Theodore Roosevelt Junior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roosevelt.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Roosevelt.
Theodore Roosevelt, Jr.

Theodore Roosevelt Jr. ou Theodore Roosevelt II () est un homme politique, homme d'affaires et militaire américain qui combattit durant la Première Guerre mondiale et reprit du service pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est le fils aîné du président des États-Unis Theodore Roosevelt (1858 - 1919) et le lointain cousin du président Franklin Delano Roosevelt (1882 - 1945). Roosevelt servit comme secrétaire adjoint à la Marine (1921-1924), gouverneur de Porto Rico (1929–1932), gouverneur-général des Philippines (1932–33), président de l'American Express Company, vice-président de Doubleday Books et enfin Brigadier General dans l'US Army. Il mourut d'une crise cardiaque sur le front normand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la famille Roosevelt, vieille famille américaine, il est le fils de Theodore Roosevelt et d'Edith Roosevelt et le cousin germain d'Eleanor Roosevelt qui épousera Franklin Delano Roosevelt, son très lointain cousin.

Fils ainé d'une fratrie qui compte aussi Alice Roosevelt Longworth (1884-1980) sa demi-sœur, Kermit Roosevelt (1889-1943), Ethel Carow Roosevelt (1891 - 1977), Archibald Bulloch Roosevelt (1894 - 1979), Quentin Roosevelt (1897 - 1918) aviateur mort à Chamery.

Theodore junior fit des études à Harvard et fut diplômé en 1909.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Il a participé au camp d'entraînement d'été à Plattsburg en 1915 du général Wood ce qui lui permit d'entrer dans l'AEF avec le rang de major. Commandant du 26e régiment d'infanterie intégré à la Première Division il prit part à de nombreuses batailles. Il fut blessé à la bataille de Château-Thierry (1918). Il reçut la Distinguished Service Cross (États-Unis), la Silver Star et fut introduit chevalier de la Légion d'honneur le 16 mars 1919 juste avant son retour aux U.S.A.

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

De retour au pays il fit partie des fondateurs de l'American Legion. Il continua à faire ses sessions de réserve, ce qui le rendit éligible au service actif lors de la Seconde Guerre mondiale.

Il réussit dans les affaires comme membre d'une banque d'investissement et eut une fortune personnelle dans les années 20.

En 1919, il fut élu à l'assemblée de l'État de New York, devint assistant secrétaire d'État sous Warren Gamaliel Harding chargé de l'approvisionnement en carburant de la Marine de 1921 à 1924. Gouverneur de Porto Rico de 1929 à 1932, sous la présidence d'Herbert Hoover, il défendit la culture locale et travailla à réduire la pauvreté. Toujours sous la présidence d'Herbert Hoover, il fut également gouverneur général des Philippines en 1932 et 1933. Il revint ensuite aux États-Unis et fut président de l'American Express Company, vice-président de Doubleday Books et fit partie de nombreuses œuvres de bienfaisance comme celle d'Irving Berlin qui devait gérer les revenus de God Bless America.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Son comportement et sa présence lors de la campagne d'Afrique le rendent extrêmement apprécié de ses hommes. Sa hiérarchie juge cette complicité néfaste au maintien de l'ordre au sein des troupes : Roosevelt est alors envoyé en Angleterre afin de participer à la préparation du plan Overlord aux côtés du Major General Barton de la 4e division d'infanterie américaine.

À quelques jours du Jour J, Roosevelt, n'en pouvant plus d'être confiné dans un bureau, écrit une lettre officielle au général Barton présentant sa requête de pouvoir accompagner les hommes de la division lors de leur débarquement sur la plage.

Malgré un problème d'arthrite l'obligeant à marcher avec une canne, il voulut être à la tête de ses troupes lors du débarquement.

L'argumentation du général Roosevelt est la suivante :
« …

  • Les forces et compétences des premiers éléments touchant la plage peuvent être déterminants dans le succès de l'opération : avec des troupes envoyées au feu pour la première fois, le comportement de la division tout entière sera influencé par l'attitude des premiers engagés.
  • Il est à considérer que des informations précises, dans lesquelles vous pourrez avoir pleine confiance, de la situation devront être disponibles tout au long de l'avancée des opérations menées sur la plage.
  • Les hommes qui ont pris l'habitude de me voir à leur côté tout au long de leur entraînement sont en droit d'attendre qu'il en soit de même lors de cette opération.

Je pense que je peux contribuer à ces objectifs en accompagnant la première vague d'assaut. En outre, je connais personnellement les officiers et les hommes de ces unités et je pense qu'il serait bon qu'ils me sentent avec eux. »

Le général Barton approuva à contrecœur la requête en pensant ne jamais revoir vivant Roosevelt.

C'est donc aidé d'une canne pour surmonter la douleur d'une forte arthrite que le général Roosevelt débarqua à la tête de ses hommes le 6 juin 1944 sur la plage d'Utah Beach.

Les événements qui s'ensuivirent donnèrent raison au choix du général Barton. En effet, les barges de débarquement ayant fortement dérivé lors de leur approche, Roosevelt et sa première vague d'assaut se retrouvèrent à 1 mile du lieu de débarquement prévu. En conservant tout son calme et en rassurant ses troupes, il envoya immédiatement une reconnaissance afin de connaître la situation. Estimant que finalement le terrain était approprié, il déclara : « Nous commençons la guerre ici ! »

Tombe du général Roosevelt au cimetière américain de Colleville-sur-Mer.

Un énorme sang-froid et un indéniable courage auront permis à la 4e division d'atteindre son objectif : rallier les troupes aéroportées chargées de tenir la tête de pont ouest du plan Overlord.

Initialement recommandé par le général Barton à la Distinguished Service Cross, la décoration fut transformée, à titre posthume, le 28 septembre 1944, en la plus haute distinction militaire américaine, la Medal of Honor, après que Roosevelt eut été emporté par une crise cardiaque le 12 juillet 1944 à Méautis au terme d'une très éprouvante journée de contre-attaques allemandes lors de la bataille de Normandie. Il a été décoré de la Croix de guerre 1939-1945.

Comme il l'avait souhaité, son corps repose proche de ses hommes, face à la mer, au cimetière américain de Colleville-sur-Mer (Normandie), aux côtés de son frère Quentin, abattu par deux chasseurs allemands le 14 juillet 1918 (le corps de ce dernier initialement enterré à Chamery fut ramené à Colleville près de son frère), carré D, dernière rangée.

Dans le film Le Jour le plus long, son rôle est interprété par Henry Fonda.

Sources[modifier | modifier le code]