The Wardstone Chronicles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Wardstone Chronicles (littéralement « Les Chroniques de la Pierre des Ward ») est une série littéraire écrite par Joseph Delaney et publiée initialement chez Random House. Elle est connue sous le titre de L'Épouvanteur en France (car le titre principal n’apparaît pas sur la couverture des différents tomes) et comme The Last Apprentice (« Le Dernier Apprenti ») aux États-Unis.

La série se compose de douze tomes en 2014, publiés en France chez Bayard jeunesse. Il existe plusieurs autres livres hors-série, dont deux sont sortis en France.

Les personnages principaux[modifier | modifier le code]

Le héros de la série est un garçon proche de ses treize ans (au début de l'histoire), nommé Thomas J. Ward, souvent simplement appelé Tom. Il devient l'apprenti de John Gregory, qui exerce l'ingrat et terrifiant métier « d'Épouvanteur ». Tom est le narrateur de leurs aventures.

On compte huit personnages principaux :

  • Thomas J. Ward (l'apprenti de l'Épouvanteur)
  • John Gregory (l'Épouvanteur)
  • Alice Deane (une sorcière amie de Tom, fille du Diable et de Lizzie l'Osseuse, et petite-fille de Mère Malkin)
  • Zenobia (la mère de Tom, qui est la première des Lamia)
  • Le Diable (aussi appelé le Malin, Satan, et le Père du Mensonge)
  • Mab Mouldheel (une des sorcière de Pendle, chef du clan Mouldheel et amoureuse de Tom)
  • Bill Arkwright (Épouvanteur du nord du Comté qui prit Tom pour apprenti pendant 6 mois, expert des créatures de l'eau, et possesseur de trois chien (la mère «Griffe», et ses deux petits, «Sang» et «Os») dont Tom héritera à sa mort)
  • Grimalkin (une sorcière, tueuse du clan Malkin, et une future alliée de Tom et de son maître)

Thomas Jason Ward[modifier | modifier le code]

L'apprenti de John Gregory est le héros de l'histoire. Tous les livres, à l'exception de Grimalkin et L'Épouvanteur, sont racontés de son point de vue, et il y joue toujours le rôle majeur.

Tom est le septième fils d'un septième fils, ce qui lui donne certaines capacités contre «l'obscur». On apprend dans le sixième livre de la série que sa mère est Lamia, la première sorcière lamia, originaire de Grèce et que son père l'a sauvée lorsqu'il était marin. Tom a accompli beaucoup de choses, malgré son manque d'expérience. Il a vaincu la sorcière Mère Malkin, a entravé un gobelin éventreur, a détruit le Fléau, une créature demeurant dans les catacombes de la cathédrale de Priestown, et s'est dressé contre le puissant Golgoth, le Seigneur de l'Hiver. Mais son plus grand combat, qui commença à partir du tome 5 (L'Erreur de l'Épouvanteur) et qui ne s'est toujours pas terminé, c'est celui contre le Diable en personne, qui a été invoqué par les clans de sorcières de Pendle.

Il entretient une grande amitié, bien que fortement désapprouvée par son maître, avec Alice, une jeune sorcière. Il semble également avoir des sentiments plus intenses pour elle. Dans le tome 4, Mab, une sorcière du clan des Mouldheels, tombe amoureuse de lui et est très jalouse d'Alice. Et après que Mab l'ait trahi et révélé sa cruauté, il lui promet de revenir un jour à Pendle pour l'enfermer dans une fosse. Quand Alice est enlevée par Le Malin dans le tome 8, on découvre aussi que sa perte le rend encore plus malheureux que celle de ses parents.

C'est un apprenti dévoué, respectueux et doué, bien que plutôt désobéissant. Il se montre intelligent, mais il entre parfois en conflit avec son maître, qui lui reproche notamment de trop écouter son cœur plutôt que sa tête.

On ne sait pas grand-chose à propos de son apparence, mais on apprend dans L'Apprenti épouvanteur, le tome 1, puis dans Le Combat de l'Épouvanteur, le tome 4, qu'il a les yeux verts. Il est gaucher, tout comme M. Gregory. Il est aussi possible de deviner son apparence avec les images où il apparaît au début de certains chapitres.

John Gregory[modifier | modifier le code]

C'est l'Épouvanteur du Comté, et le maître de Tom. John Gregory a un mystérieux passé que l'on va progressivement découvrir. À l'origine, il était prêtre mais après s'être disputé avec son frère, il doute de l'existence de Dieu et devient un Épouvanteur. Depuis, son opinion sur la religion n'est pas claire : il croit en Dieu, mais pas de la façon dont on le vénère dans les églises.

C'est un maître exigeant, sérieux et avare en compliments, mais néanmoins bon, généreux et courageux : bien qu'il puisse se montrer sévère, il ne bat jamais Tom. Comme tous les septièmes fils d'un septième fils, John Gregory est gaucher.

