Thomas Charvériat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas Charvériat

Description de cette image, également commentée ci-après

Thomas Charvériat, Shanghai 2009

Nom de naissance Thomas Harron
Naissance 7 mars 1974 (40 ans)
Paris
Nationalité Français Drapeau de la France
Activités Artiste
Formation Université Tulane à La Nouvelle-Orléans
École d'arts visuels de New York
Université Columbia à New York
Institut audiovisuel de l'université Pompeu Fabra de Barcelone
Mouvement artistique Art numérique, Art digital, Art interactif
Influencé par Jon Kessler, Gary Hill, Sophie Calle, Ken Rinaldo
Influença Liu Dao, Yang Longhai, Wang Dongma, Zhang Deli, Rose Tang, Cai Duobao
Récompenses The Joan Sovern Award for Excellence and Distinction in Sculpture, The Annette Kade Charitable Trust Fellowship

Thomas Charvériat, né le 7 mars 1974 à Paris, est un artiste, conservateur de musée et directeur artistique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Thomas Charvériat a suivi dans un premier temps l'enseignement de l'École d'arts visuels de New York (SVA), et reçu son Bachelor of Fine Arts en photographie en 1998. Thomas a ensuite intégré l'université Columbia et s'est vu remettre son Master of Fine Arts en sculpture en 2000. Il a notamment suivi les cours de Jon Kessler et de Ronald Jones à l'université de Columbia.
Son parcours l'a ensuite amené à Barcelone afin d'obtenir son master en art numérique avec honneurs à l'Institut de l'audiovisuel de l'université Pompeu Fabra. Thomas Charvériat vit et travaille à Shanghai depuis 2005.

Carrière en tant qu'artiste[modifier | modifier le code]

En tant qu'artiste, le travail de Thomas Charvériat est réputé pour son utilisation des LED, de la vidéo, des modules GSM et SMS, des capteurs de lumière ainsi que du son et de l'humour afin de réaliser une œuvre interactive. Le récupération d'objets quotidiens occupe une place prédominante dans son travail[1]. Un article sur Eurasia One stipule que son "Style et son savoir sont combinés dans le but de créer une expérience visuelle, ludique, joueuse, kinesthésique et auditive"."[2] Thomas a notamment exposé à Paris, Rome, New York et Shanghai.

Travaux[modifier | modifier le code]

The Return Policy Project, réalisé durant la période d'étude à l'université de Columbia en 2000, peut se définir comme une exploration d'un an dans la dépendance du consommateur envers l'électronique. Le titre provient d'une méthode consistant à réutiliser, réintégrer dans la circulation des produits électroniques usagés. L'idée consistait à s'introduire dans la vie d'une personne en détournant les objets essentiels à son existence[3]. Ce projet a notamment été inspiré par la Barbie Liberation Organization, un collectif artistique donc le but était de subtiliser les poupées Barbie pour en altérer le fonctionnement, puis de les remettre en vente dans les grandes surfaces afin de jouer avec la relation consommateur/producteur[4],[5].

Carrière en tant que conservateur de musée[modifier | modifier le code]

Charvériat est le fondateur de Liu Dao, un collectif international d'artistes incluant artistes et ingénieurs dont la collaboration est dédiée au développement d'une plate-forme technologique pour le futur de la communauté artistique[6].

Le but de ce collectif est de promouvoir l'usage de la technologie et de l'interactivité entre l'œuvre et le spectateur. Charvériat est le directeur de island6 Arts Center située à Shanghai et de Montcada5 à Barcelone, deux galeries à but non lucratif destinées à promouvoir de jeunes artistes émergents[7]. Depuis 2004, ces organisations ont soutenu plus de 250 artistes ainsi qu'aidé à la création et la réalisation de plus de 1400 projets à travers un laboratoire de création artistique ainsi qu'un programme résidentiel intensif[8].

