Thomas Hicks (athlétisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas Hicks.
Thomas Hicks lors du marathon aux Jeux olympiques d'été de 1904.

Thomas Hicks (11 janvier 1876 à Birmingham - 28 janvier 1952[1]) fut un athlète américain, vainqueur du marathon olympique en 1904.

Né en Angleterre, il termina d'abord second du Marathon de Boston 1904, puis gagna le marathon aux Jeux olympiques d'été de 1904, partie de l'Exposition universelle à Saint-Louis aux États-Unis. Les conditions étaient mauvaises, la course s'était jouée sur un parcours sale, avec des nuages de poussière venant des voitures accompagnatrices. Hicks n'a pas été le premier à franchir la ligne ; Fred Lorz arriva avant lui mais il abandonna au neuvième mile, continuant la course en voiture et revenant dans la course 5 miles avant la fin. Les officiels en ont été informés et on ainsi disqualifié Fred Lorz - qui a ensuite parlé d'une plaisanterie - permettant à Thomas Hicks de remporter la médaille d'or.

Avec les règles actuelles de course, Hicks aurait été disqualifié, du fait qu'il a reçu une dose d'un soixantième (environ 1 mg.) de strychnine et d'eau-de-vie de ses assistants alors qu'il ralentissait ; la première dose de strychnine ne lui a pas donné l'effet recherché, il en reçut donc une seconde autre. Il chuta après avoir franchi la ligne d'arrivée : une autre dose aurait pu lui être fatale - à partir de certaines doses le produit est un poison mortel. La strychnine est depuis interdite pour les athlètes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]