Thienen-Adlerflycht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thienen est le nom d'une famille de la noblesse immémoriale de l'ancien duché de Holstein. L'orthographe du nom a évolué au cours des âges, Tyne, Tynen, Tinen, Tienen, Thienen. Elle fait aussi partie des equites originarii du duché qui remontent au moins à 750 ans. Une branche de cettre famille subsiste toujours.

Histoire[modifier | modifier le code]

Charlemagne expulse les ancêtres des Thienen du Holstein autour de l'an 800. Ils font souche au Brabant et prennent en fief Tirlemont (en flamand: Tienen). La famille retourne en Allemagne au XIIIe siècle. Un seigneur de Thienen, Henecke de Thienen né vers 1270, est mentionné en 1314[1]. Un chevalier Johannes dictus de Tyne, né en 1342, est drossart du duché de Schleswig.

Les Thienen sont titrés barons par le roi du Danemark en 1841. Le Hosltein, peuplé d'Allemands, faisait l'objet d'une union personnelle avec la couronne du Danemark, jusqu'à la guerre des Duchés de 1864. Ils ajoutent peu après Adlerflycht à leur nom lorsque la dernière représentante de cette famille, la baronne Louise von Adlerflycht, épouse à la fin du XVIIIe siècle le baron Conrad Christoph von Thienen. Cette famille appartenant à la branche aînée à la particularité d'être demeurée catholique. Wolfgang von Thienen-Adlerflycht (1951-2007) a été vicaire provincial de l'ordre des Capucins.

Carl von Thienen-Adlerflycht[2], né en 1835, devient diplomate du royaume du Danemark, puis s'installe à Vienne.

Les Thienen-Adlerflycht vivent depuis en Autriche et en Bavière. Le chef actuel de la maison est le baron Franz von Thienen-Adlerflycht, né en 1957.

Domaines[modifier | modifier le code]

Plusieurs domaines ont appartenu à cette famille, comme les terres du manoir de Wahlstorf, dont le Wasserburg est bâti en 1469 par Detlev von Thienen. Il passe par mariage en 1788 à la famille Plessen. Le château de Güldenstein est construit par Heinrich von Thienen (1686-1737) en 1726. On remarque les blasons des familles Thienen et Brockdorff au-dessus de l'entrée d'honneur.

Liste des châteaux et domaines ayant appartenu à cette famille:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives nationales de Copenhague.
  2. Fils de Conrad Christoph von Thienen-Adlerflycht.

Liens externes[modifier | modifier le code]