Thoros d'Édesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thoros d'Édesse[1] ou Thoros Edesatsi (en arménien Թորոս Եդեսացի) est un ancien curopalate byzantin, qui fut lieutenant de Philaretos Brakhamios.

En 1095, il élimina la garnison turque de la citadelle d'Édesse et se rendit maître de la ville.

Il résista aux attaques seldjoukides, mais dut demander de l’aide des croisés qui venaient de mettre le siège devant Antioche (1098). Baudouin de Boulogne, le frère de Godefroy de Bouillon, répondit à l’appel. Il s’imposa petit à petit, menaça de partir rejoindre les croisés et obligea Thoros à l’adopter comme successeur. Thoros trouva peu après (9 mars 1098) la mort au cours d’une émeute, peut-être avec la complicité de Baudouin qui devint alors comte d’Édesse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thoros est une forme contractée de Theodoros.

Bibliographie[modifier | modifier le code]