Theodore Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Theodore Racing
logo

Discipline Formule 1
Localisation Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Dirigeants et pilotes
Président Drapeau : Hong Kong Theodore Yip
Directeur technique Drapeau : Australie Ron Tauranac
Drapeau : Royaume-Uni Tony Southgate
Drapeau : Royaume-Uni Nigel Bennett
Pilotes Drapeau : France Patrick Tambay
Drapeau : États-Unis Eddie Cheever
Drapeau : Finlande Keke Rosberg
Drapeau : Suisse Marc Surer
Drapeau : Irlande Derek Daly
Drapeau : Pays-Bas Jan Lammers
Drapeau : Royaume-Uni Geoff Lees
Drapeau : Irlande Tommy Byrne
Drapeau : Venezuela Johnny Cecotto
Drapeau : Colombie Roberto Guerrero
Caractéristiques techniques
Châssis Ensign
Theodore
Wolf
Moteurs Ford-Cosworth
Pneumatiques Goodyear
Michelin
Avon
Résultats
Début en CM F1 Grand Prix de Grande-Bretagne 1977
Dernier GP Grand Prix d'Europe 1983
GP disputés 64 (42 départs)
Points marqués 7
Titres constructeurs 0
Titres pilotes 0
Victoires en Grands Prix 0
Podiums 0
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 0

Theodore Racing (徳利賽車隊香港) était une écurie de course automobile fondée par le milliardaire de Hong Kong Theodore « Teddy » Yip[1]. Theodore a participé au championnat du monde de Formule 1 de 1977 à 1978 puis de 1981 à 1983, disputant 64 Grands Prix. Theodore a inscrit un total de 2 points. Son meilleur classement au championnat constructeur est une 12e place en 1981 et 1982.

Historique[modifier | modifier le code]

La Theodore TR1 en exhibition à Hockenheim en 2011.

Teddy Yip entre dans le monde de la compétition automobile en injectant des fonds dans l'écurie Ensign de son ami « Mo » Nunn. Quand Ensign est au plus mal, en 1974, un an après sa montée en Formule 1, Yip permet à l'écurie de retrouver un nouveau souffle et de poursuivre l'aventure. Yip finance aussi l'Ensign de Formule 5000, pilotée par Patrick Tambay, lors de la saison 1977. Suite aux assez bons résultats de « sa presque écurie », Yip décide alors de se lancer seul en F1 en 1978. La Theodore TR1 engagée n'est autre que le projet Ralt-F1 avorté de Ron Tauranac. La monoplace est confiée à Eddie Cheever qui ne parvient pas à la qualifier et est alors remplacé par Keke Rosberg. Hors-championnat, Rosberg remporte le BRDC International Trophy organisé par le British Racing Drivers Club sur le tracé de Silverstone. Mais en championnat du monde, Rosberg ne fait pas mieux que son prédécesseur, la voiture étant trop lourde pour le Cosworth : il ne se qualifie qu'une seule fois, en 24e position et Theodore quitte provisoirement la Formule 1.

Jan Lammers sur Theodore TY02 au GP des Pays-Bas 1982

Theodore fait son retour dans la discipline reine trois ans plus tard. La nouvelle TY01 est conçue par Tony Southgate, ex-Shadow et ex-Arrows. La monoplace est confiée à Patrick Tambay qui réussit l'exploit d'inscrire un point lors du premier Grand Prix. Les espoirs de Tambay vont vite s'effacer devant les mauvais résultats. Il quitte Theodore pour Ligier et est remplacé par Marc Surer, « prêté » par Mo Nunn.

En 1982, les deniers de Yip ne suffisent pas à dépêtrer son écurie de ses soucis financiers et il est obligé de recruter des pilotes payants pour compléter son budget. Southgate développe un peu la TY01 qui devient TY02 mais n'est guère plus performante. Southgate quitte alors l'écurie qui ne marquera aucun point.

En 1983, Yip rachète à Mo Nunn ses châssis N181 lorsque celui-ci quitte la Formule 1, faute de moyens. Nigel Bennett les met à jour et conçoit la Theodore N183, confiée à Roberto Guerrero et Johnny Cecotto. Cecotto redonne un peu d'espoir à l'écurie lorsqu'il termine sixième à Long Beach. Ce point, le second de l'écurie en championnat du monde, sera le dernier. Theodore Yip ne veut plus financer à perte son écurie et quitte la discipline-reine après le Grand Prix d'Europe, un an seulement après son ami Nunn.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats de l'écurie Theodore Racing en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilotes Grands Prix disputés Points inscrits Classement
1977 Drapeau : Hong Kong Theodore Racing Hong Kong Ensign N177 Ford-Cosworth V8 Goodyear Drapeau : France Patrick Tambay 8 5 Non engagé
1978 Drapeau : Royaume-Uni Theodore Racing
Drapeau : Hong Kong Theodore Racing Hong Kong
Theodore TR1
Wolf WR3
Wolf WR4
Ford-Cosworth V8 Goodyear Drapeau des États-Unis Eddie Cheever
Drapeau de la Finlande Keke Rosberg
4 0 Non classé
1981 Drapeau : Royaume-Uni Theodore Racing Team Theodore TY01 Ford-Cosworth V8 Michelin
Avon
Drapeau de la Suisse Marc Surer
Drapeau de la France Patrick Tambay
13 1 12e
1982 Drapeau : Royaume-Uni Theodore Racing Team Theodore TY01
Theodore TY02
Ford-Cosworth V8 Avon
Goodyear
Drapeau de l'Irlande Derek Daly
Drapeau du Royaume-Uni Geoff Lees
Drapeau des Pays-Bas Jan Lammers
Drapeau de l'Irlande Tommy Byrne
7 0 Non classé
1983 Drapeau : Royaume-Uni Theodore Racing Team Theodore N183 Ford-Cosworth V8 Goodyear Drapeau de la Colombie Roberto Guerrero
Drapeau du Venezuela Johnny Cecotto
13 1 12e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Teddy Yip, originaire de Hong Kong avait fait fortune grâce au commerce dans les « zones franches » de Hong Kong et de Macao. Il considérait de son devoir d'engager chaque année au moins une monoplace pour disputer le GP de Formule 3. En 1983, il confie une Ralt Toyota à Ayrton Senna qui réalisera le hat trick (pole position, meilleur tour en course et victoire).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :