Thomas Hodgkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hodgkin.

Thomas Hodgkin

Description de l'image  Thomas Hodgkin photo.jpg.
Naissance 17 août, 1798
Pentonville au Royaume-Uni
Décès 5 avril, 1866 (à 67 ans)
Jaffa en palestine
Nationalité Anglaise
Profession Médecin

Compléments

Connu pour la Maladie de Hodgkin

Thomas Hodgkin (17 août, 1798 - 5 avril, 1866) est un médecin britannique considéré comme l'un des plus éminents anatomo-pathologistes de son temps et un pionnier de la prophylaxie. Il est maintenant plus connu pour la première description de la maladie de Hodgkin, une forme de lymphome et une maladie du sang, en 1832. Les travaux de Hodgkin ont marqué le début de la participation active des pathologistes à la clinique. C’était un contemporain de Thomas Addison et de Richard Bright qu’il a côtoyé au Guy’Hospital.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tombe de Thomas Hodgkin à Jaffa, en Israël
Plaque bleue de Bedford Square, à Londres

Thomas Hodgkin est né dans une famille de quakers à Pentonville, Paroisse de Saint-Jacques, dans le Middlesex. Il a été scolarisé dans l'enseignement privé et, en septembre 1819 il a été admis à l’école de médecine St. Thomas et St. Guy, qui fait maintenant partie du King's College de Londres. Il a également étudié à l 'Université d'Édimbourg, en Écosse. En 1821, il est allé en Italie et en France, où il a appris à utiliser le stéthoscope, récemment inventé par René Laënnec. En 1823, Hodgkin obtient son diplôme de médecine à Édimbourg avec une thèse sur les mécanismes physiologiques de la digestion chez les animaux.

Hodgkin était un ami intime de Sir Moïse Montefiore qu’il a accompagné en Palestine en 1866. Là, il a contracté la dysenterie, dont il est décédé le 4 avril 1866 et a été enterré à Jaffa en Palestine. Une plaque bleue a été posée sur sa maison de Bedford Square, à Londres.

Travaux[modifier | modifier le code]

Hodgkin a décrit la maladie qui porte son nom (le lymphome de Hodgkin) en 1832, dans un article intitulé Sur certains aspects pathologiques des ganglions lymphatiques et de la rate[1]. Cette maladie a reçu 33 ans plus tard, le nom éponyme qui lui été donné en son hommage par le médecin britannique Samuel Wilks, qui a redécouvert la maladie. Il s'agit d'une tumeur maligne qui envahit le système lymphatique, la rate et le foie, et d’autres tissus. Une forme plus bénigne est appelée le paragranulome de Hodgkin, alors qu’une forme plus invasive est appelé sarcome de Hodgkin.

Il a publié dans un livre ses Conférences sur l’anatomie pathologique en 1836 et 1840. Sa plus grande contribution à l'enseignement de la pathologie, cependant, a été faite en 1829, avec son œuvre en deux volumes intitulée L’anatomie pathologique des séreuses et des muqueuses, qui est devenu un classique de la pathologie moderne.

