Thibaut V de Blois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thibaut de Blois.

Thibaut V de Blois, dit le Bon, né en 1130, mort en 1191, fut comte de Blois, de Châteaudun et de Chartres de 1152 à 1191. Il était fils de Thibaut IV le Grand, comte de Champagne, de Blois et de Chartres, et de Mathilde de Carinthie.

Il devient sénéchal de France en 1152 et hérita des comtés de Blois et de Chartres, tandis que ses frères Henri Ier et Étienne reçurent la Champagne, pour l'aîné, et Sancerre pour le troisième des frères.

Le 26 mai 1171 à Blois, il envoya au bûcher 31 hommes, femmes et enfants appartenant à la communauté juive de la ville, condamnés à mort pour crime rituel (1re attestation d'une condamnation à mort pour accusation de meurtre rituel)[1],[2].

En 1189, Thibaud s'engagea dans la troisième croisade et fut tué lors du siège d'Acre.

Union et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse d'abord Sibylle de Château-Renard, puis, en 1164, la capétienne Alix (11501195), fille de Louis VII, roi de France, et d'Aliénor d'Aquitaine. Elle lui donne sept enfants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire des Juifs de France, Communauté Israélite de Strasbourg
  2. Pierre-André Taguieff, La judéophobie des Modernes: des Lumières au jihad mondial, 2008


Précédé par Thibaut V de Blois Suivi par
Thibaut IV
Blason Blois Ancien.svg
comte de Blois, de Châteaudun et de Chartres
1152-1191
Louis