Thunder de Brampton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thunder de Brampton

alt=Description de l'image Logo Thunder Brampton.png.
Fondé le 1998
Siège Brampton,
Flag of Ontario.svg Ontario,
Drapeau du Canada Canada
Patinoire (aréna) Centre Powerade
(4 000 places)
Couleurs blanc et rouge            
Ligue Ligue canadienne de hockey féminin
Capitaine Jayna Hefford
Capitaines adjoints Cherie Piper
Gillian Apps
Entraîneur-chef Karen Hugues
Entraîneur(s) associé(s) Karen Spence
Jayson Martineau
Dennis Maruk
Directeur général Jody Katz
Site web www.cwhl.ca

Le Thunder de Brampton est une équipe féminine professionnelle de hockey sur glace de Brampton, en Ontario. L'équipe joue ses matchs à domicile au Centre Powerade (dénommé le Brampton Centre for Sports & Entertainment) à Brampton.

Histoire[modifier | modifier le code]

Match d'ouverture de la saison 2011-12 pour le Thunder de Brampton

Le Thunder évolue dans la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) depuis sa saison inaugurale de 2007-2008. Auparavant l'équipe évoluait dans la Ligue nationale féminine de hockey (NWHL). Lors de la première saison de la NWHL en 1998-99, l'équipe remporte le championnat de la ligue en battant 5-2 le Wingstar de Bonaventure le 25 avril 1999. Le Thunder a également joué dans le Tournoi national féminin Esso (en) et ont été victorieuses en 2006 contre l'Axion de Montréal. À la saison 2006-07, le Thunder répète leurs exploits et remportent le championnat NWHL. Lors du match de finale, elles triomphent 4-0 sur l'Axion de Montréal[1]. La NWHL cesse ses activités peu après.

Lors de la première saison de la nouvelle ligue, la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF), le Thunder termine au premier rang du classement de la Division centrale et remportent les séries éliminatoires de fin de saison. Le 22 mars 2008, dans le match de finale, le Thunder batte 4-3 les Chiefs de Mississauga. Molly Engstrom marque le but gagnant lors de la prolongation[2].

Lors de la saison 2009-10, le Thunder ne font guère mieux qu'une 4e place en saison régulière mais lors des séries éliminatoires, elles se reprennent et réussissent avec deux victoires (Thunder de Brampton 4-1 Flames de Vaughan et Thunder de Brampton 2-1 Barracudas de Burlington) à se qualifier pour le tournoi de la Coupe Clarkson. En demi-finale de la coupe, elles éliminent 3-2 les Stars de Montréal mais perdent le match de la finale 4-0 aux mains des Whitecaps du Minnesota de la Ligue féminine de hockey de l'Ouest[3],[4].

Le Thunder a également la particularité d'avoir fourni plusieurs joueuses à l'effectif de l'équipe canadienne de hockey aux Jeux Olympiques d'hiver de 2006, avec trois joueuses (Vicky Sunohara, Jayna Hefford et Gillian Ferrari) contribuant à la médaille d'or du Canada. La joueuse du Thunder Kathleen Kauth (en) a également participé aux Jeux olympiques d'hiver de 2006, jouant pour l'équipe nationale américaine qui a remporté la médaille de bronze. Une cinquième Thunder, la gardienne de but Cindy Eadie (en) a participé aux Jeux olympiques d'été de 2004, avec l'équipe canadienne de softball.

Parcours des saisons[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison
Saison PJ V D N BP BC Pts
1998-99 40 30 7 3 203 76 63
1999-2000 40 29 5 6 208 64 64
2000–01 40 30 7 3 223 82 63
2001–02 30 8 14 8 223 82 63
2002–03 36 27 9 0 152 71 54
2003–04 36 28 6 2 190 72 58
2004–05 36 30 4 2 165 70 63
2005–06 36 19 12 5 113 97 43
2006–07 16 8 8 0 71 66 16
2007–08 30 22 7 1 111 59 45
2008–09 26 19 6 1 n/d n/d 39
2009–10 29 9 19 1 n/d n/d 27
2010–11 26 19 6 1 111 69 39
2011–12 27 18 7 2 102 80 40

Classement du Thunder[modifier | modifier le code]

= Indique une première place lors de la saison régulière
= Indique la conquête du championnat de la Ligue
Saison Ligue Saison régulière Série éliminatoire
1998-99 Ligue nationale féminine de hockey (LNHF) Termine 2e, Division ouest Gagne le championnat LNHF
1999-2000 Ligue nationale féminine de hockey Termine 2e, Division ouest Perd en finale de Division ouest
2000-01 Ligue nationale féminine de hockey Termine 2e, Division ouest Perd en première ronde
2001-02 Ligue nationale féminine de hockey Termine 3e, Division ouest Ne se qualifie pas pour les éliminatoires
2002-03 Ligue nationale féminine de hockey Termine 2e, Division centrale Perd en première ronde
2003-04 Ligue nationale féminine de hockey Termine 2e, Division centrale Perd en première ronde
2004-05 Ligue nationale féminine de hockey Termine 1er, Division centrale Perd en première ronde
2005-06 Ligue nationale féminine de hockey Termine 2e (une seule division) Finaliste, perd au match de finale
2006-07 Ligue nationale féminine de hockey Termine 3e Gagne le Championnat LNHF
2007-08 Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) Termine 1er, Division centrale Gagne le championnat LCHF
2008-09 Ligue canadienne de hockey féminin Termine 2e, (une seule division) Perd en première ronde
2009-10 Ligue canadienne de hockey féminin Termine 4e Finaliste à la coupe Clarkson
2010-11 Ligue canadienne de hockey féminin Termine 2e Perd en première et deuxième ronde
2011-12 Ligue canadienne de hockey féminin Termine 3e Finalise de la Coupe Clarkson

Honneurs individuels[modifier | modifier le code]

Les joueuses du Thunder ont beaucoup de succès individuels au cours de la saison 2007-08 : Jayna Hefford est élue la joueuse la plus utile pour la saison alors que Jennifer Botterill remporte le trophée trophée Angela James pour la meilleure compteuse ; elle est également élue meilleure joueuse offensive de la LCHF. Becky Kellar est élue meilleure joueuse défenseure.

Lors de la saison 2009-10, c'est de nouveau l'accumulation des honneurs individuels pour le Thunder : Lori Dupuis (en) est nommée la meilleure attaquante dans les séries éliminatoires de la Coupe Clarkson et Molly Engstrom, meilleure défenseur de la Coupe Clarkson. Bobbi-Jo Slusar (en) est élue la joueuse du match de la finale 2010 de la Coupe Clarkson.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Gardiennes
Numéro Nationalité Joueuse Équipe précédente Lieu de naissance
29 Drapeau : Canada Sonja Van Der Bliek[5] Engineers de l'institut polytechnique Rensselaer (RPI)[6] Toronto, Ontario
37 Drapeau : Canada Liz Knox[7] Golden Hawks de l'Université Laurier (en) Stouffville, Ontario
Défenseurs
Numéro Nationalité Joueuse Équipe précédente Lieu de naissance
22 Drapeau : Canada Tara Gray Bulldogs de Minnesota-Duluth Toronto, Ontario
9 Drapeau : États-Unis Molly Engstrom Équipe nationale des États-Unis Grantsburg, Wisconsin
20 Drapeau : Canada Allyson Fox Lionnes de l'Université York (en) Toronto, Ontario
27 Drapeau : Canada Kerri Palmer Lionnes de l'université York Holland Landing, Ontario
34 Drapeau : Canada Ashley Pendleton[8] Mercyhurst College East Garafraxa, Ontario
Attaquantes
Numéro Nationalité joueuse Équipe précédente Lieu de naissance
4 Drapeau : Canada Britney Selina[9] Golden Knights de l'Université Clarkson (en) Thornhill, Ontario
7 Drapeau : Canada Cherie Piper Équipe Nationale du Canada Toronto, Ontario
10 Drapeau : Canada Gillian Apps Équipe Nationale du Canada Unionville, Ontario
11 Drapeau : Canada Vicki Bendus (en) Mercyhurst College (en) Wasaga Beach, Ontario
12 Drapeau : Canada Lori Dupuis (en) Équipe Nationale du Canada Cornwall, Ontario
16 Drapeau : Canada Jayna Hefford Équipe Nationale du Canada Kingston, Ontario
66 Drapeau : Canada Andrea Ironside[10] Golden Hawks de l'Université Laurier Collingwood, Ontario
71 Drapeau : Canada Jennifer Kirk[11] Bulldogs de Minnesota-Duluth Brampton, Ontario
77 Drapeau : Canada Brooke Beazer Golden Knights de l'Université Clarkson Kingston, Ontario
93 Drapeau : Canada Ashley Riggs Barracudas de Burlington Peterborough, Ontario

Source [12]:

Équipe de soutien et d'entraineurs[modifier | modifier le code]

  • Directeur général : Jody Katz
  • Entraineur-chef : Karen Hugues
  • Entraineur-adjoint : Karen Spence
  • Entraineur-adjoint : Jayson Martineau
  • Entraineur-adjoint : Dennis Maruk
  • Thérapeute athlétique : Bennie Porcelli
  • Assistant-thérapeute athlétique : Jenn Pereira
  • Assistant-thérapeute athlétique : Angela Kerr

Source[13]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]