Thierry Pech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thierry Pech est directeur général du think tank Terra Nova depuis le 19 décembre 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thierry Pech est ancien élève de l'école normale supérieure de Saint-Cloud[1] agrégé de lettres modernes, docteur en lettres et sciences humaines.

Universitaire de formation, il est secrétaire général adjoint de l'Institut des hautes études sur la Justice (IHEJ)[2] aux côtés d'Antoine Garapon de 1997 à 2001. Il travaille ensuite pour la CFDT comme conseiller[1].

En 2002, il devient secrétaire général du cercle de réflexion de centre gauche La République des idées créé par Pierre Rosanvallon[1] ainsi que la collection de livres du même nom en coédition avec les éditions du Seuil.

Proche de la revue Esprit[3] dont il est brièvement membre du comité de rédaction, il est ensuite éditeur au Seuil avant de prendre la direction générale de cette maison, fonction qu'il occupe de 2008 à 2009[4],[2].

Le 18 décembre 2009, il démissionne de son poste de directeur général des éditions du Seuil[5],[6] et rejoint le magazine Alternatives économiques comme directeur de rédaction puis comme président directeur général de la coopérative éditrice de ce même titre.

À la fin de l'année 2013, il démissionne de son poste de directeur général d’Alternatives économiques, puis de celui de président de la SCOP lors de l'assemblée générale de juin 2014.

Il est l'un des membres fondateurs du think-tank Terra Nova[1] dont il devient directeur général le 19 décembre 2013[7].

Il intervient régulièrement dans l'émission L'esprit public le dimanche matin sur France Culture et anime le lundi matin une chronique sur cette même antenne intitulée Les idées claires.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Et ce sera justice, Punir en démocratie, en coll. avec A. Garapon et F. Gros, Odile Jacob, 2001
  • Les Multinationales du cœur. Les ONG, la politique et le marché, en coll. avec Marc-Olivier Padis, La République des idées/Seuil, 2005
  • La nouvelle critique sociale, dir. avec Pierre Rosanvallon, La République des idées/Seuil, 2006
  • Le temps des riches. Anatomie d'une sécession, Seuil, 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Yann Verdo, « Thierry Pech Un intellectuel proche de Rosanvallon aux manettes du Seuil », Les Échos, no 20362,‎ 12 février 2009, p. 12 (lire en ligne)
  2. a et b « Seuil », sur ieif.fr
  3. « Thierry Pech », sur tnova.fr
  4. Sylvain Bourmeau, « Thierry Pech quitte Le Seuil pour «Alternatives économiques» », Mediapart,‎ 1er décembre 2009 (lire en ligne)
  5. Edouard Launet, « Au Seuil, les portes claquent encore », Libération,‎ 1er décembre 2009 (lire en ligne)
  6. Edouard Launet, « Seuil : nouveau départ », Libération,‎ 9 décembre 2009 (lire en ligne)
  7. Les paradis fiscaux dans l’enfer de Terra Nova, Laurent Léger, article paru dans Charlie Hebdo n°1123 du 24 décembre 2013