Thomas Savage (archevêque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Savage et Thomas Savage.
Thomas Savage
Biographie
Naissance 1463
Ordination sacerdotale 3 décembre 1492
Décès septembre 1507
Château de Cawood (district de Selby)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 28 avril 1493
Dernier titre ou fonction archevêque d'York
archevêque d'York
18 janvier 1501 – 3 septembre 1507
Précédent Thomas Rotherham Christopher Bainbridge Suivant
Évêque de Londres
1496 – 18 janvier 1501
Précédent Richard Hill William Warham Suivant
Évêque de Rochester
3 décembre 1492 – 1496
Précédent Edmund Touchet Richard FitzJames Suivant

Thomas Savage (1463-1507) est un ecclésiastique anglais qui fut successivement évêque de Rochester, évêque de Londres et enfin archevêque d'York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Savage était le fils cadet de John Savage de Clifton (Cheshire), et l'un des petits-fils de Thomas Stanley (1er baron Stanley)[1]. Il étudia à l’Université d'Oxford, où il obtint le titre de Bachelor of Arts avant 1474. Puis il étudia à l’Université de Bologne (avant juillet 1477) et de Padoue, où il fut reçu Docteur en droit canon, et exerça la charge de recteur de la faculté de Droit en 1481–2[2].

Il fut d'abord recteur du séminaire de Davenham (Cheshire, 1470), puis de Jacobstow (Devon, 1474), de Monks Risborough (Buckinghamshire, 1484) et de Rosthorne (Cheshire). En 1490 il fut l'un des émissaires anglais dépêchés aux pourparlers qui se terminent par la conclusion du Traité d'Étaples. Le 3 décembre 1492, Thomas Savage fut nommé Évêque de Rochester et fut consacré le 28 avril 1493. Puis de 1496 au 18 janvier 1501, il fut Évêque de Londres[3] avant d'être élevé au rang d'archevêque d'York, fonction qu'il conserva jusqu'à sa mort[4]. C'est en tant qu'archevêque qu'il célébra la cérémonie de mariage du Prince de Galles avec Catherine d'Aragon. Le Prince Arthur étant disparu prématurément, ce fut son frère Henri qui monta sur le trône sous le titre de Henry VIII, et épousa Catherine.

« Politiquement partisan des Lancastre, Henri VII se reposait beaucoup sur lui et lui confia de nombreuses missions... c'était au naturel un courtisan, qui prit part aux grandes cérémonies de son époque, depuis la création du prince Henri comme duc d'York, à la réception de Catherine of Aragon à la cour d'Angleterre en passant par la présentation à l’archiduc Philip[5] »

Thomas Savage a été inhumé en la Cathédrale d'York où l'on peut encore admirer sa statue. Son cœur est déposé dans une châsse de la chapelle des Savage, dans l'église de Macclesfield[6] (Cheshire).

Citations[modifier | modifier le code]

  1. The Visitation of Cheshire 1580 d'après plusieurs notices, édité par John Paul Rylands, F.S.A., Londres, 1882, p.203–4.
  2. Richardson, Douglas, Magna Carta Ancestry, Baltimore, Md., 2007, p.724, (ISBN 0-8063-1759-0)
  3. Fryde, et al. Handbook of British Chronology p. 268
  4. Fryde, et al. Handbook of British Chronology p. 283
  5. Sidney Lee, ed., Dictionary of National Biography, vol. 50, Londres, Smith, Elder & Co.,‎ 1897, « Savage, Thomas (d.1507) », p. 362
  6. Richardson, Douglas, 2007, p.724

Notes[modifier | modifier le code]