Thomas Robinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Robinson Portail du basket-ball
Thomas Robinson of the Kansas Jayhawks vs Iowa State.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Thomas Earl Robinson
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 18 mars 1991 (23 ans)
Washington D.C
Taille 2,08 m (6 10)
Poids 107.5 kg (237 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Trail Blazers de Portland
Numéro 41
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2009-2012 Jayhawks du Kansas
Draft NBA
Année 2012
Position 5e
Franchise Kings de Sacramento
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2012-2013
2013
2013-2014
2014-2015
Kings de Sacramento
Rockets de Houston
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
4,8
4,5
4,8
-

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Thomas Earl Robinson, né le 18 mars 1991 à Washington D.C (États-Unis), est un joueur américain de basket-ball. Il évolue au poste d'ailier fort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Il effectue son lycée à la Brewster Academy de Wolfeboro, New Hampshire.

À son arrivée à l'université, il n'est pas considéré comme un joueur à gros potentiel, mais à force de travail et de persévérance, il devient, lors de sa troisième saison avec les Jayhawks du Kansas, le meilleur joueur de l'équipe et un des tout meilleurs jeunes joueurs universitaires.

Il est nommé meilleur joueur de la conférence Big 12 pour la saison 2011-2012, grâce à des statistiques de 17,1 points et 11,8 rebonds de moyenne[1], il est aussi nommé parmi le cinq All-America désigné par l'Associated Press[2].

Il aide son équipe a atteindre la finale du tournoi NCAA, il réalise un bon match offensif avec 18 points et 17 rebonds mais cela ne suffit pas et son équipe s'incline face aux Kentucky Wildcats[3].

Le 9 avril 2012, Thomas Robinson décide de s'inscrire à la draft NBA 2012.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Kings de Sacramento (2012-Fév.2013)[modifier | modifier le code]

Le 28 juin 2012, il est choisi en cinquième position par les Kings de Sacramento.

Le 7 novembre 2012, dans le quatrième quart-temps du match contre les Pistons de Détroit, Robinson a frappé Jonas Jerebko en lui donnant un coup de coude dans la gorge et est expulsé du match. Le lendemain, il est suspendu deux matchs.

Rockets de Houston (Fév.-Jui.2013)[modifier | modifier le code]

Le 20 février 2013, Robinson est transféré aux Rockets de Houston avec Francisco García et Tyler Honeycutt en échange de Patrick Patterson, Toney Douglas et Cole Aldrich. Il porte le numéro 0 jusqu'à la signature d'Aaron Brooks et le numéro 41 quand Brooks reprend le numéro 0.

Trail Blazers de Portland (2013-présent)[modifier | modifier le code]

Le 10 juillet 2013, Robinson est transféré aux Trail Blazers de Portland en échange des droits sur Kostas Papanikolaou et Marko Todorović, comme deux futures seconds tours de draft.

Le 23 février 2014, Robinson réalise son record de rebonds en carrière avec 18 rebonds auxquels il a joute 14 points en sortant du banc lors de la victoire des siens contre les Timberwolves du Minnesota.

Lors de la Summer League 2014 à Las Vegas, il se déchire les ligaments du pouce, ce qui l'oblige à subir une intervention chirurgicale.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2012 :
    • Joueur de l'année de la conférence Big 12
    • Consensus first team All-American
    • NCAA Final Four All-Tournament Team
    • First team All-Big 12
    • ESPN.com National Player of the Year
    • John R. Wooden Award Finalist
    • Naismith College Player of the Year Finalist

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2011, il perd en quelques semaines sa grand-mère, son grand-père et sa mère.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Statistiques Thomas Robinson », sur espn,‎ 31 mars 2012
  2. (en) « Kansas’ Thomas Robinson Highlights AP All-American Selections », sur rantsports.com,‎ 26 mars 2012
  3. (en) / « box score », sur espn.go.com,‎ 2 avril 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :