Thermes de Titus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thermes de Titus
Lieu de construction Mont Oppius
Date de construction 81 ap. J.-C.
Ordonné par Titus
Type de bâtiment Thermes
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome2b.png
Thermes de Titus
Localisation des thermes dans la Rome antique (en rouge)
Coordonnées 41° 53′ 30″ N 12° 29′ 37″ E / 41.891562, 12.493511 ()41° 53′ 30″ Nord 12° 29′ 37″ Est / 41.891562, 12.493511 ()  
Liste des monuments de la Rome antique

Les thermes de Titus sont des thermes romains construits à Rome par l'empereur Titus, en 81. Ils sont situés sur l'Oppius, petit promontoire qui prolonge de l'Esquilin, immédiatement à l'ouest de la Domus aurea de Néron, abandonnée après la mort de celui-ci, et juste au nord du Colisée. De nos jours, leur emplacement, où il ne reste que peu de vestiges, se trouve dans le rione de Monti.

Descriptif[modifier | modifier le code]

La construction des thermes de Titus a été menée très rapidement, peut-être sur les installations thermales préexistantes de la Domus aurea. Leur surface est peu importante, si bien que Trajan put établir son propre établissement (thermes de Trajan), beaucoup plus vaste, à proximité immédiate, au nord-est, à peine quarante ans plus tard.

Du Colisée, construit en même temps, on accédait aux thermes par un grand escalier.

Le plan des thermes de Titus est bien connu, mais les fouilles ont été remblayées, et on ne peut pratiquement rien en voir aujourd'hui, à part de très modestes vestiges appartenant à une salle en exèdre, dans le jardin public. Les autres vestiges de la zone appartiennent soit à la Domus aurea, soit aux thermes de Trajan.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Filippo Coarelli, Guide archéologique de Rome, 1991, p. 143-145 (ISBN 2012354289)
  • (en) Thermae Titi, Samuel Ball Platner, A Topographical Dictionary of Ancient Rome, London, Oxford University Press, 1929, sur Lacus Curtius

Liens externes[modifier | modifier le code]