Thierry Pech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thierry Pech est directeur général du think tank Terra Nova depuis le 19 décembre 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thierry Pech est ancien élève de l'école normale supérieure de Saint-Cloud[1] agrégé de lettres modernes, docteur en lettres et sciences humaines.

Universitaire de formation, il est secrétaire général adjoint de l'Institut des hautes études sur la Justice (IHEJ)[2] aux côtés d'Antoine Garapon de 1997 à 2001. Il travaille ensuite pour la CFDT comme conseiller[1].

En 2002, il devient secrétaire général du cercle de réflexion de centre gauche La République des idées créé par Pierre Rosanvallon[1] ainsi que la collection de livres du même nom en coédition avec les éditions du Seuil.

Proche de la revue Esprit[3] dont il est brièvement membre du comité de rédaction, il est ensuite éditeur au Seuil avant de prendre la direction générale de cette maison, fonction qu'il occupe de 2008 à 2009[4],[2].

Le 18 décembre 2009, il démissionne de son poste de directeur général des éditions du Seuil[5],[6] et rejoint le magazine Alternatives économiques comme directeur de rédaction puis comme président directeur général de la coopérative éditrice de ce même titre.

Il est l'un des membres fondateurs du think-tank Terra Nova[1] dont il devient directeur général le 19 décembre 2013[7].

Il intervient régulièrement dans l'émission L'esprit public le dimanche matin sur France Culture et anime le lundi matin une chronique sur cette même antenne intitulée Les idées claires.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Et ce sera justice, Punir en démocratie, en coll. avec A. Garapon et F. Gros, Odile Jacob, 2001
  • Les Multinationales du cœur. Les ONG, la politique et le marché, en coll. avec Marc-Olivier Padis, La République des idées/Seuil, 2005
  • La nouvelle critique sociale, dir. avec Pierre Rosanvallon, La République des idées/Seuil, 2006
  • Le temps des riches. Anatomie d'une sécession, Seuil, 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Yann Verdo, « Thierry Pech Un intellectuel proche de Rosanvallon aux manettes du Seuil », Les Échos, no 20362,‎ 12 février 2009, p. 12 (lire en ligne)
  2. a et b « Seuil », sur ieif.fr
  3. « Thierry Pech », sur tnova.fr
  4. Sylvain Bourmeau, « Thierry Pech quitte Le Seuil pour «Alternatives économiques» », Mediapart,‎ 1er décembre 2009 (lire en ligne)
  5. Edouard Launet, « Au Seuil, les portes claquent encore », Libération,‎ 1er décembre 2009 (lire en ligne)
  6. Edouard Launet, « Seuil : nouveau départ », Libération,‎ 9 décembre 2009 (lire en ligne)
  7. Les paradis fiscaux dans l’enfer de Terra Nova, Laurent Léger, article paru dans Charlie Hebdo n°1123 du 24 décembre 2013