Thermo Fisher Scientific

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thermo Fisher Scientific

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Thermo Fisher Scientific

Création 2006, par fusion entre Thermo Electron Corporation et Fisher Scientific
Forme juridique société anonyme
Action NYSE : TMO
Slogan The world leader in serving science
Siège social Drapeau des États-Unis Waltham, Massachusetts (États-Unis)
Direction Marc N. Casper, PDG ; Peter M. Wilver, directeur financier
Activité Biologie
Produits Instruments analytiques, équipements, réactifs et consommables, logiciels et services pour la recherche, la production, l'analyse, la découverte et le diagnostic.
Effectif 50 000 (2014)
Site web www.thermofisher.com (en)
Chiffre d’affaires en augmentation 13,1 milliards de dollars (2013)
Résultat net en augmentation 1,27 milliards de dollars (2013)

Thermo Fisher Scientific est une multinationale américaine fournissant du matériel de recherche et d'analyse aux laboratoires. Elle fut créée en 2006 par la fusion de Thermo Electro Corporation avec Fisher Scientific (en).

Historique[modifier | modifier le code]

Avant fusion[modifier | modifier le code]

Le siège social de l'entreprise, à Waltham
Un spectromètre Thermo Electron Corporation

Thermo Electron Corporation fut fondée en 1956 par George Hatsopoulos (en), docteur en génie mécanique du MIT[1]. L'entreprise fournit alors des produits et des services de laboratoire et d'analyse. En 2004, son chiffre d'affaires dépasse les 2 milliards de dollars[2].

Fisher Scientific fut fondée en 1902 par Chester G. Fisher pour proposer aux laboratoires des solutions d'équipement, des consommables ainsi que des services au profit de la santé, de la recherche scientifique, de la sécurité ou encore de l'éducation[3].

Après fusion[modifier | modifier le code]

Le 14 mai 2006, Thermo Electron Corporation et Fisher Scientific annoncent la fusion qui va donner naissance à Thermo Fisher Scientific[4].

Le 9 novembre 2006, les entreprises annoncent que la fusion est terminée[4]. Toutefois, la Federal Trade Commission juge cette opération anticompétitive au regard de l'évaporateur par centrifugation, obligeant Fisher Scientific à vendre ses participations dans Genevac (en)[5]. En avril 2007, Genevac est vendue à Riverlake Partners LLC[6] et la fusion se termine avec l'accord du FTC[7].

En avril 2013, Fisher Scientific rachète pour 13,6 milliards de dollars, l'entreprise Life Technologies crée en 2008 de la fusion d'Applied Biosystems et d'Invitrogen[8]. En janvier 2014, Fisher Scientific vend pour1,06 milliard de dollars à General Electric des activités de cultures cellulaires, de billes magnétiques et d'altérations de gènes. Cette vente est réalisée pour avoir l'accord de la direction générale de la concurrence de la commission européenne pour le rachat de Life Technologies[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]