Tighennif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne Le site acheuléen de Tighennif en Algérie dans la Wilaya de Mascara. Pour la Commune d'Algérie de Mascara, voir Tighennif (Mascara).
Tighennif
Image illustrative de l'article Tighennif
Localisation
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Coordonnées 35° 25′ 00″ N 0° 20′ 00″ E / 35.416667, 0.333333 ()35° 25′ 00″ Nord 0° 20′ 00″ Est / 35.416667, 0.333333 ()  

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Tighennif
Tighennif

Le site acheuléen de Tighennif (anciennement Ternifine) se trouve près de Mascara en Oranie (Algérie).

Il a livré de nombreux ossements animaux et des ossements humains (3 mandibules, un pariétal, quelques dents) attribués à un nouveau genre et une nouvelle espèce par Camille Arambourg en 1954 : Atlanthropus mauritanicus, l'« Atlanthrope ». Les mandibules, de très grande taille, attestent de la présence d'hommes particulièrement robustes.

Le site a également livré une industrie lithique acheuléenne comportant de nombreux bifaces et hachereaux.

Références[modifier | modifier le code]

  • Arambourg, C. (1957) « Récentes découvertes de paléontologie humaine réalisées en Afrique du Nord française (L'Atlanthropus de Ternifine - L'Hominien de Casablanca) », in: Third Panafrican Congress on Prehistory, Livingstone 1955, Clark, J.D. et Cole, S., Eds., London, Chatto &Windus, p. 186-194.
  • Balout, L. et Tixier, J. (1956) « L'Acheuléen de Ternifine », in: Congrès préhistorique de France - Compte rendu de la XVe session - Poitiers-Angoulème, 15-22 juillet 1956, p. 214-218.
  • Balout, L., Biberson, P. et Tixier, J. (1967) « L'Acheuléen de Ternifine (Algérie), gisement de l'Atlanthrope », L'Anthropologie, t. 71, no 3-4, p. 217-237.
  • Balout, L., Biberson, P. et Tixier, J. (1970) « L'Acheuléen de Ternifine (Algérie), gisement de l'Atlanthrope », in: Actes du VIIe Congrès International des Sciences Préhistoriques et Protohistoriques, Prague, UISPP, 21-27 août 1966, p. 254-261.
  • Djemmali, N.-E. (1985) L'industrie lithique acheuléenne du gisement de Tighennif (Ternifine), Algérie, Paris, Université P. et M. Curie, Muséum National d'Histoire Naturelle, Thèse de Doctorat, 184 p.
  • Geraads, D., Hublin, J.-J., Jaeger, J.-J., Tong, H., Sen, S. et Toubeau, P. (1986) « The Pleistocene Hominid site of Ternifine, Algeria : new results on the environment, age, and human industries », Quaternary Research, 25, p. 380-386.
  • Pallary, P. (1905) « Caractères généraux des industries de la pierre dans l'Algérie occidentale », L'Homme Préhistorique, 3° année, no 2, p. 33-43.