Thomas Meighan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas Meighan

Description de cette image, également commentée ci-après

De g. à d. : Gloria Swanson, Thomas Meighan et Lila Lee, dans L'Admirable Crichton (1919)

Naissance 9 avril 1879
Pittsburgh
Pennsylvanie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 8 juillet 1936 (à 57 ans)
Great Neck
État de New York, États-Unis
Profession Acteur
Films notables L'Admirable Crichton (1919)
L'Échange (1920)
Le Réquisitoire (1922)

Thomas Meighan est un acteur américain, né le 9 avril 1879 à Pittsburgh (Pennsylvanie), mort le 8 juillet 1936 à Great Neck (État de New York).

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Meighan débute sa carrière au théâtre et joue notamment à Broadway (New York) entre 1900 et 1912, dans six pièces (dont deux avec John Barrymore et Lucile Watson).

Au cinéma, de 1914 à 1928, il contribue à près de quatre-vingts films muets (la plupart produits par la Famous Players-Lasky Corporation), quasiment tous américains — sauf le premier, un court métrage britannique avec Gladys Cooper, tourné pendant qu'il se produit au théâtre en Angleterre, en 1914 —. Fait notable, il apparaît dans sept films de William C. de Mille et cinq autres de son frère Cecil B. DeMille (dont trois comptent parmi ses plus connus, L'Admirable Crichton en 1919, L'Échange en 1920 et Le Réquisitoire en 1922).

Parmi ses partenaires féminines, mentionnons Renée Adorée (deux films), Louise Brooks (un film en 1927, La Ville maudite de James Cruze), Billie Burke (cinq films), Gloria Swanson et Bebe Daniels (deux films, L'Admirable Crichton et L'Échange), Pauline Frederick (cinq films), Leatrice Joy (trois films en 1922, dont Le Réquisitoire), Lila Lee (onze films, dont L'Admirable Crichton, leur premier ensemble), Mary Pickford (un film en 1918, M'Liss (en) de Marshall Neilan), Blanche Sweet (cinq films), Norma Talmadge (trois films), Virginia Valli (deux films), ou encore Lois Wilson (cinq films, dont Le Réquisitoire).

Le premier film parlant de Thomas Meighan est The Argyle Case d'Howard Bretherton (avec H. B. Warner, Lila Lee et Zasu Pitts), sorti en 1929. Il tourne seulement cinq autres films parlants, le dernier étant Mon garçon (en) d'Edward F. Cline (avec Jackie Cooper), sorti en 1934. Deux ans après, en 1936, il meurt prématurèment d'un cancer du poumon.

Pour sa contribution au cinéma, une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

(pièces jouées à Broadway, sauf mention contraire)

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

(films américains, sauf mention contraire)

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Note[modifier | modifier le code]

  1. A. Edward Sutherland est le neveu de Thomas Meighan.