Thomas Dempster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dempster.

Thomas Dempster est né le 23 août 1579 à Cliftbog Castle (près d'Aberdeen) et mort le 6 septembre 1625 à Bologne, est un savant écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Dempster est né à Cliftbog Castle (près d'Aberdeen) en 1579[1]. Il étudie à Paris, à Louvain et à Rome au séminaire pontifical, puis il repart pour l’Écosse où il écrit un pamphlet contre la reine britannique Élisabeth Ière[1].

Il quitte alors à nouveau l’Écosse pour aller enseigner à Nîmes et en Espagne. Ensuite, il s'installe à Toulouse d'où il part à la demande de Cosme II de Médicis qui lui confie un poste de professeur de droit civil à l'université de Pise. Durant son engagement auprès de Cosme II de Médicis, il fait de nombreuses recherches sur les Étrusques entre 1616 et 1619[1]. C'est avec son œuvre De Etruria Regali Libri Vii[2] qu'il lance le début de la Renaissance étrusque et la mode de l'étruscomanie[3], notamment chez les Anglais au cours du XVIIIe siècle[4].

Dans toutes les villes où il a séjourné, il était connu pour ses connaissances, mais aussi pour les nombreux duels qu'il provoquait. Alors qu'il est professeur à l'université de Bologne, il meurt en 1625 d'une fièvre[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (la) De Etruria Regali Libri Vii (lire en ligne)
  • (la) Antiquitatum romanarum corpus post Rosinum, 1613
  • (la) Apparatum ad historiam scoticam,‎ 1622
  • (la) Historia ecclesiastica gentis Scotarum, Bologne,‎ 1627

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Jean-Marc Irollo, Histoire des Étrusques, p. 24.
  2. composé sur ordre de Cosme II de Médicis, il fut publié seulement de 1723 à 1726 grâce à Thomas Coke
  3. Jean-Marc Irollo, Histoire des Étrusques, p. 25.
  4. Jean-Marc Irollo, Histoire des Étrusques, p. 30.
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.