Those Were the Days (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

Those Were the Days

Single par Mary Hopkin
extrait de l'album Post Card
Sortie Drapeau : Royaume-Uni 30 août 1968
Durée 5:08
Genre Folk[1],[2]
Auteur Gene Raskin
Producteur Paul McCartney

Those Were The Days est, à l'origine, une vieille chanson du folklore tzigane russe (Дорогой длинною, Dorogoï dlinnoïou, Par la longue route), encore souvent jouée aujourd'hui par les musiciens ambulants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier enregistrement connu est celui d'Alexandre Vertinski dans les années 1920[3],[4].

Elle a été déposée par Boris Fomin (1900–1948) avec des paroles de Konstantin Podrevski sous le titre Дорогой длинною (Dorogoï dlinnoïou)[5]. La chanson a connu un certain succès au début des années 1960 par The Limeliters (en)[6].

Sur la même mélodie, Gene Raskin[7] a écrit des paroles anglaises qui parlent des vieux jours : on était jeunes et romantiques.

Puis Mary Hopkin, sur les conseils de Paul McCartney, l'enregistre pour son premier single. McCartney en est le producteur. Elle paraît chez Apple Records, la maison de disques des Beatles, sous le numéro (catalogue Apple) 2 (le numéro 1 étant un titre des Beatles). Le disque devient vite numéro 1 un peu partout dans le monde[8] et fait partie des singles les plus vendus au monde[réf. nécessaire].

Sous la direction de Paul, Mary l'a enregistré

  • en espagnol, Que Tiempo Tan Feliz
  • en allemand, An jenem Tag
  • en italien, Quelli Erano Giorni
  • en français, Le temps des fleurs

Adaptations en d'autres langues[modifier | modifier le code]

La chanson a été reprise par la suite en français (Le temps des fleurs), en allemand (An jenem Tag), en espagnol (Que tiempo tan feliz), en italien (Quelli erano giorni) et en plusieurs autres langues (suédois, polonais, hongrois, hébreu…) et popularisée dans de nombreux pays par divers interprètes, parmi lesquels Dalida (versions française, allemande et italienne).

Une version en russe (une re-traduction en russe du texte anglais de Gene Raskin) a été interprétée par Ivan Rebroff sous le titre «  такие дни, мой друг », (Takié dny, moï drug, Ces jours-là, mon ami).

Paroles en russe[modifier | modifier le code]

de Podrevskyi (Слова К.Подревского)

russe russe romanisé
Ехали на тройке с бубенцами, Yekhali na troyke s bubentsami,
А вдали мелькали огоньки... A vdali mel'kali ogon'ki...
Эх, когда бы мне теперь за вами, Ekh, kogda by mne teper' za vami,
Душу бы развеять от тоски! Dushu by razveyat' ot toski!
Припев Pripev
Дорогой длинною, Dorogoy dlinnoyu,
Погодой лунною, Pogodoy lunnoyu,
Да с песней той, Da s pesney toy,
Что вдаль летит звеня, Chto vdal' letit zvenya,
И с той старинною, Tak muchila menya.
Да с семиструнною, Da, vykhodit, peli my zadarom,
Что по ночам Chto po nocham
Так мучила меня. Tak muchila menya.
Да, выходит, пели мы задаром, Da, vykhodit, peli my zadarom,
Понапрасну ночь за ночью жгли. Ponaprasnu noch' za noch'yu zhgli.
Если мы покончили со старым, Yesli my pokonchili so starym,
Так и ночи эти отошли! Tak i nochi eti otoshli!
(Припев) (Pripev)
В даль родную новыми путями V dal' rodnuyu novymi putyami
Нам отныне ехать суждено! Nam otnyne yekhat' suzhdeno!
Ехали на тройке с бубенцами, Yekhali na troyke s bubentsami,
Да теперь проехали давно! Da teper' proyekhali davno!

