Thomas R. Marshall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marshall.
Thomas Marshall (1854-1925)

Thomas Riley Marshall (18541925) était un homme politique américain, membre du Parti démocrate, gouverneur de l'Indiana de 1909 à 1913 et vingt huitième vice-président des États-Unis de 1913 à 1921 sous le mandat de Woodrow Wilson.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marshall est né dans l'Indiana le 14 mars 1854.

Étudiant en droit, il est admis au barreau de l'Indiana en 1875.

De 1909 à 1913, il est gouverneur de l'Indiana. Progressiste, il ne parvient cependant pas durant son mandat à imposer au législatif son programme réformiste ni à modifier la constitution.

En 1912, à la convention démocrate de Baltimore, Marshall est un candidat de compromis pour être le candidat du parti à l'élection présidentielle mais le ralliement du démocrate populiste William Jennings Bryan à Woodrow Wilson met un terme à son ambition présidentielle. Pour lot de consolation, il est choisi pour être le candidat à la vice-présidence.

Élu au côté de Wilson en 1912, il est reconduit et réélu en 1916.

Marshall est le dernier gouverneur à avoir été vice-président pendant deux mandats consécutifs complets.

Marshall n'était pas proche de Wilson et ses idées et réflexions furent rarement prises en considérations.

Mis de côté, la reconduction de Marshall en 1916 ne fut pas automatique. Wilson décida finalement de le garder afin de préserver l'unité du parti. C'est ainsi qu'ils furent les premiers présidents et vice-présidents à être réélus ensemble depuis 1820.

Durant le second mandat, le rôle de Marshall s'étoffa. Il fut envoyé par Wilson pour sillonner les États-Unis afin d'encourager les américains à supporter les efforts de guerre alors que le pays entrait dans la Première Guerre mondiale. Il fut aussi le premier vice-président à diriger certaines réunions du cabinet et remplaça Wilson quand celui-ci se rendit en Europe pour signer le traité de Versailles.

Il remplaça encore Wilson à la fin de son mandat pour des cérémonies protocolaires alors que le président était dans l'incapacité physique d'assumer ces taches en raison de la maladie qui le laissa à demi paralysé.

Après la fin de son mandat, en 1921, Marshall revint à Indianapolis. Il écrivit des livres juridiques et ses mémoires.

Marshall est mort lors d'une visite à Washington, D.C. en 1925 et est enterré au cimetière de Crown Hill à Indianapolis, Indiana.

Citation[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

« What this country needs is a really good five-cent cigar. »
(La seule chose dont ce pays a besoin, c'est d'un bon cigare à 5 cents) - 1917