Theodor Paleologu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Theodor Paleologu
Image illustrative de l'article Theodor Paleologu
Fonctions
Ministre de la culture et des cultes
22 décembre 2008 – 23 décembre 2009
Député
(9e circonscription de Bucarest)
Biographie
Date de naissance 15 juillet 1973 (41 ans)
Lieu de naissance Bucarest
Nationalité Roumaine
Parti politique Parti démocrate-libéral
Profession Universitaire

Theodor Paleologu, né le 15 juillet 1973 à Bucarest, est un universitaire et diplomate roumain. Il devient Ministre de la culture, des cultes et du patrimoine national dans le gouvernement de coalition d'Emil Boc en novembre 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père Alexandru était un écrivain et un ancien opposant au régime communiste[1]. Après la chute de la dictature, ce dernier fut élu sénateur en 1992.

Theodor Paleologu est d'abord élève du lycée allemand de Bucarest avant de poursuivre ses études en France (maîtrise en philosophie à la Sorbonne de 1992 à 1998, puis à l'École normale supérieure de 1996 à 2001). Il est docteur en études politiques (École des hautes études en sciences sociales de Paris et de Université Louis-et-Maximilien de Munich de 1998 à 2001)[2],[3].

Il est séparé de son épouse, la cantatrice Sarah Nassif[4], avec qui il a eu un fils, Mihail[5].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

  • Professeur assistant et directeur de l'Université d'été, European College of Liberal Arts, Berlin (depuis 2003),
  • Research Fellow, University of Notre Dame (2001-2002), New York University (2002), Harvard University (2002-2003),
  • Wissenschaftskolleg zu Berlin (2005),
  • Visiting professor, Deep Springs College (2003),
  • Lecteur, Boston College (1999-2000)[3],
  • Lecteur externe, université de Copenhague (2007 à 2008).

Carrière diplomatique[modifier | modifier le code]

Theodor Paleologu a été ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au Royaume du Danemark et en République d'Islande de 2005 à 2008.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

À 35 ans, il est élu député de la 9e circonscription de Bucarest lors des élections du 30 novembre 2008 sous les couleurs du Parti démocrate libéral. Il est nommé ministre de la Culture, des cultes et du patrimoine national lors de la formation du gouvernement de coalition, le 22 décembre 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]