Hodgkin a été un des premiers défenseurs de la prophylaxie, après avoir publié en 1841 un livre intitulé sur les moyens de promouvoir et de préserver la santé. Parmi ses autres observations on cite la première description de l’appendicite aigüe, celle de la forme biconcave des globules rouges et de la striation des fibres musculaires.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Selon ODNB, "On Some Morbid Appearances of the Absorbent Glands and Spleen" a été publié dans Medico-Chirurgical Transactions, 17, 1832, 68–114)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jay Venita, « On a historical note: the legacy of Thomas Hodgkin », Journal of insurance medicine (New York, N.Y.), vol. 37, no 3,‎ 2005, p. 248–9 (lien PubMed?)
  • Abbondanzo Susan L, « Thomas Hodgkin », Annals of diagnostic pathology, vol. 7, no 5,‎ octobre 2003, p. 333–4 (liens PubMed? et DOI?)
  • I. Soit et M. W. Ben-Arush, « Two-hundred years since the birth of Thomas Hodgkin (1798-1886) », Harefuah, vol. 135, no 11,‎ décembre 1998, p. 558–60 (lien PubMed?)
  • Rosenfeld L ., « Thomas Hodgkin: social activist », Annals of diagnostic pathology, vol. 4, no 2,‎ avril 2000, p. 124–33 (liens PubMed? et DOI?)
  • Watkins S M, « The legacy of Thomas Hodgkin (1798-1866) », Journal of the Royal College of Physicians of London, vol. 34, no 1,‎ 2000, p. 100–4 (lien PubMed?)
  • Jay V., « A portrait in history. Thomas Hodgkin », Arch. Pathol. Lab. Med., vol. 123, no 12,‎ décembre 1999, p. 1144 (lien PubMed?)
  • Kass A.M., « Thomas Hodgkin remembered », Cancer Treat. Rev., vol. 25, no 3,‎ juin 1999, p. 133–43 (liens PubMed? et DOI?)
  • Daws J.J., « Thomas Hodgkin and the museum at Guy's Hospital », Cancer Treat. Rev., vol. 25, no 3,‎ juin 1999, p. 145–9 (liens PubMed? et DOI?)
  • Knight R., « Thomas Hodgkin bicentenary conference », Cancer Treat. Rev., vol. 25, no 3,‎ juin 1999, p. 129–30 (liens PubMed? et DOI?)
  • (en) A.R. Zantinga et M. J. Coppes, « Thomas Hodgkin (1798-1866): pathologist, social scientist, and philanthropist », Med. Pediatr. Oncol., vol. 27, no 2,‎ août 1996, p. 122–7 (liens PubMed? et <122::AID-MPO9>3.0.CO;2-H DOI?)
  • Dubovsky H., « The humanitarian and scientific interests of Thomas Hodgkin (1798-1866), discoverer of a disease », S. Afr. Med. J., vol. 86, no 5,‎ mai 1996, p. 556–8 (lien PubMed?)
  • Sperati G., « [Thomas Hodgkin (physician, pathologist, philanthropist, social reformer)] », Acta otorhinolaryngologica Italica : organo ufficiale della Società italiana di otorinolaringologia e chirurgia cervico-facciale, vol. 14, no 1,‎ 1994, p. 81–2 (lien PubMed?)
  • Bloch H., « Thomas Hodgkin (1798-1866): physician, Quaker, social activist, and pioneer English pathologist », South. Med. J., vol. 86, no 8,‎ août 1993, p. 945–7 (liens PubMed? et DOI?)
  • Rosenfeld, « Thomas Hodgkin and Moses Montefiore; Europe, Asia, and Africa », Bulletin of the New York Academy of Medicine, vol. 67, no 5,‎ 1991, p. 460–74 (lien PubMed?)
  • Cuddihy J., « Thomas Hodgkin », Cancer Cells, vol. 3, no 5,‎ mai 1991, p. 200–2 (lien PubMed?)
  • Hancock B.W., « Early clinical pathologists. 2. Thomas Hodgkin: pathologist, physician, and philanthropist », J. Clin. Pathol., vol. 43, no 8,‎ août 1990, p. 616–8 (liens PubMed? et DOI?)
  • Rosenfeld L., « Thomas Hodgkin: the Southern Retreat and the Oxford case », Bulletin of the New York Academy of Medicine, vol. 64, no 4,‎ mai 1988, p. 335–46 (lien PubMed?)
  • Rosenfield L., « Thomas Hodgkin and 1832: cholera, colonization, and child labor », Bulletin of the New York Academy of Medicine, vol. 64, no 2,‎ mars 1988, p. 184–99 (lien PubMed?)
  • Kass A.M., « Saving the Maoris: Dr Thomas Hodgkin as a physician and social reformer », N. Z. Med. J., vol. 101, no 840,‎ février 1988, p. 82–6 (lien PubMed?)
  • « [Thomas Hodgkin] », Bulletin du cancer, vol. 75, no 2,‎ 1988, p. 233–5 (lien PubMed?)
  • Rosenfeld L., « Thomas Hodgkin and Benjamin Guy Babington: friendly rivals and career parallels », Bulletin of the New York Academy of Medicine, vol. 62, no 9,‎ novembre 1986, p. 910–7 (lien PubMed?)
  • Aterman K., « Thomas Hodgkin (1798-1866) », The American Journal of dermatopathology, vol. 8, no 2,‎ avril Avr 1986, p. 157–67 (liens PubMed? et DOI?)
  • Rosenfeld L., « Thomas Hodgkin (1798-1866): morbid anatomist and social activist », Bulletin of the New York Academy of Medicine, vol. 62, no 2,‎ mars 1986, p. 193–205 (lien PubMed?)
