Tierra Firme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tierra Firme
Tierra Firme es

15101537

Description de cette image, également commentée ci-après

La Tierra Firme au début du XVIe siècle

Informations générales
Statut Gouvernorat
Histoire et événements
1510 Création
1537 Suppression

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Tierra Firme, Tierrafirme ou Costa Firme (terre ferme en castillan) était le nom donné du temps de la colonisation de l'Amérique par la couronne espagnole au Venezuela, à l'Isthme de Panamá et à une partie des territoires de la Colombie, qui plus tard formeraient une partie de la vice-royauté de Nouvelle-Grenade. À l'origine, on donnait également ce nom à tous les territoires des côtes septentrionales de l'Amérique du Sud et centrale, des Guyanes à l'Isthme de Panamá.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région orientale du Venezuela fut la première terre non insulaire que foulèrent les Espagnols.

Du 4 au 12 août 1498, Christophe Colomb explora le Golfe de Paria où se trouve actuellement l'État de Sucre. Il parcourut notamment l'estuaire de l'Orénoque et sut alors, vu la grande quantité d'eau douce, qu'il se trouvait sur un continent et non sur une île. Il décrivit ces terres comme partie d'un continent inconnu des Européens avant de se rétracter et de déclarer qu'elles faisaient partie de l'Asie.

Plusieurs décrets royaux de l'empereur Charles Quint (Charles Ier d'Espagne) définirent la Tierra Firme à mesure des explorations :

Finalement, en février 1535, fut créée l'Audience Royale de Panamá (Real Audiencia de Panamá), définissant officiellement les territoires de la Tierra Firme :

Sources[modifier | modifier le code]