Thomas McIlwraith (homme politique australien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas McIlwraith.
Sir Thomas McIlwraith.

Sir Thomas McIlwraith (17 mai 1835 - 17 juillet 1900) a été pendant de nombreuses années, la figure dominante de la politique coloniale dans le Queensland en Australie. Il a été le huitième premier ministre du Queensland de 1877 à 1883, de nouveau en 1888 et une troisième fois en 1893. Comme la plupart des hommes politiques de son époque, McIlwraith était un homme d'affaires influent, qui a combiné sa carrière parlementaire avec une participation prospère dans l'élevage du bétail.

Thomas McIlwraith est né à Ayr, en Écosse en 1835. Il a étudié le génie civil à l'Université de Glasgow. En 1854, il émigra au Victoria, où il travailla comme ingénieur civil pour le ministère des chemins de fer. Il investit dans l'élevage près de Maranoa au Queensland où il s'installa en 1862. Il devint rapidement une figure influente du pays et fut élu député de Maranoa en 1868.

McIlwraith rejoignit le gouvernement d'Arthur Macalister en janvier 1874 et devint ministre des travaux publics et des Mines. Il démissionna de ces postes en octobre de la même année.

Le gouvernement de John Douglas tomba en 1879 après une série de graves sécheresses et McIlwraith devint premier ministre pour la première fois. Il travailla rapidement pour améliorer les finances de la colonie et avec l'aide d'un retour de la prospérité agricole, il transforma le déficit budgétaire en excédent. À cette époque, le Queensland vit arriver un nombre croissant d'immigrants et McIlwraith supervisa le développement économique de la colonie. Le gouvernement McIlwraith partagea le Queensland en comtés, créant ainsi des gouvernements locaux et mit en place un service postal à travers les îles du détroit de Torres. En 1882, il fut anobli.

Les colonies australiennes étaient extrêmement inquiètes des activités de l'Allemagne dans la région et, lorsqu'il devint évident que le gouvernement allemand envisageait d'annexer l'est de la Nouvelle-Guinée, McIlwraith prit, le 4 avril 1883, la décision de l'annexer au Queensland. Cette décision fut refusée par le ministre britannique des Colonies, Lord Derby, expliquant que le gouvernement d'une colonie n'avait pas le pouvoir d'annexer d'autres colonies. Le 3 novembre 1884 le gouvernement allemand annexa l'est de la Nouvelle-Guinée, ce qui incita le gouvernement britannique à annexer le reste du pays trois jours plus tard. L'événement encouragea les australiens à aller vers un état fédéral.

En 1883, une proposition gouvernementale visant à recueillir des fonds pour la construction d'une ligne de chemin de fer transcontinentale par la vente de terres fut attaquée en raison d'une corruption dans l'attribution des terres. McIlwraith dut céder son poste à son rival, Samuel Griffith, en novembre et se retira de la politique en 1886.

Il redevint député en 1888, cette fois comme député de Brisbane Nord. Son parti ayant remporté la majorité aux élections, il redevint premier ministre et ministre des finances. Il entra en conflit avec le gouverneur de la colonie, sir Anthony Musgrave sur l'exercice de la grâce royale. Musgrave mourut en octobre et McIlwraith demanda au nouveau ministre des Colonies, Knutsford Seigneur, de permettre au gouvernement du Queensland d'être consulté sur le choix du futur gouverneur. Knutsford refusa et nomma Sir Harry Blake. En novembre de la même année, la maladie obligea McIlwraith à démissionner en faveur de Boyd Morehead. Il se rendit en Chine et au Japon.

À son retour, McIlwraith distendit ses relations avec ses anciens collègues et en août 1890, il s'allia (ce que l'on appela plus tard du nom de "gouvernement continu") avec ses anciens ennemis et devint ministre des finances dans le gouvernement de Sir Samuel Griffith. En mars 1893 Griffith démissionna pour rejoindre la Cour suprême du Queensland et McIlwraith redevint premier ministre. Son état de santé était encore mauvais et en octobre, il démissionna en faveur de Hugh Nelson, se contentant de devenir ministre délégué au budget. La panique de 1893 entraina une dépression qui frappa durement les colonies australiennes et McIlwraith perdit une quantité considérable de ses propres deniers. Il démissionna de son siège au Parlement en 1895 et passa le reste de sa vie à tenter de récupérer ses pertes.

Il est mort à Londres le 17 juillet 1900.

Références[modifier | modifier le code]