Tidjane Thiam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thiam.

Tidjane Thiam

Description de l'image  Tidjane Thiam - Annual Meeting of the New Champions 2011.jpg.
Naissance
Abidjan, Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Nationalité Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire / Drapeau de la France France
Profession Directeur général de Prudential plc

Tidjane Thiam, né le à Abidjan en Côte d'Ivoire, est un dirigeant d’entreprise à la double nationalité ivoirienne et française. Il occupe actuellement le poste de Directeur général de Prudential plc, compagnie d’assurance au Royaume-Uni. Diplômé de l'École polytechnique et de l'école des Mines de Paris, il rejoint McKinsey & Company en qualité de consultant en management de 1986 jusqu'en 1994[1]. De 1994 à 1999, il retourne en Côte d'Ivoire comme Directeur général du Bureau National d'Études Techniques et de Développement (BNETD), rattaché directement au Premier ministre et au Président. À partir de 1998, il est à la fois Président du BNETD et Ministre du plan et du Développement. Après le coup d’État de 1999 en Côte d’Ivoire, il retourne dans le secteur privé, d’abord chez McKinsey à Paris de 2000 à 2002, avant d’intégrer l’équipe dirigeante d’Aviva et enfin, de rejoindre Prudential. Depuis septembre 2009, il dirige le groupe d'assurance Prudential, ce qui fait de lui le premier dirigeant noir d’une entreprise du FTSE 100[1]. Tidjane Thiam est également membre de l'Africa Progress Panel, une fondation basée à Genève et présidée par Kofi Annan depuis 2008.

Jeunesse et Famille[modifier | modifier le code]

Né en Côte d'Ivoire, Tidjane Thiam est issu de deux familles africaines influentes. Du côté de sa mère, il est un descendant direct de Yamousso, dont Yamoussoukro, la capitale de Côte d'Ivoire, tire son nom. Marietou, la mère de Tidjane Thiam, était la nièce de Félix Houphouët-Boigny, fondateur et premier Président de Côte d'Ivoire[2].

Journaliste né au Sénégal, son père, Amadou Thiam, émigre en Côte d'Ivoire en 1947. Il soutient Houphouet-Boigny dans son combat pour l’indépendance de la Côte d’Ivoire et participe pendant plus de 10 ans au gouvernement ivoirien après l’indépendance. Il est élevé à la dignité de Grand Officier de la Légion d’honneur, la plus élevée des décorations françaises[3]. Habib Thiam, l’oncle de Tidjane, a été Premier ministre du Sénégal pendant plus de 10 ans et il a également été Président de l’Assemblée Nationale du Sénégal.

Études et carrière[modifier | modifier le code]

Apres avoir fait une partie de ses études au Lycée Classique d'Abidjan, Tidjane Thiam entreprit de brillantes études :

  • En 1982, Tidjane Thiam est le premier Ivoirien à passer le concours d’entrée à l'École polytechnique. Il sort diplômé de cette école en 1984.
  • En 1986, il obtient le diplôme d’ingénieur de l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris (major de promotion)[1].
  • Cette même année, il reçoit une bourse pour passer le MBA de l’INSEAD et rejoint le 'McKinsey Fellows Programme' à Paris[4].
  • Il obtient le MBA de l’INSEAD en 1988 (Dean's list) et rejoint le cabinet McKinsey.
  • En 1989, il prend une année sabbatique pour suivre le Programme des jeunes professionnels de la Banque Mondiale à Washington, D.C. Il retourne chez McKinsey en 1990, d’abord à New York puis à Paris[1].
  • De 1994 à 2000, il rejoint la Côte d'Ivoire comme directeur du plan, puis ministre de la Planification et du Développement
  • En 2000, il revient en France chez McKinsey.
  • En 2002, il devient directeur stratégique du groupe Aviva, ayant la responsabilité des opérations internationales et d'Aviva Europe.
  • Depuis septembre 2009, il préside le groupe d'assurance Prudential. De ce fait, il est le premier noir à diriger une entreprise du FTSE 100. Prudential a annoncé le 1er mars 2010 le rachat pour 35,5 milliards de dollars d'AIA, filiale asiatique de l'américain AIG, qui en fera le leader international de l'assurance-vie en Asie, région la plus prometteuse du secteur.

On doit à Tidjane Thiam le texte suivant remis à l’Institut Montaigne, dans lequel il explique pourquoi il a dû traverser la Manche pour atteindre les plus hauts échelons hiérarchiques d’une grande entreprise. Une progression quasi-impossible pour lui en France, à cause du fameux "plafond de verre".

Gouvernement[modifier | modifier le code]

En décembre 1993, le premier Président ivoirien, Félix Houphouët-Boigny, meurt. Il est remplacé par Henri Konan Bédié. En avril 1994, à la demande du nouveau Président, Tidjane Thiam quitte la France et McKinsey pour rentrer à Abidjan où il devient directeur général du Bureau National d'Études Techniques et de Développement (BNETD)[5], organisme de développement des infrastructures et de conseil économique employant plus de 4 000 personnes, et rattaché directement au Président et au Premier ministre. À ce poste, où il a rang de ministre, il assure également des négociations essentielles avec le FMI et la Banque mondiale. Tidjane Thiam est également un membre clé du Comité de privatisation, où il est chargé de la privatisation d’un grand nombre d’entreprises publiques.

