Tigréens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec les Tegrés.

ተጋሩ
Tigréens

[[Fichier:AbunaPaulos.jpg Ras Mangasha 1.jpg
Yohannesson.jpg Meles Zenawi.jpg Isaias Afwerki in 2002.jpg
Eriamercol.jpg|thumb|center|upright=1.2|alt=Description de cette image, également commentée ci-après]]

Ras Alula · Paulos Gebre Yohannes · Mengesha Yohannes
Yohannes IV · Meles Zenawi · Issayas Afewerki
Thomas Kelati · Ella Thomas · Abdul Rahman al-Amoudi · Meb Keflezighi

Populations significatives par région
Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 4 483 892 (2007)[1]
Drapeau de l'Érythrée Érythrée 5 540 000
Autres
Langues

Tigrigna

Religions

Christianisme éthiopien orthodoxe

Les Tigréens (tigrigna : ተጋሩ), également transcrit Tegréens, sont des habitants de la Corne de l'Afrique, vivant dans le nord Éthiopie et le centre-ouest de l'Érythrée. Il existe également une importante diaspora, notamment aux États-Unis et en Italie. Ils parlent le tigrinya et sont chrétiens orthodoxes éthiopiens, érythréens, ou musulmans.

Ils ne doivent pas être confondus avec les Tegrés qui parlent une langue différente, le tegré.[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Langue[modifier | modifier le code]

Ils parlent le tigrinya, une langue sémitique qui est l'une des langues officielles de l'Érythrée et, en Éthiopie, celle de la région du Tigray.

4 320 000 locuteurs du tigrinya ont été dénombrés en Éthiopie lors du recensement de 2007, 2 540 000 en Érythrée en 2006, et quelque 6 915 000 tous pays confondus[2].

Culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement officiel 2007, p. 84
  2. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alemseged Abbay, Identity jilted, or, Re-imagining identity? : the divergent paths of the Eritrean and Tigrayan nationalist struggles, Red Sea Press, Lawrenceville, N. J., 1998, 250 p. (ISBN 1-56902-072-8)
  • (en) Jenny Hammond, Sweeter than honey : Ethiopian women and revolution : testimonies of Tigrayan women, Red Sea Press, Trenton, N.J., 1990, 174 p. (ISBN 0-932415-56-3)
  • (en) John Young, Peasant revolution in Ethiopia : the Tigray People's Liberation Front, 1975-1991, Cambridge University Press, Cambridge, New York, 1997, 270 p. (ISBN 0-521-59198-8)
  • Fabienne Le Houérou, Éthiopie-Érythrée : frères ennemis de la Corne de l'Afrique, L'Harmattan, 2000, 159 p. (ISBN 978-2-7384-9319-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :