Thomas Schippers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas Schippers (Kalamazoo, 9 mars 1930 - New York, 16 décembre 1977) est un chef d'orchestre américain, d'ascendance néerlandaise, l'une des personnalités marquantes de sa génération dans le monde de la musique classique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Schippers reçoit sa formation musicale d'abord à l'Institut Curtis, à l'Université Yale, puis à la Juilliard School avec Olga Samaroff.

En 1947, il devient répétiteur au Metropolitan Opera, et l'année suivante remporte le deuxième prix au concours de chefs d'orchestre à Philadelphie. Il dirige alors au New York City Opera de 1951 à 1954.

En 1955, il dirige pour la première fois le New York Philharmonic, qu'il dirigera à plusieurs reprises comme chef invité, notamment dans des enregistrements de la musique de Samuel Barber. En 1959, il seconde Leonard Bernstein lors la tournée de l'orchestre en Union soviétique. Il est invité dès 1955 au Metropolitan Opera et à La Scala de Milan, où il dirigera notamment Maria Callas dans Medea en 1961, ainsi que les débuts de Beverly Sills et Marilyn Horne dans L'Assedio di Corinto en 1969.

Il participe avec Gian Carlo Menotti à la fondation du Festival des Deux Mondes à Spolète, et en sera le directeur artistique de 1958 à 1970.

Il se tourne alors vers le concert et obtient la direction de l'Orchestre symphonique de Cincinnati en 1970, et à compter de 1972 enseigne au Conservatoire de musique de cette même ville.

On lui doit d'innombrables créations; Ahmal and the night visitors (1951), The Saint of Bleecker Street (1954), The Death of the Bishop of Brindisi (1963) de Menotti, The Tender Land (1954) de Aaron Copland, Andromaque's Farewell (1963) de Samuel Barber, et du même auteur Antony and Cleopatra, lors de l'ouverture du nouveau Met au Lincoln Center en 1966.

Atteint d'un cancer du poumon, il meurt à l'âge de 47 ans à peine, au zénith de sa carrière.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alain Pâris, Le dictionnaire des interprètes, Robert Laffont, 1989 (ISBN 2-221-06660-X)

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]