Thrombopoïétine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La thrombopoïétine (TPO) est une hormone qui stimule la formation de plaquettes sanguines et la prolifération de leurs précurseurs (les mégacaryocytes).

Elle est synthétisée par le foie et les reins.

Elle pourrait servir comme médicament pour permettre l'augmentation des taux de plaquettes des patients présentant une thrombopénie.

Historique[modifier | modifier le code]

Un facteur humoral permettant l'augmentation du nombre de plaquettes a été mis en évidence dans les années 1950, recevant le nom de thrombopoïétine[1]. Ce facteur est identifié en 1994 comme le ligand aux récepteurs c-Mpl Le terme a été proposé en 1994[2].

Utilisation médicale[modifier | modifier le code]

Une première génération de protéines recombinantes montre son efficacité dans les cas de thrombopénies[3].Ces protéines étaient cependant particulièrement immunogènes, entraînant la formation d'anticorps dirigés contre la thrombopoïétine native et provoquant ainsi, de manière paradoxale, une baisse du nombre des plaquettes[4].

Depuis, deux molécules structurellement différentes de la thrombopoïétine native, mais agissant sur le même récepteur, ont été développées, le romiplostim et l'eltrombopag.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kelemen, E, Cserhati, I, Tanos, B, Demonstration and some properties of human thrombopoietin in thrombocythemic sera, Acta Haematol, 1958;20:350-355
  2. Kaushansky K, Lok S, Holly RD et al. Promotion of megakaryocyte progenitor expansion and differentiation by the c-Mpl ligand thrombopoietin, Nature, 1994;369:568-571
  3. Kuter DJ, Begley CG, Recombinant human thrombopoietin: basic biology and evaluation of clinical studies, Blood, 2002;100:3457-3469
  4. Li J, Yang C, Xia Y et al. Thrombocytopenia caused by the development of antibodies to thrombopoietin, Blood, 2001;98:3241-3248