Thomas Bouhail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas Bouhail

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Thomas Bouhail

Contexte général
Sport exercé gymnastique artistique
Période active 2005 à 2012
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 3 juillet 1986 (28 ans)
à Montfermeil
Taille 1,66 m
Poids moyen 61 kg
Prédilection saut de cheval
Club La sottevillaise
Palmarès senior
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques - 1 -
Championnats du monde 1 - -
Coupe du monde (finale) 1 - -
Championnats d'Europe 2 1 -
Jeux méditerranéens 1 1 1
Champ. de France Élite 5 6 -

Thomas Bouhail est un gymnaste français né le 3 juillet 1986 à Montfermeil (Seine-Saint-Denis), et originaire de Villemomble, dont la performance majeure, outre son titre de vice-champion olympique 2008 au saut de cheval, est d'être devenu en 2010 le premier français champion du monde de l'histoire de la gymnastique de l'ère moderne, sur le même agrès. Thomas Bouhail a également remporté la médaille d'or lors de la finale de la coupe du monde et le titre européen.

Le 24 décembre 2011, il est victime d'une grave blessure, consécutive à une chute à l'entraînement, qui compromet la suite de sa carrière sportive et entraîne dans un premier temps son forfait pour les Jeux olympiques de Londres.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né en France de parents algériens, Thomas Bouhail commence la gymnastique à Villemomble, sa ville natale, à l'âge de six ans. Bien plus doué que la moyenne, il se dirige rapidement vers d'autres cieux : le sport-étude d'Aulnay-Sous-Bois, à dix ans, avant d'intégrer en 2001, l'Institut National du Sport, de l'Expertise et de la performance (INSEP).

C'est alors que débute sa collaboration avec son entraîneur Sébastien Darrigade.

Après ses premières médailles nationales, Thomas connaît sa première sélection en équipe de France lors des Jeux méditerranéens en 2005, à dix-neuf ans (médaille de bronze par équipe).

L'année suivante, il décroche son premier titre de champion de France au sol.

En 2007, après une médaille d'argent lors de l'étape de coupe du monde de Paris-Bercy, Thomas devient vice-champion d'Europe au sol à Amsterdam, avant de remporter son premier titre national au saut.

En 2008, lors des Jeux olympiques de Pékin, le 18 août, à seulement vingt-deux ans, Thomas devient vice-champion olympique au saut; il se retrouve en fait à égalité (16,537 points) avec le champion du monde de l'époque Leszek Blanik sur l'ensemble des deux notes, mais le règlement en cas d'égalité sourit ce jour-ci au polonais. Lors de ces Jeux, Thomas termine également 8e par équipe et finaliste du concours général individuel.

Quelques mois après les jeux Olympiques, il devient le premier français à remporter la finale de la coupe du monde à Madrid (au saut).

L'année 2009 voit Thomas remporter un double titre national (au saut et au sol), deux médailles aux Jeux méditerranéens (une en or, l'autre en argent), et surtout, un titre de champion d'Europe au saut, lors des championnats d'Europe à Milan.

Après une opération à l'épaule qui l'éloigne des agrès plusieurs mois durant, il revient, sans compétition dans les jambes, aux championnats du monde de Rotterdam.

Le 24 octobre 2010, Thomas Bouhail devient le premier français champion du monde de gymnastique de l'ère moderne (médaille d'or au saut), devançant son principal adversaire, le Russe Anton Golotsutskov.

Malheureusement pour lui, le samedi 24 décembre 2011, il se blesse lors d'un entraînement à la barre fixe, au cours duquel il est mal retombé sur sa jambe droite. Bilan, la tête du tibia et la tête du péroné ont été touchés. Il s'est fait opérer dans la foulée, mais à cause de cette chute, il a compromis ses chances de participation aux JO de Londres, dont il était un sérieux candidat au podium.

C'est finalement le jeudi 12 janvier 2012 qu'il annonce par le biais de son frère qu'il ne participera pas aux JO de Londres 2012.

Victime d'un syndrome des loges postopératoire qu'il estime être la conséquence d'une négligence médicale[1], Thomas a failli perdre sa jambe. Sa priorité première est de retrouver l'usage de son pied[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Finale de la coupe du monde[modifier | modifier le code]

Étapes de coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • médaille d'or 3 médailles d'or.
  • médaille d'argent 3 médailles d'argent.
  • médaille de bronze 2 médailles de bronze.

Jeux méditerranéens[modifier | modifier le code]

  • médaille d'or médaille d'or au saut en 2009.
  • médaille d'argent médaille d'argent par équipe en 2009.
  • médaille de bronze médaille de bronze par équipe en 2005.

Championnats de France[modifier | modifier le code]

  • médaille d'or 5 médailles d'or.
  • médaille d'argent 6 médailles d'argent.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]