Dans son passé, il a eu des relations avec plusieurs femmes. D'abord Emily Burns, une femme originaire du même village que lui et promise à l'un de ses frères. Ils sont tombés amoureux et sont partis vivre ensemble. Son frère ne lui a jamais pardonné. Par la suite, Emily s'est lassée de lui mais ils sont restés bons amis. On apprend son décès dans le tome 3.

Quand il venait de devenir Épouvanteur, Gregory a rencontré Meg Skelton, une sorcière lamia redoutée dans tout le Comté. Malgré son devoir d'Épouvanteur, il n'a pu se résoudre à l'enfermer dans une fosse car ils s'aimaient passionnément. Il l'a finalement épousée. Tom rencontre Meg dans le tome 3.

Gregory lui fait prendre à son insu une potion qui lui fait perdre la mémoire et lui fait oublier qu'elle est une sorcière. Il s'évite ainsi de l'emprisonner dans une fosse. Mais Meg va retrouver peu à peu la mémoire et se rappeler qui elle est. Quand elle prend conscience de ce que Gregory a fait pour la maintenir à ses côtés, ses sentiments pour lui deviennent plus mitigés. À la fin de ce tome, Gregory, malgré son amour pour Meg, la laisse retourner dans son pays, la Grèce, avec sa sœur Marcia.

Il ne lui reste qu'un seul frère en vie nommé Andrew, un habile serrurier. Tom le rencontre pour la première fois dans le deuxième livre. Il avait aussi un frère qui était prêtre. Tom le sauve d'un gobelin à Horshaw dans le tome 2 également, mais il décède des suites de ses blessures. Gregory et son frère ne se parlaient plus, car Emily Burns lui a préféré l'Épouvanteur. Cependant, il a quand même assisté à ses funérailles.

Gregory est décrit par Tom comme ressemblant à un loup. Il a les yeux verts, une barbe grise et des cheveux grisonnants. Il est mince et très fort pour son âge, capable de lancer à grande distance un bâton ou de soulever une sorcière sans difficulté.

Tom respecte particulièrement son maître. Malgré son âge, il est encore fort, mais avec l'âge, sa force décroît…

Il n'apprécie pas trop Alice et son amitié avec Tom : il redoute toujours qu'elle rejoigne l'obscur et entraîne Tom avec elle.

Alice Deane[modifier | modifier le code]

C'est la seule véritable amie de Tom, en dehors peut-être de Gregory. Alice est la nièce d'une sorcière très maléfique, Lizzie l'Osseuse, et vit avec elle dans le premier tome (on apprend à la fin du tome 5 qu'elle est en réalité la fille de celle-ci et du Diable en personne). Elle lui a donc logiquement enseigné plusieurs secrets en médecine et surtout en sorcellerie, qu'elle commencera à user sérieusement dans le tome 5.

Dans le premier livre, elle manipule Tom en lui faisant libérer la sorcière Mère Malkin, la mère de Lizzie l'Osseuse, mais, prise de remords, elle l'aide ensuite à s'échapper.

Elle vient de Pendle. Sa mère adoptive était de la famille Malkin et son père adoptif était un Deane, bien qu'ils ne pratiquaient pas la sorcellerie. Ils sont morts très tôt, c'est pourquoi Alice a été placée sous la garde de sa véritable mère.

Ayant été élevée par une sorcière, elle connaît des pratiques de magie, la préparation d'antidotes, et semble avoir un don pour la botanique. Elle connait aussi le latin. Comme toutes les sorcières, elle est également très douée pour «renifler» l'approche des gens, ou sentir des choses qui sont à distance, ou qui se sont produites dans un passé proche. Elle utilise aussi la «scrutation» (la magie des miroirs, voir plus bas), par exemple pour espionner à distance les gens. Enfin, bien qu'elle nie être elle-même une sorcière, elle en possède certains pouvoirs et faiblesses : par exemple, elle supporte mal le contact avec le bâton de Tom, fait en bois de Sorbier particulièrement efficace contre les sorcières, et utilise en certaines occasions des capacités propres aux sorcières, comme « l'horrification».

À Chipenden, l'Épouvanteur lui fait recopier ses livres et elle participe à la formation de Tom en lui transmettant ce que lui a appris Lizzie l'Osseuse. Dans le tome 4, on voit aussi qu'elle l'entraîne, jouant le rôle de la sorcière que Tom doit neutraliser à l'aide de sa chaîne d'argent.

Elle est assez féministe, on le voit notamment lorsqu'elle propose à Tom de cuisiner à sa place.

Elle n'aime pas le fait que M. Gregory n'ait pas confiance en elle, qu'il la mette parfois à l'écart, et elle est souvent source de conflits entre Tom et son maître. C'est à coup sûr grâce à Tom que Gregory n'a pas entravé Alice.

