Thomas L. Tally

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas L. Tally, ou Thomas Lincoln Tally, né en 1861 au Texas[1] et mort le 24 novembre 1945, est un des pionniers dans l'histoire du cinéma américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

En avril 1902, Thomas L. Tally ouvre sa première salle de cinéma électrique à Los Angeles, c'est la première salle de la ville et la première connue pour avoir été construite au niveau du rez-de-chaussée dans son propre bâtiment indépendant.

Thomas L. Tally fonda avec James Dixon Williams la société First National Pictures[2],[3],[4]. Thomas L. Tally fut le premier à projeter un film en couleur en 1912 et le premier à signer un contrat avec Charlie Chaplin ainsi que Mary Pickford[1]

Poursuites[modifier | modifier le code]

  • En 1907, il y eut des poursuites contre Tally dans le dossier "Tally vs Ganahl", à la Cour Suprême de Californie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Thomas L. Tally, Film Pioneer, Dies. Producer First Signed Mary Pickford, Chaplin. A Founder of First National Pictures. New York Times article du 25 november 1945.
  2. (en) Celebrating July 2 -- What If...; 10 Days That Changed History, citation originale « Then, in spring 1902, Thomas L. Tally opened his Electric Theater in Los Angeles, a radical new venture devoted to movies and other high-tech devices of the era, like audio recordings. "Tally was the first person to offer a modern multimedia entertainment experience to the American public," says the film historian Mark Wanamaker. Before long, his successful movie palace produced imitators nationally, which would become known as nickelodeons. America's love affair with the moving image -- from the silver screen to YouTube -- would endure after all. », New York Times article du 2 juillet 2006.
  3. (fr) Celebrating July 2 -- What If...; 10 Days That Changed History, traduction de la citation « Quand au printemps 1902, Thomas L. Tally ouvris sa première salle électrique à Los Angeles, une façade radicalement destinée au cinéma et autres dispositifs à la pointe de la technologie, comme des disques. "Tally était la première personne à offrir une expérience de divertissement multimédia moderne au public américain", dit Mark Wanamaker, historien cinématographique. Le succès de son palais du cinéma fut si grand qu'il inspira les imitations au niveau national, ce qui devint connu sous le nom de nickelodeons. L'histoire d'amour américaine entre le public et le cinéma - de l'écran d'argent à YouTube - durerait après tout. », New York Times article du 2 juillet 2006.
  4. (en) First Film House is Victim of Time. Used Clothing Store Stands on Its Unmarked Site., Los Angeles, 17 avril 1962. One of the historic sites of the movie industry has been obliterated by time, squalor and indifference. New York Times article du 17 avril 1962.