En août 1998, en plus de ses fonctions au BNETD, dont il devient président, Tidjane Thiam est formellement admis au gouvernement au rang de Ministre du Plan et du Développement[5]. Durant les années qu’il passe en Côte d'Ivoire, Tidjane Thiam encourage la participation du secteur privé au développement des infrastructures. Il met en œuvre plusieurs projets phares, notamment la centrale électrique d’Azito (distinguée par le Financial Times comme une réussite fondée sur l’une des décisions d’investissement les plus audacieuses au monde)[6], la rénovation de l’aéroport d’Abidjan et la construction du pont à péage Riviera-Marcory, dont le financement est finalisé quelques jours avant le coup d’État de 1999. En 2011, une des premières mesures d’Alassane Ouattara, le nouveau Président est de commencer la construction de ce pont en respectant le cahier des charges initial de Tidjane Thiam, et en ayant recours aux mêmes promoteurs.

Entre 1994 et 1999, Tidjane Thiam participe activement au programme de privatisation de grande ampleur qui place la Côte d'Ivoire à l’avant-garde des pays africains[7], avec la privatisation du réseau téléphonique, des services, de la production d’électricité, des aéroports, du réseau ferroviaire et de nombreuses sociétés du secteur agricole[5].

En 1998, il est sélectionné parmi les « 100 jeunes décideurs du monde de demain » (Young Global Leaders of Tomorrow) du Forum économique mondial de Davos, et en 1999, il est élu membre du « Dream Cabinet » par ce même Forum[5].

En décembre 1999, lors d’un déplacement de Tidjane Thiam à l’étranger, le gouvernement est renversé par l’armée ivoirienne. À son retour au pays, Tidjane Thiam est arrêté et assigné à résidence pendant plusieurs semaines. Le Général Robert Guéï, qui a pris le pouvoir, lui propose le poste de chef de l’exécutif, mais il refuse et quitte le pays début 2000[2].

Retour à la finance[modifier | modifier le code]

De retour en Europe, Tidjane Thiam devient associé chez McKinsey à Paris, participant ainsi à la direction du département « institutions financières » de la société. En 2002 il rejoint Aviva[5], d’abord comme directeur de la stratégie et du développement du groupe, puis il prend la responsabilité des opérations internationales et d'Aviva Europe et enfin, il devient directeur général, siégeant au conseil d'administration de l’entreprise. En janvier 2007, après l’annonce du départ de Richard Harvey, PDG d’Aviva[8], Tidjane Thiam est pressenti pour prendre la tête du groupe[5].

Directeur général de Prudential[modifier | modifier le code]

Il quitte Aviva en septembre 2007 pour devenir directeur financier de Prudential plc. En mars 2009, Tidjane Thiam est nommé Directeur général, à compter du départ de Mark Tucker en octobre. Il devient ainsi le premier dirigeant noir d’une entreprise du FTSE 100[1].

Prudential lance alors une offre de rachat sur AIA, la branche asiatique de l’assureur américain AIG, très durement touché par la crise[9]. Une bataille boursière s’ensuit, tandis que certains investisseurs jugent excessif le prix de 35.5 milliards de dollars offert par Prudential[10]. L’opération finit par échouer, après le rejet par le conseil d'administration d’AIG d’une offre revue à la baisse[11]. AIA est par la suite introduit à la Bourse de Hong Kong, et sa valorisation monte rapidement au-delà du prix proposé initialement par Prudential[12].

Tidjane Thiam fait l’objet de vives critiques personnelles après cet échec, en raison notamment des coûts supportés par la société pour le lancement de cette opération[13]. Il est cependant réélu Directeur général lors de l’AGO de mai 2011, avec 99,3 % des voix[14]. Depuis lors, la performance de la société ne semble pas avoir eu à souffrir de cet épisode; sur les neuf premiers mois de 2011, Prudential affiche un profit sur les nouveaux contrats en hausse de 14 % par rapport aux chiffres de 2010 à la même période, tandis que le chiffre d’affaires total de l’assurance progresse de 10 %[15].

L’histoire a fait la preuve que le prix offert par Tidjane Thiam pour AIA était correct, la société étant désormais valorisée à 36,5 milliards de dollars (17 octobre 2011) à la Bourse de Hong Kong.

Le 27 mars 2013, la FSA inflige une sanction de 30 millions de livres à Prudential ainsi qu'un blâme à Tidjane Thiam pour ne pas avoir correctement informé le superviseur britannique du secteur financier lors de la tentative de rachat d'AIA[16].

Développement international[modifier | modifier le code]

En octobre 1999, Tidjane Thiam est sollicité par James Wolfensohn pour devenir l’un des 20 membres du Conseil Consultatif de l’Institut de la Banque Mondiale[17], auquel l’Institut fait appel pour obtenir des conseils et des orientations[18].