Principales expositions (en tant qu'artiste)[modifier | modifier le code]

Année Titre Lieu Pays
2010 "Libido, Mortido" [1] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2010 "Fakirs" [2] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2009 "Placebo" [3] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2009 "30 Degrees" [4] island6 Arts Center and Studio Rouge Shanghai, Chine
2009 "Synesthesia" [5] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2009 "Individual: New Art from Beyond Beijing" [6] Red Gate Gallery Pékin, Chine
2009 "LEDs animés" [7] Galerie Twenty-One [8] Paris, France
2009 "Art Paris" (foire artistique) [9] représenté par la Galerie Loft [10] Grand Palais [11] Paris, France
2009 "The Artist Died Yesterday" [12] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2008 "Automata" [13] island6 Arts Center and ifa gallery Shanghai, Chine
2008 "Urban Lust" [14] island6 Arts Center and ifa gallery Shanghai, Chine
2008 "Quadrare il Cerchio" [15] Allegra Ravizza Art Project [16] Milan, Italie
2008 "Clouds of Crowds" [17] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2008 "Roma Contemporary Art" (foire artistique) [18] représenté par Mana.art Palazzo dei Congressi Rome, Italie
2008 "PlugIT" [19] Blue Lotus Gallery [20] Fotan, Hong Kong
2008 "Made in Shanghai" [21] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2008 "Made in China" [22] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2008 "Chinese Mingong, Thoughts on Contemporary China" [23] ifa gallery Shanghai, Chine
2007 “Fernelmont Contemporary Art” (Festival) [24] Château de Fernelmont [25] Château de Fernelmont, Belgique
2007 "Eurasia One" [26] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2007 "Nuit Blanche" [27] (Première édition asiatique) Shanghai Exhibition Center Shanghai, Chine
2007 “Remote/Control” [28] organisé par Wenny Teo et Ella Liao Musée d'art contemporain [29] Shanghai, Chine
2007 "Bits, Bytes and Pixels" [30] ifa gallery Shanghai, Chine
2006 "Forward/Backward and Reloading" [31] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2006 "Invisible Layers, Electric Cities” [32] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2006 "Transhallucinogenetic” [33] es:Ciudadela de Pamplona, sala del Polvorín Pampelune, Espagne
2005 "Art Futura” [34], [35] es:Mercat de les Flors, [36] Barcelone, Espagne
2005 "Real Time” [37], Ram Foundation Rotterdam, Pays-Bas

Principales expositions (en tant que conservateur)[modifier | modifier le code]

Année Titre Lieu Pays
2010 "Libido, Mortido" [38] coorganisé par Zane Mellupe island6 Arts Center Shanghai, Chine
2010 "Fakirs" [39] coorganisé par Zane Mellupe island6 Arts Center Shanghai, Chine
2009 "Placebo" [40] coorganisé par Zane Mellupe island6 Arts Center Shanghai, Chine
2009 "Synesthesia" [41] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2008 "Clouds of Crowds" [42] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2008 "PlugIT" [43] Galerie Blue Lotus [44] Fotan, Hong Kong
2007 "Bits, Bytes and Pixels" [45] ifa gallery Shanghai, Chine
2006 "Getting Along" [46] coorganisé par David Estes island6 Arts Center Shanghai, Chine
2006 "Forward/Backward and Reloading" [47] island6 Arts Center Shanghai, Chine

Principales expositions (en tant que directeur artistique)[modifier | modifier le code]

Année Titre Lieu Pays
2009 "The Artist Died Yesterday" [48] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2008 "Automata" [49] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2008 "Urban Lust" [50] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2008 "Made in China" [51] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2007 "Stop/over Cities" [52] island6 Arts Center Shanghai, Chine
2006 "Invisible Layers, Electric Cities” [53] island6 Arts Center Shanghai, Chine

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Art Futura by Montxo Algora Barcelona 2005 published by artfutura - ISBN 84-922084-8-1
  2. Eurasia One Rolf A. Kluenter, Dr. Christoph Schreier and Andrea Neidhoefer 2007 published FoldPress & Timezone8 Publications (pages 20-21) ISBN 0-9549960-1-1
  3. (en) (ca) (es) Thomas Charvériat, « M5project - Return Policy Project » (consulté le 28 mai 2012)
  4. rtmark Site officiel
  5. « The BLO »
  6. (en) Matthew Neckelmann, « Artyfacts », That's Shanghai, Shanghai, P.R.C, China Intercontinental Press, vol. 25,‎ 2009, p. 54 (ISSN 1672-8033, lire en ligne)
  7. (en) Rebecca Catching, « Perpetual Motion », That's Shanghai,‎ avril 2007, p. 42 (ISSN 1672-8033)
  8. Natalie Grgona, « island6 », Le Petit Shanghaien, Shanghai, P.R.C, Association du Cercle francophone de Shanghai, vol. 51,‎ septembre 2007, p. 30–31–32

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]