Thomas Mangani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Mangani
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Chievo Vérone
Numéro -
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie[1]
Nat. sportive Drapeau de la France France
Naissance 29 avril 1987 (27 ans)
Lieu Carpentras, (Vaucluse)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Milieu défensif
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2004-2012 Drapeau : France AS Monaco 52 (2)
2007 Drapeau : France Stade brestois 13 (0)
2007-2008 Drapeau : France AC Ajaccio 36 (0)
2011-2012 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 24 (0)
2012-2014 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 49 (1)
2014- Drapeau : Italie Chievo Vérone
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 7 juillet 2014

Thomas Mangani est un joueur de football professionnel français né le 29 avril 1987 à Carpentras, évoluant au poste de milieu défensif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Carpentras, Thomas Mangani a choisi le club de la Principauté de Monaco, afin de suivre une formation de footballeur professionnel. Formé au poste d'arrière gauche, il est sacré champion d'Europe en 2004, avec l'Équipe de France des moins de 17 ans. En 2006, il signe son premier contrat professionnel avec l'AS Monaco.

En janvier 2007, il est prêté à Brest (Ligue 2), afin de mieux préparer la saison suivante. De retour à Monaco à l'été, il est de nouveau prêté, cette fois ci à l'AC Ajaccio pour une saison. Auteur d'une bonne saison au poste de milieu défensif, il revient sur le Rocher et rejoint l'équipe professionnelle lors de la saison 2008-2009.

Durant cette saison, il joue régulièrement avec l'équipe de CFA de Monaco, tout comme Djamel Bakar et d'autres, pour tenter de sauver l'équipe de la relégation, en vain. Il effectue son 1er match en Ligue 1 lors de Monaco - Valenciennes.

Arrivé à l'été 2009 au poste d'entraineur de l'AS Monaco, Guy Lacombe va faire de Thomas Mangani l'un des hommes incontournables de son "onze" titulaire. Il loue sa simplicité et son efficacité dans le jeu. À partir de ce moment, il devient un milieu récupérateur, ce qui contraste avec son poste de formation qui est arrière latéral gauche. Néanmoins, son faible taux de ballons récupérés par match et son côté joueur de l'ombre feront que le public monégasque ne l'appréciera pas beaucoup. Le 10 juin 2010, il prolonge son contrat de 3 ans au sein de son club formateur, prouvant son attachement au club.

La saison suivante ressemble à la précédente: il enchaîne les matchs. Il est même le tireur de coups francs de son équipe du fait du départ de Nené au Paris SG Mais, il se blesse lors de la 6ème journée contre le Toulouse FC, ce qui stoppe sa progression. C'est seulement à la 14ème journée qu'il signe son retour au Stadium Nord de Villeneuve d'Ascq. Le 12 février 2011, il inscrit du plat du pied son premier but en ligue 1 face au FC Lorient lors d'une victoire 3-1 de l'ASM, il fête ce but avec un geste rare pour un joueur de l'AS Monaco FC : il embrasse l'écusson de son maillot. Du fait de ses performances de haut vol lors de ce mois, il est même élu Joueur du mois de février par les internautes du site officiel de l'AS Monaco FC, ce qui contraste avec les avis sceptiques qui le concernaient. Néanmoins, malgré toute sa bonne volonté, il ne peut empêcher la relégation de son club en fin de saison...

À l'aube de la première saison en Ligue 2 de son équipe depuis 34 ans, il est l'un des premiers joueurs professionnels à s'entraîner avec le groupe emmené par Laurent Banide. Puisque Mathieu Coutadeur et Lukman Haruna quittent le Rocher et que Jean-Jacques Gosso ne souhaite pas prolonger son bail, il est l'un des principaux prétendants à un poste de milieu récupérateur pour cette année.

Le 31 août 2011, il est prêté à l'AS Nancy-Lorraine[2]. Auteur d'une saison correcte en Lorraine, il ne revient pas à l'AS Monaco qui décide de le libérer en s'engage pour deux saisons avec l'ASNL[3].

En 2013, il est naturalisé italien en mémoire de son grand-père, originaire d'Arezzo[1].

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Thomas Mangani au 18 novembre 2013[4]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
2006-2007 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 0 0 0 0 0 0 0 0
Sous-total 0 0 0 0 0 0 0 0
2006-2007 Drapeau de la France Stade brestois (prêt) Ligue 2 13 0 0 0 0 0 13 0
Sous-total 13 0 0 0 0 0 13 0
2007-2008 Drapeau de la France AC Ajaccio (prêt) Ligue 2 34 0 1 0 1 0 36 0
Sous-total 34 0 1 0 1 0 36 0
2008-2009 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 3 0 0 0 0 0 3 0
2009-2010 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 14 0 5 0 0 0 19 0
2010-2011 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 24 1 1 0 0 0 25 1
2011-2012 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 2 4 1 0 0 1 0 5 1
Sous-total 45 2 6 0 1 0 52 2
2011-2012 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 1 24 0 0 0 0 0 24 0
2012-2013 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 1 34 0 2 0 0 0 36 0
2013-2014 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 2 12 0 0 0 1 0 13 0
Sous-total 70 0 2 0 1 0 73 0
Total sur la carrière 104 2 9 0 3 0 116 2

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Mangani marque son territoire » in L'Équipe, samedi 30 mars 2013
  2. Le sprint final du mercato Site officiel de l'ASNL
  3. Mangani reste aussi Site officiel de l'ASNL
  4. Statistiques de Thomas Mangani sur footballdatabase.eu