Il est membre de l’Africa Progress Panel (APP), autorité indépendante sur l’Afrique présidée par Kofi Annan, et lancée en avril 2007 pour veiller à la mise en œuvre des engagements de la communauté internationale à l'égard de l'Afrique[19]. Il est également sponsor d'Opportunity International, et membre du Council of the Overseas Development Institute de Londres[20].

En janvier 2011, Tidjane Thiam est nommé Président du Groupe d'expert de haut niveau sur les investissements dans les infrastructures du G20[21]. Créé lors du sommet du G20 de Séoul en 2010, ce groupe d’experts regroupe plusieurs cadres dirigeants des principaux établissements financiers et agences de développement, qui sont chargés de produire des propositions concrètes visant à encourager l’investissement du secteur privé dans les projets d’infrastructures dans les économies émergentes[22]. Le groupe a présenté son rapport lors du sommet du G20 de Cannes en novembre 2011[23].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Tidjane Thiam est président du conseil d'administration de l’Association of British Insurers[24] et de l’International Business Council du Forum économique mondial. Il a occupé le poste d’administrateur non exécutif du groupe chimique français Arkema jusqu'en novembre 2009[20].

En 2007, Tidjane Thiam est élu « Alumnus of the Year » par l’INSEAD Alumnus Association[25]. En 2009, il est désigné comme l’un des « 50 anciens élèves qui ont changé le monde »[4] dans le cadre de la célébration du Jubilé de l’INSEAD[26].

Il arrive à la première place des deux classements annuels 2010 et 2011 de la publication « The Powerlist », qui recense les 100 personnalités noires les plus influentes au Royaume-Uni[27].

Le 14 juillet 2011, Tidjane Thiam reçoit ses insignes de Chevalier de la Légion d’honneur en reconnaissance de sa grande contribution à la vie civile depuis plus de 20 ans[28].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Exotic past of the man from the Pru », Sunday Times,‎ 2009-03-22
  2. a et b (en) « The man from the Pru's beginnings in Ivory Coast », Telegraph,‎ 2009-04-03
  3. (en) « La France est une idee etre francais une emotion par Tidjane Thiam », Institut Montaigne,‎ 2009-10-09
  4. a et b (en) « 50 Alumni who Changed the World », INSEAD (consulté en 2011-12-19)
  5. a, b, c, d, e et f (en) « From coup d'etat to insurance executive », Financial Times,‎ 2007-01-22
  6. (en) « Boldest successful investment decision - K&M Engineering and Consulting », K&M Engineering and Consulting (consulté en 2011-12-19)
  7. (en) « Privatization in Côte d’Ivoire », MIGA and the Africa Region of the World Bank,‎ 2001-06-01
  8. (en) « Aviva boss steps down as City welcomes younger replacement », The Guardian,‎ 11-01-2007
  9. (en) « Pru in record rights issue to rule roost in Asia », The Times,‎ 2010-03-01 (lire en ligne)
  10. (en) « Prudential in fresh AIA takeover talks », BBC News,‎ 2010-05-28
  11. (en) « AIG said to select Tucker to succeed AIA's Wilson », Bloomberg,‎ 2010-07-19
  12. (en) « AIA soars above the price that investors wouldn't let the Pru pay », The Times,‎ 2010-10-30 (lire en ligne)
  13. (en) « Prudential profits top a billion amid the carnage », The Times,‎ 2011-08-05 (lire en ligne)
  14. (en) « Prudential plc Full Year 2010 Results », Prudential plc website,‎ 2011-03-09
  15. (en) « Prudential sales rise as Asia and US offsets eurozone crisis », Telegraph,‎ 2011-11-08 (lire en ligne)
  16. http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202668387551-la-fsa-inflige-une-amende-de-30-millions-de-livres-a-prudential-553335.php
  17. (en) « Tidjane Thiam World Bank Institute biography », World Bank Institute
  18. (en) « World Bank Institute External Advisory Council Terms of Reference », World Bank Institute
  19. APP, Press Release: Africa Progress Panel demands action on global food crisis "reversing decades of economic progress", 16 June 2008, http://www.africaprogresspanel.org/english/newsreleases.php
  20. a et b (en) « Prudential plc Board », Prudential plc website (consulté en 2011-12-19)
  21. (en) « Tidjane Thiam appointed to chair G20 Panel for Infrastructure Invesment », Prudential plc website,‎ 2011-01-24
  22. (en) « G20 Communiqué », G20.org,‎ 2011-02-19
  23. (en) « High Level Panel on Infrastructure: Recommendations to G20 Final Report », G20.org,‎ 2011-10-26
  24. (en) « Tidjane Thiam to be next chairman of the ABI », Association of British Insurers,‎ 2012-07-04
  25. (en) « The 8th INSEAD Trophées - NAA France », INSEAD,‎ 2007-07-01
  26. (en) « INSEAD celebrated its 50th anniversary at the residence de France », French embassy in Stockholm,‎ 2009-09-09
  27. (en) « Black Britain's Most Influential », The Voice,‎ 2011-11-10 (lire en ligne)
  28. (en) « UK's Prudential Chief awarded top French honour », Reuters,‎ 2011-07-14