Thomas Cooke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Cooke
Image illustrative de l'article Thomas Cooke
Biographie
Naissance 9 février 1792 à la Pointe-du-Lac, Trois-Rivières
Ordination sacerdotale 11 septembre 1814 à Québec
Décès 30 avril 1870 à Trois-Rivières
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 18 octobre 1852 à Québec
Dernier titre ou fonction Évêque de Trois-Rivières

Sine labe concepta
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Mgr Thomas Cooke (1792-1870) fut évêque de Trois-Rivières de 1852 à 1870.

Né à la Pointe-du-Lac (maintenant un quartier de Trois-Rivières) le 9 février 1792, il fut ordonné à Québec[1]le 11 septembre 1814. Vicaire et secrétaire de Mgr Panet, à la Rivière-Ouelle, il fut ensuite nommé curé de Caraquet. Le 1er mars 1824, il devint curé de Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette près de Québec, avec la charge de la mission des Hurons et de l'établissement irlandais de Valcartier. Il quitta ce poste pour prendre la cure de la ville des Trois-Rivières en 1835, avec le titre de vicaire général.

Nommé évêque du nouveau diocèse de Trois-Rivières le 8 juin 1852 par un bref de Pie IX, il fut consacré sous ce titre dans l'église paroissiale des Trois-Rivières le 18 octobre 1852, par l'archevêque de Québec Pierre-Flavien Turgeon, assisté des évêques de Montréal et de Tloa (Charles-François Baillargeon, coadjuteur de l'archevêque de Québec), et prit, le même jour, possession solennelle de son évêché. Il est mort le 30 avril 1870, et inhumé le 5 mai suivant dans la cathédrale de Trois-Rivières.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice toponymique, Ville de Québec

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]