Tiberinus Silvius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tiberinus Silvius est le neuvième des rois légendaires d'Albe la Longue (en latin et en italien : Alba Longa), une cité antique fortifiée du Latium, l'une des plus anciennes cités d'Italie, située à 20 km au sud-est de Rome à l'emplacement de l'actuel Castel Gandolfo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tiberinus Silvius est le fils de Capetus Silvius.

Il accède au trône à la mort de son père et règne pendant huit ans[1].

Selon Tite-Live, il serait mort noyé en traversant l'Albula (Albǔla, -ae), ancien nom du Tibre (Tǐběris, -is) qui aurait pris son nom. Selon Denys d'Halicarnasse, il aurait été tué au cours d'un combat près du fleuve et son corps aurait été emporté par le courant.

À sa mort, son fils, Agrippa Silvius, lui succède.

Aurelius Victor rapporte une tradition alternative. Tiberinus Silvius se serait prénommé Tiberius Silvius. Il aurait été le fils de Postumus Silvius. Il aurait succédé à Latinus Silvius. Aremulus lui aurait succédé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joël Le Gall, Recherches sur le culte du Tibre, Paris, PUF, 1953, 124 p., 15 pl.
  • M. Cruz Garcia Fuentes, « Aeneas, Ascanio y los reyes de Alba », Hispania Antiqua. Revista de historia antigua, II, 1972, pp. 21-34.
  • Paul M. Martin, L'idée de royauté à Rome, tome I, Clermont-Ferrand, Adosa, 1982, p. 11, tableau I.