  • (en) J. Alcalay et A. Ingber, « Thomas Hodgkin in Jewish history », The American Journal of dermatopathology, vol. 7, no 4,‎ août 1985, p. 402–3 (liens PubMed? et DOI?)
  • (en) A. M. Kass et E. H. Kass, « The Thomas Hodgkin portraits: a case of mistaken identity », Medical history, vol. 29, no 3,‎ juillet 1985, p. 259–63 (lien PubMed?)
  • Kass A.M., « Dr Thomas Hodgkin, Dr Martin Delany, and the "return to Africa" », Medical history, vol. 27, no 4,‎ octobre 1983, p. 373–93 (lien PubMed?)
  • Björkholm M., « [The man behind the syndrome: Thomas Hodgkin. An impulsive pioneer of pathology and fighter for justice for the poor] », Läkartidningen, vol. 80, no 5,‎ février 1983, p. 334–5 (lien PubMed?)
  • (en) A.M. Kass et E. H. Kass, « Doctors afield. Martin Delany, Thomas Hodgkin, and the Black Nationalist movement », N. Engl. J. Med., vol. 305, no 12,‎ septembre 1981, p. 682–4 (lien PubMed?)
  • (en) E.H. Kass, A. B. Carey et A. M. Kass, « Thomas Hodgkin and Benjamin Harrison: crisis and promotion in academia », Medical history, vol. 24, no 2,‎ avril 1980, p. 197–208 (lien PubMed?)
  • Cherry C.L., « The Southern Retreat, Thomas Hodgkin, and Achille-Louis Foville », Medical history, vol. 23, no 3,‎ juillet 1979, p. 314–24 (lien PubMed?)
  • Sakula A., « Dr Thomas Hodgkin and Sir Moses Montefiore Bart--the friendship of two remarkable men », Journal of the Royal Society of Medicine, vol. 72, no 5,‎ mai 1979, p. 382–7 (lien PubMed?)
  • Brian V.A., « Thomas Hodgkin 1798-1866 », Nursing times, vol. 72, no 37,‎ septembre 1976, p. 1451 (lien PubMed?)
  • Lyons J.B., « Pioneers in medicine: Thomas Hodgkin, 1798-1866 », Nursing mirror and midwives journal, vol. 143, no 4,‎ juillet 1976, p. 46 (lien PubMed?)
  • Friedman B., « Thomas Hodgkin - a maverick in his time », The Alabama journal of medical sciences, vol. 12, no 3,‎ juillet 1975, p. 250–1 (lien PubMed?)
  • Hodgkin, T., « Classics in oncology. Excerpts from: On some morbid appearances of the absorbent glands and spleen, Thomas Hodgkin », CA: a cancer journal for clinicians, vol. 23, no 1,‎ 1973, p. 54–60 (liens PubMed? et DOI?)
  • « Thomas Hodgkin (1798-1866) », CA: a cancer journal for clinicians, vol. 23, no 1,‎ 1973, p. 52–3 (liens PubMed? et DOI?)
  • Cremin B.J., « Thomas Hodgkin--the man and his times », S. Afr. Med. J., vol. 46, no 20,‎ mai 1972, p. 621–4 (lien PubMed?)
  • Jarcho S., « An anthropological essay by Thomas Hodgkin », Bulletin of the New York Academy of Medicine, vol. 46, no 10,‎ octobre 1970, p. 889–90 (lien PubMed?)
  • Wilks S., « Unpublished papers of Thomas Hodgkin », Bulletin of the New York Academy of Medicine, vol. 46, no 1,‎ janvier 1970, p. 67–9 (lien PubMed?)
  • Savitz H.A., « Doctor Thomas Hodgkin and Sir Moses Montefiore », Rhode Island medical journal, vol. 52, no 11,‎ novembre 1969, p. 619–21 (lien PubMed?)
  • Kass E.H., Bartlett A. H.,Bartlett A H, « Thomas Hodgkin, M. D. (1798-1866): an annotated bibliography », Bulletin of the history of medicine, vol. 43, no 2,‎ 1969, p. 138–75 (lien PubMed?)
  • Leibowitz J.O., « Thomas Hodgkin (1798-1866) », Isr. J. Med. Sci., vol. 3, no 3,‎ 1967, p. 501–4 (lien PubMed?)
  • Hill W., « Thomas Hodgkin--a bibliography », Guy's Hospital reports, vol. 115, no 3,‎ 1966, p. 281–303 (lien PubMed?)
  • Kass E.H., « Thomas Hodgkin, physician and social scientist », Guy's Hospital reports, vol. 115, no 3,‎ 1966, p. 269–80 (lien PubMed?)
  • Hunter R., « Thomas Hodgkin, Samuel Tuke and John Conolly », Guy's Hospital reports, vol. 115, no 3,‎ 1966, p. 263–7 (lien PubMed?)
  • Hardwick C., « Thomas Hodgkin 1798-1866 », Guy's Hospital reports, vol. 115, no 3,‎ 1966, p. 255–61 (lien PubMed?)
  • Foxon G.E., « Thomas Hodgkin, 1798-1866. A biographical note », Guy's Hospital reports, vol. 115, no 3,‎ 1966, p. 243–54 (lien PubMed?)
  • « Thomas Hodgkin--Quaker Physician », JAMA, vol. 186,‎ décembre 1963, p. 1016–7 (lien PubMed?)
  • LAZARUS S., « A Visit To The Grave Of Thomas Hodgkin », Scottish medical journal, vol. 8,‎ août 1963, p. 312–3 (lien PubMed?)
  • ZAKON S.J., « Thomas Hodgkin, the 90th anniversary of his death », Quarterly bulletin. Northwestern University (Evanston, Ill.). Medical School, vol. 30, no 4,‎ 1956, p. 362–4 (lien PubMed?)
  • MORRISON H., « Doctors afield: Thomas Hodgkin », N. Engl. J. Med., vol. 251, no 23,‎ décembre 1954, p. 946–8 (lien PubMed?)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • ODNB article by Amalie M. Kass, ‘Hodgkin, Thomas (1798–1866)’, Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004 [1], accessed 22 Sept 2007.