Tiberio Murgia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tiberio Murgia

Description de cette image, également commentée ci-après

Tiberio Murgia

Naissance 5 février 1929
Oristano, Sardaigne
Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès 20 août 2010 (à 81 ans)
Tolfa, Latium
Italie
Profession Acteur

Tiberio Murgia est un acteur italien né le 5 février 1929 à Oristano, en Sardaigne (Italie), mort à Tolfa (Latium) le 20 août 2010[1].

Biographie / Histoires[modifier | modifier le code]

Issu d’une famille pauvre, il a commencé à travailler très jeune comme ouvrier. À l’âge de vingt ans, il était déjà colporteur pour l’Unita, le journal du parti communiste italien[2].Les dirigeants de la branche locale du parti ont reconnu en lui des aptitudes politiques et l’ont envoyé à Frattocchie, dans la province de Rome, où se trouvait l’école nationale pour les dirigeants du parti. À son retour, six mois plus tard, il devint secrétaire de la ligue des jeunesses communistes et se maria. Après quelque temps, Murgia commença toutefois à entretenir une relation avec une camarade du parti. Murgia fut alors renvoyé à cause de cette aventure clandestine – alors qu’il était déjà marié et père – avec cette femme mariée elle-aussi.

Murgia émigra alors à Marcinelle, en Belgique, une importante mine de charbon dans laquelle travaillaient plusieurs milliers d’ouvriers italiens en raison du Protocole italo-belge du 20 juin 1946.  Là aussi, Murgia débuta une relation avec l’épouse d’un collègue belge et échappa à la mort – de manière assez incroyable – lors de cette nuit fatale de la catastrophe de Marcinelle, où une explosion de gaz emporta tous les mineurs de son équipe, y compris le mari de sa maîtresse. En effet, Murgia avait pris un faux congé maladie afin de passer du temps avec la femme en question[3].


Murgia retourna alors dans sa ville natale et dut fuir pour Rome afin d’échapper à la colère de la famille d’une autre jeune femme qu’il avait courtisée alors qu’il était marié. À Rome, il commença à travailler comme plongeur dans un restaurant du centre-ville (Il re degli Amici) avant d’être remarqué par un assistant du réalisateur Mario Monicelli, qui l’invita au studio pour passer une audition, suite à laquelle le rôle lui fut immédiatement donné. Son premier film devant s’intituler « La Dame » mais la censure ayant imposé le changement du titre en «Le Pigeon», Murgia ne sut même pas que le film dans lequel il jouait passait dans les cinémas. Il s’était trouvé un travail dans la construction à Ponte Milvio, lorsque la production retrouva miraculeusement sa trace pour lui faire signer un contrat et lui donner une avance de 10 millions.

Tiberio Murgia a joué dans environ 150 films, toujours le même type de personnage, du chef-d’œuvre à la comédie érotique à l'italienne en passant par la comédie musicale.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Cinema: e' morto Tiberio Murgia », ansa.it (consulté le 21 août 2010)
  2. (it) « Morto Tiberio Murgia, il ferribotte dei Soliti Ignoti », Corriere della Sera,‎ 21 août 2010 (consulté le 26 mai 2014)
  3. (it) Fabio Canessa, « Il patto con il diavolo di Tiberio Murgia Il re dei caratteristi », La Nuova Sardegna,‎ 20 août 2011 (consulté le 26 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]