Tignieu-Jameyzieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tignieu-Jameyzieu
Mairie de Tignieu-Jameyzieu.
Mairie de Tignieu-Jameyzieu.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Arrondissement de La Tour-du-Pin
Canton Canton de Crémieu
Intercommunalité Communauté de communes de l'Isle-Crémieu
Maire
Mandat
André Paviet-Salomon
2008-2014
Code postal 38230
Code commune 38507
Démographie
Population
municipale
6 282 hab. (2011)
Densité 472 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 44′ 05″ N 5° 11′ 17″ E / 45.7347222222, 5.18805555556 ()45° 44′ 05″ Nord 5° 11′ 17″ Est / 45.7347222222, 5.18805555556 ()  
Altitude 232 m (min. : 199 m) (max. : 237 m)
Superficie 13,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative d'Isère
City locator 14.svg
Tignieu-Jameyzieu

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique d'Isère
City locator 14.svg
Tignieu-Jameyzieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tignieu-Jameyzieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tignieu-Jameyzieu

Tignieu-Jameyzieu est une commune française située dans le département de l'Isère en région Rhône-Alpes.

Les habitants sont des Tignolans et Tignolanes (ou Tignolands et Tignolandes).

Géographie[modifier | modifier le code]

Tignieu-Jameyzieu est située à 25 kilomètres de Lyon, à l’extrémité Nord du département de l’Isère et est marquée par son appartenance au Dauphiné. Elle se situe à l’est de l’agglomération lyonnaise, et au-dessus de l’axe Lyon-Grenoble.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires de Tignieu[1]
Période Identité Étiquette Qualité
1792   François Reynaud   maire, marchand
décembre 1792 octobre 1795 Jacques Jacquin   laboureur
brumaire an IV germinal An V François Reynaud   maire, puis agent municipal
germinal An V 28 germinal An VI Louis Rullet   laboureur
prairial an VI   Jean Aimard   marchand
25 floréal An VIII 7 juin 1815 Joseph Marie Sornin   maire
également maire de Jameyzieu
7 juin 1815 juillet 1815 Antoine Barbier    
août 1815 7 janvier 1845 (mort en fonctions) Joseph Marie Sornin    
9 mars 1845 mai 1848 Jean Jacquin   cultivateur
mai 1848       maire provisoire
         
         
         
1983 mars 1995 André Bon PS  
1995 réélu en 2008 André Paviet-Salomon PS  


Liste des maires de Jameyzieu[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1791   Maurice Bertet    
1792   G. Tavernet    
décembre 1794 pluviose an IV Étienne Montagnon    
pluviose an IV   Jean Griot   agent municipal
mai 1796   G. Tavernet    
vendémiaire An VIII   Claude Tavernet   cultivateur, agent municipal
10 prairial An VIII   Pierre Tavernet   cultivateur, maire
frimaire an XI 1821 Joseph Marie Sornin    
octobre 1821 octobre 1823 Joseph Dumollard    
octobre 1823 1830 Joseph Marie Sholto Douglas    
1830 1835 Clément Merlin    
1835 1840 Joseph Rabilloud    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 6 282 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
406 473 493 463 596 693 940 1 003 1 102
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 062 1 056 1 098 871 888 895 974 1 015 1 133
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 202 1 392 1 548 1 563 1 559 1 617 1 673 1 563 1 840
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
2 030 2 454 2 959 3 666 4 616 4 838 5 373 6 282 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4])
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts inauguré le 10 septembre 1922.
  • Construction de l'église de style néo-roman en 1893.
  • Sept croix de mission sont réparties sur toute la commune.
  • Le marais de la Léchère classé ZNIEFF.

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Sainte Catherine : Fête célébrant la patronne du village.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Élisabeth Roux-Groux, Les maires de Tignieux,sur le site tignieu-jameyzieu.info, consultée le 1er octobre 2008
  2. [PDF] Élisabeth Roux-Groux, « Liste des maires de Jameyzieu »,sur le site tignieu-jameyzieu.info, consultée le 1er octobre 2008
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :