Thelephorales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thelephorales

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sarcodon imbricatus

Classification
Règne Fungi
Division Basidiomycota
Classe Agaricomycetes

Ordre

Thelephorales
E. J. H. Corner ex Oberw. (1976)

Les Thelephorales sont un ordre de champignons basidiomycètes dans la classe des agaricomycètes. C'est dans cet ordre que l'on rencontre en Europe les Sarcodons.

Définition[modifier | modifier le code]

L'ordre des Thelephorales ou clade telephoroïde[1] comprend des corticioïdes et des champignons hydnoïdes, avec quelques polypores et espèces clavarioïde. Tous les champignons de l'ordre des Thelephorales sont ectomycorhiziens. Peu ont une importance économique, mais le Sarcodon est comestible et parfois commercialisé.

Les origines[modifier | modifier le code]

Bien que l'ordre des Thelephorales avait déjà été mentionnés par EJH Corner en 1968[2], l'ordre n'a été officiellement publiée qu'en 1976, lorsque l'allemand mycologue Franz Oberwinkler décrit en premier comme englobant les familles Thelephoraceae et Bankeraceae.

Situation actuelle[modifier | modifier le code]

La recherche moléculaire, basée sur l'analyse cladistique des séquences d'ADN, confirme le concept morphologique des Thelephorales, indiquant que l'ordre forme un groupe distinct au sein des Agaricomycètes, et proche des Polyporales[3],[4]

Habitat et de la distribution[modifier | modifier le code]

Tous les champignons de l'ordre sont ectomycorhiziens, formant des associations mutuellement bénéfiques avec les racines des arbres vivants. La répartition des Thelephorales est cosmopolite. Selon une estimation de 2008, l'ordre contient 18 genres et près de 250 espèces dans le monde[5].

Phylogramme des Thelephorales[modifier | modifier le code]

Taxonomie des Thelephorales[modifier | modifier le code]

Famille des Bankeraceae[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bankeraceae.
Le genre Hydnellum est une Bankeraceae[6].
  • genre Bankera
  • genre Boletopsis
  • genre Corneroporus
  • genre Hydnellum
  • genre Phellodon
  • genre Sarcodon

Famille des Thelephoraceae[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Thelephoraceae.
Le genre Polyozellus est une Thelephoraceae[7].
Le genre Thelephora est une Thelephoraceae[8]
  • genre Amaurodon
  • genre Botryobasidium
  • genre Entolomina
  • genre Gymnoderma
  • genre Hypochnus
  • genre Lenzitopsis
  • genre Parahaplotrichum
  • genre Phanerodontia
  • genre Phaneroites
  • genre Pleurobasidium
  • genre Polyozellus
  • genre Pseudotomentella
  • genre Skepperia
  • genre Thelephora
  • genre Tomentella
  • genre Tomentellastrum
  • genre Tomentellopsis

Famille incertae sedis[modifier | modifier le code]

  • genre Bubacia
  • genre Thelephorella

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J.M. Moncalvo, R. Vilgalys, S.A. Redhead, J.E. Johnson, T.Y. James, M. Aime, V. Hofstetter, S.J. Verduin, E. Larsson, T.J. Baroni, R. Thorn, S. Jacobsson, H. Clémençon et O. Miller, « One hundred and seventeen clades of euagarics », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 23, no 3,‎ 2002, p. 357-400 (Abstract. lire en ligne)
  2. (en) EJH Corner, « A monograph of Thelephora », Beihefte zur Nova Hedwigia, vol. 27,‎ 1968, p. 1–110
  3. (en) David S. Hibbett, « A phylogenetic overview of the Agaricomycotina », Mycologia, vol. 98, no 6,‎ 2006, p. 917–925. (lire en ligne)
  4. (en) David S. Hibbett, Manfred Binder, Joseph F. Bischoff, Meredith Blackwell, Paul F. Cannon, Ove E. Erikson, Sabine Huhndorf, Timothy James, Paul M. Kirk, Robert Lücking, H. Thorsten Lumbsch, François Lutzoni, P. Brandon Matheny, David J. Mc Laughlin, Marta Powell, Scott Redhead, Conrad L. Schoch, Josep W. Spataphora, Joost A. Stalpers, Rytas Vilgalys, Catherine Aime, André Aptroot, Robert Bauer, Dominik Begerow, Gerald L. Benny, Lisa A. Castelbury, Pedro W. Crous, Yu-Cheng Dai, Walter Gams, David M. Geiser, Gareth W. Griffith, Cecile Gueidan, David L. Hawksworth, Geir Hestmark, Kentaro Hosaka, Richard A. Humber, Kevin D. Hyde, Joseph E. ironsise, Urmas Köljalg, Cletus P. Kurtzman, Karl-Henrik Larsson, Robert Lichtwardt, Joyce Longcore, Jolanta Miadlikowsk, Andrew Miller, Jean-Marc Moncalvo, Sharon Mozley Standridge, Franz Oberwinkler, Erast parmasto, Valérie Reeb, Jack D. Rogers, Claude Roux, Leif Ryvarden, José Paulo Sampaio, Arthur Schüßler, Junta Sujiyama, R. Greg THorn, Leif Tibell, Wendy A. Untereiner, Christopher Walker, Zheng Wang, Alex Weir,, Michael Weiss, Merlin M. White, Katarina Winka, Yi-Jian Yao et Ning Zhang, « A higher-level phylogenetic classification of the Fungi », Mycological Research, no 111,‎ 2 mars 2007, p. 509-547 ([%5Bhttp://ddr.nal.usda.gov/bitstream/10113/13226/1/IND44044516.pdf Article%5D lire en ligne])
  5. (en) P.M. Kirk, P.F. Cannon, D.W. Minter et J.A. Stalpers, Dictionary of the Fungi, Wallingford CABI,‎ 2008, 760 p. (ISBN 9780851998268, PDF lire en ligne), p. 346
  6. Hydnellum ferrugineum, Posocje, Slovénie
  7. Polyozellus multiplex, Wenatchee Area WA, USA
  8. Thelephora terrestris