;
  7. une tolérance aux eaux à température relativement élevée.

La production actuelle de Tilapia est de 1,5 million de T, essentiellement en Chine et Philippines.

En Belgique, bien qu'il ait besoin d’eau chaude pour vivre, la société Aquafarm a décidé de produire ce poisson tropical. L’idée de cette société est de réutiliser l’eau chaude qui sort du circuit tertiaire de la centrale nucléaire de Tihange[2],[3].

OGM[modifier | modifier le code]

Parmi les espèces de poissons génétiquements modifiés (OGM) destinées à l’élevage, on trouve le tilapia, le saumon de l’Atlantique et certaines espèces de saumon du Pacifique[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. FishBase, consulté le 6 novembre 2013
  2. Faim du monde
  3. Dans ce village a été construit une centrale nucléaire sur les berges de la Meuse durant les années 1970. La centrale comporte 3 réacteurs.
  4. Utilisations potentielles des animaux GM Élevage du poisson et du bétail

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Taxinomie :

Autres sites :