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • 1953 – Chanson originale en russe pour le film Week-end à Paris, chanté par la chanteuse russe, Ludmila Lopato.
  • 1958 – Chantée par Maria Schell dans le film Les Frères Karamazov
  • 1959 – Theodore Bikel l'a enregistré en russe.
  • 1962 – Le groupe folk The limeliters.
  • 1967 – Engelbert Humperdinck sur son album de 1967 The last waltz.
  • 1968 – Halina Kunicka - « To były piękne dni » (« Those were beautiful days » en polonais)
  • 1968 – Violetta Villas - « Znowu ciebie mam » (en polonais), paroles modifiées (voir  197?  ⇔  merci d’apporter votre expertise, et de préciser autre version avec paroles originales).
  • 1968 – Mary Hopkin : Those were the days
  • 1968 – Mary Hopkin : Le temps des fleurs
  • 1968 – Mary Hopkin : An jedem Tag
  • 1968 – Mary Hopkin : Qué tiempo tan feliz
  • 1968 – Ivan Rebroff : такие дни, мой друг (Takiyeh dni, moi drug)
  • 1968 – Sandie Shaw : Those were the days
  • 1968 – Sandie Shaw : Qué tiempo tan feliz
  • 1968 – Dalida : Le temps des fleurs
  • 1968 – Dalida : Quelli erano giorni
  • 1968 – Dalida : An jedem Tag
  • 1968 – Vicky Léandros : Le temps des fleurs
  • 1968 – Gigliola Cinquetti : Quelli erano giorni
  • 1968 – Gigliola Cinquetti : Qué tiempo tan feliz
  • 1968 – Leo Leandros avec des paroles de Thanasis Tsongas.
  • 1969 – Shuli Natan en hébreu - « כאלה היו הימים » (ka'ele hayou hayamim), paroles de Mickey Hartby.
  • 1969 – Avi Toledano en hébreu.
  • 1969 – Ryoko Moriyama et Akemi Hirokawa, « Kanashiki tenshi (悲しき天使) » en japonais
  •  196?  ⇔  merci d’apporter votre expertise, et de préciser – Nani Bregvadze chanteur géorgien
  • 1969 – Alexandra en allemand
  • 1969 – Joelma chanteur brésilien chante en portugais « Aqueles tempos (Those days) ».
  • 1969 – Dexter Gordon version instrumentale au saxophone sur l'album The tower of power.
  • 1970 – Teresa Teng (Taiwan) a chanté une version en chinois traditionnel de la chanson, nommée « 往日的時光.
  •  197?  ⇔  merci d’apporter votre expertise, et de préciserVioletta Villas - « Miłością znów żyję » paroles originales.
  •  197?  ⇔  merci d’apporter votre expertise, et de préciserIrena Kohont, chanteur slovène « To so bili dnevi ».
  •  197?  ⇔  merci d’apporter votre expertise, et de préciser – Alamgir, chanteur pakistanais chante en ourdou « Mein teray liyay Baichain ».
  •  197?  ⇔  merci d’apporter votre expertise, et de préciserAhmad Zahir chanteur afghan chante en Dari "Zeba Negaram".
  •  197?  ⇔  merci d’apporter votre expertise, et de préciserBad Manners enregistrent la chanson sans l'éditer, en 2005 elle fera partie de The ultimate bad collection.
  • 1976 – Zoi Kouroukli chanteur grec chante « Χαμένα Όνειρα (Khamena Oneira) », « Rêves perdus ».
  • 1987 – Tiny Tim, sur l'album Tiptoe through the tulips: Resurrection
  • 1989 – Dolly Roll groupe hongrois paroles différentes de la version de Teréz Harangozó. (« Ábrándos szép napok »)
  • 1989 – The Wedding Present, sous le titre « Давні Часи / Davni Chasy » pour l'album Українські Виступи в Івана Піла en ukrainien.
  • 1990 – Demon Kabba sur l'album « Koshoku yorozu goe otoko ».
  • 1990 – Azúcar Moreno, flamenco en espagnol « Cuando el amor se va » pour l'album Bandido.
  • 1991 – Leningrad Cowboys : Those were the days
  • 1998 – Nana : Those were the days
  • 2000 – Rika Zaraï : Le temps des fleurs sur l'album « Hava ».
  • 2001 – Turisas : Those were the days
  • 2007 – Elena Paparizou : Le temps des fleurs
  • 2007 – Les Enfoirés : Le temps des fleurs
  • 2008 – Bad Boys Blue : Those were the days
  • 2009 – Ima : Le temps des fleurs
  • 2012 – Les Régis groupe folklorique Pop Bacalanais : Le temps des fleurs

