Tige filetée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une tige filetée est un composant élémentaire mâle d'un système vis/écrou destiné à l'assemblage de pièces ou à la transformation de mouvement. Son complément, pièce femelle est l'écrou.

Cette tige comporte un noyau de section circulaire, avec sur sa périphérie un filetage forme générée par le balayage d'une section le long d'une hélice. La tige peut être réalisée en métal dans la plupart des cas. Elle peut aussi être en matière plastique dure pour les pièces de petite dimension (industrie de précision) ou ayant des contraintes techniques particulières (légèreté notamment).

Une tige filetée est destinée à être utilisée avec un trou taraudé.

Méthode de fabrication[modifier | modifier le code]

Filetage d'une tige métallique[modifier | modifier le code]

Dans le cas d'une tige métallique, le filetage se fait en tournant la pièce : la tige est mise en rotation, et un outil de coupe crée une rainure en avançant. La combinaison de la rotation de la pièce et de l'avance de l'outil donne la forme hélicoïdale du filetage. Le filetage peut être également obtenu avec une filière ou, sans usinage, par moulage (tige plastique), ou par déformation.

Représentation en dessin industriel[modifier | modifier le code]

Représentations de profil d'un filetage trapézoïdal : réaliste (gauche) simplifiée (centre), normalisée (droite)

En dessin industriel, la tige filetée est représentée :

  • de face, par un cercle en trait épais continu contenant un cercle incomplet (3/4 de cercle) en trait fin continu de même centre et plus petit représentant le filetage ; le diamètre du cercle extérieur est le diamètre extérieur du filetage, le diamètre du cercle intérieur est le diamètre du fond du filet ;
  • de profil : par deux traits fins continus situés entre deux traits épais continus ; les traits épais correspondent à l'extérieur du filetage, les traits fin au fond du filetage.

Voir aussi[modifier | modifier le code]