Theophilus London

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Theophilus London

Description de cette image, également commentée ci-après

Theophilus London à Fribourg en 2010

Informations générales
Naissance 23 février 1987 (27 ans)
Trinité-et-Tobago
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop alternatif, new wave
Années actives Depuis 2007
Labels Warner Bros. Records
Site officiel theophiluslondon.net

Theophilus London né le 23 février 1987 à Trinité-et-Tobago[1], est un rappeur américain, ayant grandi dans le quartier de Brooklyn à New York[2],[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Son premier EP, Lovers Holiday, produit par Warner Bros. Records, sort en 2011, avec plusieurs featurings : Dave Sitek de TV on the Radio, Sara Quin de Tegan and Sara, Glasser et Solange Knowles[2]. Son premier LP, Timez Are Weird These Days, mixé par le remarqué producteur Dan Carey et produit par Warner Bros. sort la même année[4].

D'après les critiques, Theophilus London « approche un genre s'inspirant d'une gamme de styles, de pop-soul et de post-punk à l'electro et au RnB contemporain ». Ses influences incluent Michael Jackson et Prince autant que Kraftwerk et les Smiths[5].

En avril 2012, il collabore sur un titre avec A$AP Rocky[6], titre présent sur un disque intitulé Lovers holiday II: Rose Island dont la sortie a été annoncée pour le mois de mai[3].

Représentations[modifier | modifier le code]

En 2011, Theophilus London fait sensation avec quelques performances au cours du Festival de Cannes, notamment plusieurs titres en direct au cours du Grand journal de Canal+[7].

Theophilus London a été l'une des têtes d'affiche lors du Festival de Northside à Brooklyn en juin 2011[8].

Le 30 juin 2011, Theophilus London a joué au Festival international de jazz de Montréal, en réponse la Gazette de Montréal fait remarquer que « Theophilus London va devenir grand. Très grand. Le buzz a été construit pour quelque temps[9]."

Il fait également une apparition dans le premier épisode Up in Smoke de la quatrième saison de 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération.

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Isabel Wilkinson, « Can This Rapper Skip a Beat? », sur http://www.thedailybeast.com/newsweek,‎ 17 juillet 2011 (consulté le 23 février 2012)
  2. a et b (en)Peter Gaston, « EXCLUSIVE EP: Hot Rapper Theophilus London », sur http://www.spin.com,‎ 04 février 2011 (consulté le 23 février 2012)
  3. a et b Ondine Benetier, « Theophilus London : hip-hop pop », sur http://www.lesinrocks.com,‎ 12 août 2011 (consulté le 23 février 2012)
  4. Julien Bordier, « Theophilus London, un artiste capital », sur L'Express,‎ 1er août 2011 (consulté le 19 avril 2012)
  5. "Theophilus London," Allmusic.com
  6. Esther Degbe, « Le rappeur américain A$AP Rocky en duo avec Theophilus London », sur Libération,‎ 18 avril 2011 (consulté le 19 avril 2012)
  7. Matthew Schnipper, « Cannes Goes Crazy for Theophilus London; Lars von Trier Goes Crazy at Cannes », sur Fader Magazine,‎ 20 mai 2011 (consulté le 19 avril 2012)
  8. "Pop and Rock Listings for June 10–16." The New York Times, 9 juin 2011
  9. "Theophilus London at Club Soda" by T'Cha Dunlevy. Montreal Gazette, 30 juin 2011.