Theodore, Paul & Gabriel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Théodore, Paul & Gabriel

Description de l'image  Théodore, Paul & Gabriel - Vauban (Brest) 24 Novembre 2012.jpg.
Informations générales
Pays d'origine Paris, Drapeau de la France France
Genre musical Pop, rock, folk
Années actives Depuis 2009
Labels Belleville Music
Site officiel http://www.myspace.com/theodorepaulgabriel
Composition du groupe
Membres Théodora de Lilez (jusqu'en février 2014)/ Louise Découflé depuis février 2014 (Théodore) Basse
Pauline Thomson (Paul) Guitare
Clémence Gabriel (Gabriel) Chant/guitare
Benjamin Collin Batterie

Théodore, Paul & Gabriel est un groupe pop rock folk de Paris (France), formé en 2009.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe s'est formé à partir de la rencontre de Pauline Thomson et de Clémence Gabriel dans un café. Puis Théodora de Lilez a quitté son groupe de hard rock pour les rejoindre.

Théodore, Paul & Gabriel est vite repérée par Les Inrocks Lab[1] et sort en octobre 2011 un premier EP: Silent Veil.

Le groupe prend ses inspirations dans le rock & folk des années 1960 et 1970[2], qu'il intègre dans quelque chose de plus actuel, de plus moderne à l’écoute, de plus pop-rock-folk. Il chante en anglais, comme une évidence, la langue de leurs références musicales, Janis Joplin, les Beatles, Eric Clapton, et la langue de Paul[3]. Il revendique une certaine androgynie, en ayant choisi des prénoms masculins et un look de dandy cintré[4].

En février 2014, Théodora de Lilez a quitté le groupe et a été remplacée à la basse par Louise.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Théodore, Paul & Gabriel », sur www.lesinrocks.com.
  2. Seban 2012.
  3. Provence 2013.
  4. Vives 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Mélanie Vives, « Théodore, Paul & Gabriel: «On n’a pas choisi ces prénoms pour se foutre des robes du soir!» », Têtu,‎ 29 décembre 2011 (lire en ligne).
  • Johanna Seban, « Le folk hippie de Théodore, Paul & Gabriel », Les Inrocks,‎ 3 octobre 2012 (lire en ligne).
  • Anthony Golay, « Théodore Paul & Gabriel », Lords of Rock,‎ 1er novembre 2012 (lire en ligne).
  • Eva Provence, « Nasville et les garçonnes », Libération,‎ 8 août 2013, p. 22 (lire en ligne).

Lien externe[modifier | modifier le code]