Thornton Wilder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilder.

Thornton Wilder

Description de cette image, également commentée ci-après

Thornton Wilder dans The Skin of Our Teeth, photographié par Carl Van Vechten, 18 août 1948

Activités Romancier, dramaturge
Naissance 17 avril 1897
Madison, Wisconsin, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 7 décembre 1975 (à 78 ans)
Hamden, Connecticut, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman
Distinctions Prix Pulitzer du roman en 1928 pour Le Pont du roi Saint-Louis (The Bridge of San Luis Rey).

Prix Pulitzer de l'œuvre théâtrale en 1938 et 1942.

National Book Award for Fiction en 1968 pour The Eighth Day.

Thornton Niven Wilder, né le 17 avril 1897 à Madison dans le Wisconsin et mort le 7 décembre 1975 à Hamden dans le Connecticut, est un dramaturge et romancier américain. Son chef-d'œuvre au théâtre est Our Town. Il a remporté trois prix Pulitzer et un National Book Award.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thornton, né le 17 avril 1897 à Madison dans le Wisconsin, est le second fils d'Isabella et d'Amos Parker Wilder, éditeur du Wisconsin State Journal[1]. Le soutien de son père à la campagne présidentielle de Theodore Roosevelt, vaut à celui-ci un poste diplomatique et conduit la famille à Hong Kong, en 1906[1]. Famille qui outre Thornton et ses parents compte quatre autres enfants, l'aîné poète et théologien Amos (1895–1993), la poétesse Charlotte (1898–1980), l'écrivaine Isabel (1900-1995) et la zoologue Janet (1910-1994)[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Cabala (1926)
    Publié en français sous le titre La Cabale, traduit par Henriette de Sarbois, Paris, Gallimard, « Du monde entier », 1955
  • The Bridge of San Luis Rey (1928) (Prix Pulitzer du roman)
    Publié en français sous le titre Le Pont du roi Saint-Louis, traduit par Maurice Rémon, Paris, Albin Michel, collection des maîtres de la littérature étrangère, 1929 ; réédition, Paris, Nicholson and Watson, « Le Livre plastic » no 18, 1948 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 3486, 1973 ; réédition, Paris, Le Livre de poche. Biblio no 3094, 1988 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 30181, 2005 ; aussi paru dans une nouvelle traduction de Julie Vatain sous le titre Le Pont de San Luis Rey, Paris, L'Arche, 2014
  • The Woman of Andros (1930), récit basé sur L'Andrienne de Térence
    Publié en français sous le titre La Femme d'Andros, traduit par Maurice Rémon, Paris, Michel, 1932
  • Heaven's My Destination (1935)
    Publié en français sous le titre En voiture pour le ciel, traduit par Renée Vavasseur et Marcel Duhamel, Paris , Gallimard, 1949 ; réédition, Paris, Gallimard, Folio no 1775, 1986
  • Ides of March (1948)
    Publié en français sous le titre Les Ides de Mars, traduit par Henriette de Sarbois, Paris, Gallimard, « Du monde entier », 1951 ; réédition, Paris, Gallimard, Folio no 1337, 1981
  • The Eighth Day (1967) National Book Award
  • Theophilus North (1973)
    Publié en français sous le titre Monsieur North, traduit par Éric Chédaille, Paris, Presses de la Renaissance, « Les Romans étrangers », 1988 ; réédition, Paris, Le Livre de poche. Biblio no 3136, 1990

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • The Trumpet Shall Sound (1926)
  • An Angel That Troubled the Waters and Other Plays (1928)
  • The Long Christmas Dinner and Other Plays in One Act (1931) :
    • The Long Christmas Dinner
      Publié en français sous le titre Un long dîner de Nöel, Paris, L'Âge nouveau no 74-75-76, juin-juillet-août 1952
    • Queens of France
    • Pullman Car Hiawatha
    • Love and How to Cure It
    • Such Things Only Happen in Books
    • The Happy Journey to Trenton and Camden
  • Our Town (1938) (Prix Pulitzer)
    Publié en français sous le titre Notre petite ville, traduit par Julie Vatain, Paris, L'Arche, « Scène ouverte », 2012
  • The Merchant of Yonkers (1938)
  • The Skin of Our Teeth (1942) (Prix Pulitzer)
  • The Matchmaker (1954) (nouvelle version révisée de la pièce The Merchant of Yonkers)
    Publié en français sous le titre La Marieuse, traduit par Louis Ducreux, Paris, L'Avant-Scène, 1959
  • Childhood (1960)
  • Infancy (1960)
  • Plays for Bleecker Street (1962)
  • The Alcestiad: A Life in the Sun (1977)
  • The Collected Short Plays of Thornton Wilder, volume I (1997), publication posthume

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • James Joyce, 1882-1941 (1944)
  • Joyce and the Modern Novel (1957)
  • American Characteristics and Other Essays (1979), publication posthume
  • Journals of Thornton Wilder, 1939-1961 (1985), publication posthume
  • The Letters of Gertrude Stein and Thornton Wilder (1997), publication posthume
  • The Collected Translations and Adaptations of Thornton Wilder (2000), publication posthume
  • A Tour of the Darkling Plain: The Finnegans Wake Letters of Thornton Wilder And Adaline Glasheen.1950-1795 (2001), publication posthume établie Joshua A. Gaylord

Scénario[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions notables[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Shuman, p. 1628 ss
  2. Dominique Auzias, Chicago, Grands lacs, Paris, Nouvelles éd. de l'Université, DL 2011, p. 75-76.

Sources[modifier | modifier le code]

  • R. Baird Shuman, Great American writers : twentieth century, New York, Marshall Cavendish, 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]