Thomas Frühmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Frühmann Pix.gif
Thomas Frühmann 6085.jpg
Contexte général
Sport Équitation : Saut d’obstacles
Période active Depuis 1976
Site officiel http://www.thomasfruehmann.at
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Autriche Autriche
Naissance 28 janvier 1951 (63 ans)
Lieu de naissance Vienne (Autriche)
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'été de 1992 1
Championnat d'Autriche 8

Thomas Frühmann (né le 28 janvier 1951 à Vienne) est un cavalier de saut d’obstacles autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'un psychiatre viennois. Influencé par sa mère, il se concentre sur le sport et passe l'année de ses 17 ans chez Ottokar Pohlmann, cavalier de concours complet qui participa aux Jeux olympiques d'été de 1960. Son premier grand succès est le titre de champion d'Autriche en 1977. Il remportera huit fois ce titre, le dernier en 1999.

Après avoir été moniteur en Autriche, il arrive en 1978 dans l'écurie de George Ahlmann (le père de Christian Ahlmann). En 1980, il participe à la compétition de saut d'obstacles à Rotterdam organisée en raison du boycott des pays occidentaux des Jeux olympiques de Moscou. Avec l'équipe autrichienne, il remporte la médaille de bronze par équipe grâce à la victoire de Hugo Simon.

Grâce à Ahlmann, Frühmann succède à Heinrich-Wilhelm Johannsmann (de) au haras de Römersee (de) à Heiden, propriété de Gerhard Brenninkmeyer, ancien propriétaire de C&A. Après la mort de Brenninkmeyer en 1984, il arrive dans l'écurie d'Alwin Schockemöhle.

En 1990, avec Grandeur, après avoir participé à la Coupe du monde de saut d'obstacles à Dortmund, il remporte le Concours Hippique International Officiel d'Aix-la-Chapelle. De même, il remporte par trois fois le Deutsches Spring-Derby en 1988, 1990 et 1991.

En 1992, il remporte la finale de la Coupe du monde de saut d'obstacles à Del Mar (Californie) avec Genius. Aux Jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone, il remporte la médaille d'argent de saut d'obstacles par équipe avec le même cheval.

Il revient en Autriche en 1995. Après le divorce avec sa seconde épouse, il se contente de participer à des compétitions nationales.

En 2000, il est soupçonné de dopage pour la première fois. Lors d'un contrôle national, on trouve des traces d'hydrochlorothiazide, un diurétique interdit. Frühmann explique qu'il souffre d'hypertension artérielle et que ce médicament lui est prescrit depuis le milieu des années 1990 ; mais ni lui ni son médecin n'ont signalé la prise de ce médicament. Il est finalement acquitté par la fédération autrichienne.

Frühmann fait son retour en international en 2004. En 2005, lors d'un contrôle de routine de la Fédération équestre internationale, on retrouve de nouveau ce diurétique. De nouveau, ni lui ni son médecin expliquent ne pas avoir signalé la prise de ce médicament. Après un long verdict, Frühmann est condamné et est simplement disqualifié des compétitions auxquelles il a participé, contraint de rendre l'argent qu'il a gagné[1].

Une de ses anciennes épouses acquiert The Sixth Sense[2], un Westphalien élu en 2006 meilleur cheval de saut d'obstacles du monde par la World Breeding Association[3]. Il remporte de nouveau des Grands Prix et des étapes de la Coupe du monde. Après que son cheval se blesse en 2010, il ne participe plus à de telles compétitions[4]. Il revient un an plus tard[5],[6].

Source, notes et références[modifier | modifier le code]