Classements (version de Mary Hopkin)[modifier | modifier le code]

Classement (1968–1969) Meilleure
position
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud (Springbok Radio)[9] 2
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[10]
1
Drapeau de l’Argentine Argentine (Escalera a la Fama)[11] 3
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[12] 2
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[13]
2
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[14]
1
Drapeau du Canada Canada (RPM 100)[15] 1
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[16] 1
Drapeau de l'Espagne Espagne (AFYVE)[17] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[18] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[18] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cash Box)[19] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Record World)[20] 1
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[9] 1
Drapeau de la France France (SNEP)[21] 1
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[22] 1
Drapeau d’Israël Israël (Galei Zahal)[11] 1
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[23] 15
Drapeau du Japon Japon (Oricon)[24] 1
Drapeau de la Malaisie Malaisie (Radio Malaysia)[17] 2
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[25]
1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[11] 3
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[26]
2
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[27]
1
Drapeau de la Pologne Pologne (Classements Singles)[17] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[28]
1
Drapeau de Singapour Singapour (Radio Singapore)[29] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[30] 1
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[31]
1
Classement (2009) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Back Catalogue Singles)[32] 25
Classement (1968) Position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[33] 8
Drapeau du Canada Canada (RPM 100 Top Singles)[34] 16
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[35] 30
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cash Box)[36] 22
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[23] 73
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[37] 5
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[38] 9

Successions dans les hit-parades[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hilary Kay, Rock & Roll Memorabilia: A History of Rock Momentos With over 600 Illustrations, Prentice Hall & IBD,‎ 1992, 208 p. (ISBN 978-0-6717-7931-3), p. 174 :

    « The Hopkin single, a McCartney-produced traditional Russian folk song, knocked Apple 1 ("Hey Jude") off the U.K. top slot. »

