Tige céleste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Céleste.

Les tiges célestes (天干, tiāngān) également appelés troncs célestes sont une notion chinoise liée au cycle sexagésimal, un ancien système cyclique de numérotation et de datation encore utilisé en astrologie chinoise.

Les tiges célestes sont au nombre de dix et ont été associées aux concepts de yin et yang et des cinq éléments.

  Tige
céleste
Nom
chinois
Nom
japonais
Nom
coréen
Yin Yang Élément
1 jiǎ kinoe, gab yang Bois
2 kinoto, otsu eul yin
3 bǐng hinoe, hei byeong yang Feu
4 dīng hinoto, tei jeong yin
5 tsuchinoe, bo mu yang Terre
6 tsuchinoto, ki gi yin
7 gēng kanoe, gyeong yang Métal
8 xīn kanoto, shin sin yin
9 rén mizunoe, jin im yang Eau
10 guǐ mizunoto, ki gye yin

Les tiges célestes sont encore utilisées en Chine et au Japon comme système alphabétique ou système de numérotation, y compris sur les documents légaux. Ainsi :

  • en chimie organique, les tiges célestes représentent le nombre de carbone des groupes fonctionnels : méthane (甲烷 jiǎwán), éthane (乙烷 yǐwán)... ;
  • en médecine, les tiges célestes sont souvent utilisées dans le nom des maladies là où les occidentaux utilisent des lettres alphabétiques : hépatite A (甲型肝炎 jiǎxínggānyán), hépatite B (乙型肝炎 yǐxínggānyán), etc. ;
  • pour donner des notes : pour « très bien », pour « bien », pour « assez bien », etc. Généralement, aux tiges célestes s'ajoute également le caractère yōu (), « excellent » ;
  • les séries des clubs de sports : première division (意甲 yìjiǎ), deuxième division (意乙 yìyǐ), etc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]