Thoas (Tauride)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thoas.

Dans la mythologie grecque, Thoas est un roi de Tauride, pays dans lequel Artémis était vénérée. D'après Antoninus Liberalis, qui s'appuie sur Nicandre[1], il est le fils de Borysthène.

Thoas avait ordonné que tous les étrangers qui aborderaient dans ses États fussent immolés sur l'autel d'Artémis, dont Iphigénie était alors la prêtresse. Oreste et Pylade, jetés par la tempête sur les côtes de la Tauride, allaient périr ainsi des mains d'Iphigénie, sœur d'Oreste, lorsque celle-ci, les ayant reconnus, les délivra et s'échappa avec eux.

Thoas s'élança à leur poursuite, mais les fugitifs furent sauvés par l'intervention de Chryséis et de son fils Chrysès (né des œuvres d'Agamemnon, et donc le frère d'Iphigénie et d'Oreste[2]). Ce dernier tua Thoas.

Ce mythe a inspiré l'Iphigénie de Sophocle imitée par Pacuvius, ainsi que les nombreuses Iphigénie en Tauride.

Sources et notes[modifier | modifier le code]

  1. Antoninus Liberalis, Métamorphoses [détail des éditions], XXVII.
  2. Le père de Chryséis est également dénommé Chrysès.

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Thoas » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)