  2. (en) Bruce Spizer, « An Apple a Day: Mary Hopkin – Post Card », sur Beatlesnews.com, Adam Forrest,‎ 1er décembre 2010 (consulté le 7 septembre 2013) : « Mary Hopkin's debut single paired "Those Were The Days," a Lithuanian folk song adapted by American Gene Raskin »
  3. (en) « Topic: Дорогой длинною », Second Hand Songs (consulté le 16 juin 2010)
  4. (en) « Recording: Дорогой длинною – Alexander Vertinsky », Second Hand Songs (consulté le 19 juin 2010)
  5. (ru) « Текущая дискография песни «Дорогой длинною» на сайте », sur Russian-Records.com, Karcher (consulté le 7 septembre 2013)
  6. (en) « Eugene Raskin – Obituary », sur Independent.co.uk (consulté le 7 septembre 2013)
  7. (en) « Дорогой длинною – Those were the days », sur Ingeb.org (consulté le 7 septembre 2013)
  8. (en) Joel Whitburn, Top Adult Contemporary: 1961-2001, Record Research,‎ 2002, p. 118
  9. a et b (en) « Billboard – Hits Of The World », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 80, no 47,‎ 23 novembre 1968, p. 78 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  10. (de) charts.de – Mary Hopkin - Those Were The Days. Media Control Charts. PhonoNet GmbH. Consulté le 7 septembre 2013.
  11. a, b et c (en) « Billboard – Hits Of The World », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 80, no 50,‎ 14 décembre 1968, p. 68 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  12. (en) bulion, « Forum – ARIA Charts: Special Occasion Charts – Chart Positions Pre 1989 Part 4 », sur Australian-charts.com, Hung Medien (consulté le 7 septembre 2013)
  13. (de) Austrian-charts.com – Mary Hopkin – Those Were The Days. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 7 septembre 2013.
  14. (nl) Ultratop.be – Mary Hopkin – Those Were The Days. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 7 septembre 2013.
  15. (en) « Top Singles – Volume 10, No. 9, October 28 1968 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 7 septembre 2013)
  16. (en) « Billboard – Hits Of The World », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 80, no 49,‎ 7 décembre 1968, p. 68 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  17. a, b et c (en) « Billboard – Hits Of The World », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 60, no 48,‎ 30 novembre 1968, p. 88 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  18. a et b (en) « Post Card – Awards », sur Allmusic, Rovi Corporation (consulté le 7 septembre 2013)
  19. (en) « CASH BOX Top 100 Singles – Week ending NOVEMBER 9, 1968 », sur Cashboxmagazine.com,‎ 30 septembre 2012 (consulté le 26 décembre 2013)
  20. (en) « RECORD WORLD 1968 », sur Geocities.com, Record World,‎ 23 juillet 2004 (consulté le 26 décembre 2013)
  21. « Toutes les Chansons N° 1 des Années 60 », sur InfoDisc.fr, Dominic DURAND / InfoDisc,‎ 7 septembre 2013 (consulté le 7 septembre 2013)
  22. (en) « The Irish Charts – All there is to know », IRMA (consulté le 7 septembre 2013)
  23. a et b (it) « I singoli più venduti del 1968 », sur HitParadeItalia.it, Creative Commons (consulté le 26 décembre 2013)
    73. Those were the days (Quelli erano giorni) - Mary Hopkin [#15]
  24. (en) « Japan #1 DISKS by Oricon Hot Singles », sur 18.ocn.ne.jp, Oricon (consulté le 7 septembre 2013)
  25. (en) Norwegiancharts.com – Mary Hopkin – Those Were The Days. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 7 septembre 2013.
  26. (nl) Nederlandse Top 40 – Mary Hopkin - Those Were The Days search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 7 septembre 2013.
  27. (nl) Dutchcharts.nl – Mary Hopkin – Those Were The Days. Mega Single Top 100. Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 7 septembre 2013.
  28. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 7 septembre 2013.
  29. (en) « Billboard – Hits Of The World », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 80, no 45,‎ 9 novembre 1968, p. 66 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  30. (en) « Billboard – Hits Of The World », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 80, no 46,‎ 16 novembre 1968, p. 71 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  31. (en) Swisscharts.com – Mary Hopkin – Those Were The Days. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 7 septembre 2013.
  32. « 50 Back Catalogue Singles – 21/11/2009 », sur Ultratop.be/nl, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch (consulté le 7 septembre 2013)
  33. (nl) « Jaaroverzichten 1968 », sur Ultratop.be/nl, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le 26 décembre 2013)
  34. (en) « Top Singles – Volume 10, No. 19, January 06 1969 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 26 décembre 2013)
  35. (en) « Billboard Top 100 – 1968 », sur Longboredsurfer.com, The Longbored Surfer (consulté le 26 décembre 2013)
  36. (en) « The CASH BOX Year-End Charts: 1968 », sur Cashboxmagazine.com,‎ 14 août 2012 (consulté le 26 décembre 2013)
  37. (nl) « Nederlandse Top 100 van het jaar 1968 » [PDF], sur Top40.nl (consulté le 26 décembre 2013)
  38. (de) « Schweizer Jahreshitparade 1968 », sur Hitparade.ch, Hung Medien (consulté le 26 décembre 2013)