Thomas Wolfe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wolfe.

Thomas Wolfe

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait par Carl Van Vechten en 1937.

Activités romancier
Naissance 3 octobre 1900
Asheville, Caroline du Nord, États-Unis
Décès 15 septembre 1938 (à 37 ans)
Baltimore (Maryland), États-Unis
Langue d'écriture anglais

Thomas Clayton Wolfe, né le 3 octobre 1900 et mort le 15 septembre 1938, est un écrivain américain.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Thomas Wolfe a reçu le diplôme de l’écriture pour le théâtre (Master in Playwriting) à l’université Harvard, mais sans pouvoir vendre ses pièces, il a décidé de travailler sur d’autres formes littéraires. Il est devenu un enseignant d’anglais en 1924 à l’Université de New York, où il a travaillé, par intermittence, jusqu’au 1930, en écrivant et en voyageant beaucoup dans les Amériques et en Europe. En 1925, pendant un voyage vers New York, il a rencontré Mme Alice Bernstein, qui est devenue sa compagne pendant les cinq années suivantes, était mariée et relativement plus âgée que Wolfe. Elle a persuadé son nouveau compagnon de se consacrer plutôt à l’écriture et d’abandonner l’enseignement. En lui donnant un soutien financier, elle lui a permis de terminer son premier roman, Look Homeward, Angel. Rejeté par de nombreux éditeurs, il a vu le jour dans les Éditions Scribner en 1929. Le livre commença par un scandale : son motif autobiographique a été mis en avant, et la communauté d’Asheville fut scandalisée par la traîtrise d’un de ses membres qui en dévoile les secrets.

En 1931, Wolfe s’installe à Brooklyn, où il vit entouré de meubles sinistrés et très modestes. Il travaille beaucoup, d’une façon peu méthodique et en révisant sans cesse ses textes. Of Time and the River, publié en 1935, a été un succès. Le succès a été poursuivi par de nombreux problèmes, quelques poursuites judiciaires, des lettres de chantage et une dispute importante avec les Éditions Scribner. Les quatre derniers chapitres de You Can’t Go Home Again ont provoqué une querelle idéologique : l’éditeur a protesté quand Wolfe voulait remplacer sa prose par les arguments politiques et éthiques. Il a finalement changé d’éditeur, pour publier chez Harper's.

En juin 1938, Wolfe fit un voyage en Colombie britannique et y contracta la pneumonie, qui entraîna sa tuberculose. Il est mort à l’hôpital de Baltimore.

Thomas Wolfe a marqué toute une génération d'écrivains. Il a directement inspiré, entre autres, Jack Kerouac et Jerzy Kosiński. Le philosophe Gilles Deleuze et l'écrivain Marc-Édouard Nabe ont plusieurs fois exprimé leur vive admiration pour ses romans fleuves et regretté leur méconnaissance par le public français.

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1929 : Look Homeward, Angel, A Story of the Buried Life (Ange exilé, une histoire de la vie ensevelie)
  • 1935 : Of Time and the River; a Legend of Man's Hunger in His Youth (Le temps et le fleuve)
  • 1940 : The Web and the Rock (La toile et le roc), traduction française, éditions l'Âge d'Homme, 1990
  • 1940 : You Can't Go Home Again (en) (Ange banni)

Recueils[modifier | modifier le code]

  • 1935 : From Death to Morning (De la mort au matin)
  • 1936 : The Story of a Novel
  • 1939 : The Face of a Nation; Poetical Passages from the Writings of Thomas Wolfe
  • 1941 : The Hills Beyond
  • 1945 : A Stone, A Leaf, A Door; Poems by Thomas Wolfe, selected and arranged in verse by John S. Barns

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :