Thorfinn Einarsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thorfinn Ier Einarsson , (en vieux-norrois : Þorfinnr hausakljúfr, c'est-à-dire Thorfinn le fendeur de crânes), (mort vers 977) fut un comte des Orcades de 920 à 977.

Origine[modifier | modifier le code]

Thorfinn Hausakljufr est le troisième fils du Jarl Torf-Einarr auquel il succède vers 920 conjointement avec ses deux frères âinés Arnkell et Erlend Ier Einarsson.

Règne[modifier | modifier le code]

Thorfinn demeure seul Jarl en 954 après la mort lors de Bataille de Stainmore aux confins du Yorkshire de Arnkell et d'Erlend qui sont tués aux côtés d'Eric Ier de Norvège. Selon la formule de Jean Renaud le Jarl « gouvernait d'une façon que son surnom de « Fendeur de crânes » laisse imaginer » [1]

Thorfinn reçoit aux Orcades Gunnhild Ossursdotter, la veuve du roi Eric qui s'était enfuie avec ses enfants et les richesses accumulées en Angleterre. Arnfinnr, le fils aîné de Thorfinn, épouse à cette occasion Ragnhild la fille du roi Erik Blodøks.

Mettant à profit cette alliance les fils d'Eric s'emparent des Orcades où ils séjournent en 976-977. Le vieux Jarl meurt de vieillesse vers 977 et il est inhumé à Haugaeid aujourd'hui Howe of Hoxa sur la côte nord-ouest de South Ronaldsay.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Thorfinn avait épousé Grelöð (gaélique : Gruaidh) la fille de Dungaðr (gaélique Donnchaidh) mormaer Celto-Norvégien du Caithness[2] le couple laisse deux filles et cinq fils dont quatre seront successivement Jarls des Orcades[3] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Renaud, Les Vikings et les Celtes, éd. Ouest-France Université, Rennes, 1992 (ISBN 2-7373-0901-8) p. 35.
  2. Dungaðr avait lui-même contracté une union diplomatique avec Groa une fille de Thorsteinn le Rouge
  3. Jean Renaud, La Saga des Orcadiens, tr. par Jean Renaud, éd. Aubier, Paris, 1990 (ISBN 2-7007-1642-6) chapitre IX p. 58

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Renaud, Les Vikings et les Celtes, éd. Ouest-France Université, Rennes, 1992 (ISBN 2-7373-0901-8).
  • Jean Renaud, La Saga des Orcadiens, tr. par Jean Renaud, éd. Aubier, Paris, 1990 (ISBN 2-7007-1642-6).
  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson London(ISBN 1-84119-096-9) « Thorfinn (I) Hausakliffer (Skull-Splitter)» p. 444.
  • (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth, D P Kirby A Bibliographical Dictionary of Dark Age Britain (England, Scotland and Wales c.500-c.1050), Seaby, London 1991, (ISBN 1 852640472) « Thorfinn I Skull-splitter » p. 223-224.