Elle reste un personnage contradictoire, à la frontière entre le bien et le mal. Néanmoins, elle et Tom sont très attachés. Dans le tome 1, elle lui a imposé sa «marque» de sorcière, qui ne s'effacera jamais et qui prouve que Tom lui «appartient». Grâce à cette marque, Tom a pu échapper à Mab, qui essayait de le posséder dans le tome 4. Mab est par ailleurs une des pires ennemies d'Alice. Jalouse de l'amitié d'Alice avec Tom, elle a juré de la tuer un jour.

Alice est dite assez grande, avec de beaux yeux bruns et de long cheveux noirs. Tom la décrit comme très jolie. Elle porte des souliers pointus, comme la plupart des sorcières. Elle a aidé Tom à éliminer la Mère Malkin. L'Épouvanteur suppose dans le tome 2 qu'elle s'est entichée de Tom, ce qui semble se confirmer dans le tome 4, où elle s'emporte en apprenant que Mab a embrassé Tom (bien que de force), puis dans le tome 5, où elle embrasse rapidement Tom avant de partir.

La question est : peut-on lui faire confiance ?

Et malheureusement, John Gregory n'est pas de cet avis. Vers la fin du tome 5, il menace de la mettre dans une fosse, apprenant que, depuis quelque temps, elle utilisait souvent des miroirs pour contacter Tom (elle aurait même conclu un accord avec Grimalkin, une sorcière pernicieuse). Mais sous l'influence de l'indulgent Bill Arkwright, un autre Épouvanteur, il la laisse partir, non sans lui interdire de revenir à Chipenden. C'est après cet événement que Satan révéla à Tom qu'Alice est sa fille et celle de Lizzie l'Osseuse.

Zenobia[modifier | modifier le code]

Zenobia est le nom donné à la mère de Tom. C'est une femme très mystérieuse. Nous découvrons dans le tome 6 qu'elle est en réalité Lamia, celle qui est à l'origine des sorcières lamias.

Elle rencontre le père de Tom lorsqu'il lui sauve la vie en Grèce, son pays d'origine. Elle était alors liée à un rocher par une chaîne d'argent, condamnée à mourir, car elle est exposée au soleil qu'elle ne supporte pas. Alors que le soleil commence à lui brûler la peau, le père de Tom, alors marin dont le bateau a fait escale ici, alerté par ses pleurs, la protège de son corps et à l'aide de sa chemise. Lorsque le soleil se couche, le père de Tom la délivre et elle l'embrasse pour le remercier.

Ils vivent un moment dans la maison de la mère de Tom en Grèce, puis il l'emmène au Comté et ils se marient. Elle lui donne 7 fils, mais nous n'en connaissons que 3 (Jack, James et Thomas).

Maman possède une petite pièce de sa maison, juste sous le grenier, qu'elle garde verrouillée. Après la mort du père de Tom et le départ de sa mère pour la Grèce, bien que la ferme revienne à Jack, son frère aîné, Tom hérite de cette pièce, au grand déplaisir de Jack, jaloux. Cela lui causera d'ailleurs beaucoup d'ennuis dans le tome 4.

La pièce de Maman est une forteresse infaillible contre l'obscur, qui sera très utile à Tom dans le tome 4. On découvre dans ce même tome ce que contiennent les caisses qui sont dans cette pièce : il y a des souvenirs de la mère de Tom, tels que sa robe de mariée ainsi que la chemise de son mari qui l'a protégée du soleil, de l'argent, des journaux intimes, des herbes et potions. Deux des caisses contiennent les sœurs de la mère de Tom, qui se révéleront en réalité être ses descendantes dans le tome 6. Elle ne peuvent être réveillées qu'au clair de lune, ce que Tom fait pour échapper à Mab. Elles se révèlent être des lamias sauvages, qui feront office de « garde du corps » à Tom.

Elle se révèle être aussi la toute première Lamia, et par conséquent la mère de toutes ses congénères (Le Sacrifice de l'Épouvanteur).

Les personnages secondaires[modifier | modifier le code]

La famille Ward[modifier | modifier le code]

  • John Ward : Père de Tom et septième fils. Il meurt dans le tome 3.
  • Jack Ward : Premier fils de John et frère de Tom. Il n'aime pas que son frère Tom lui rende visite parce qu'il craint pour sa petite fille : Tom attire les forces de l'Obscur en étant un apprenti Épouvanteur. Sa relation s'est donc plutôt envenimée avec lui.
  • James Ward : Deuxième fils de John et frère de Tom. Il est forgeron et apparaît dans le tome 4 pour aider Tom et l'Épouvanteur.
  • Ellie Ward : Femme de Jack et mère de Mary.
  • Mary Ward : Fille de Jack et d'Ellie.

Les sorcières et leur entourage[modifier | modifier le code]

  • Lizzie l'Osseuse : sorcière utilisant la magie des ossements et tante d'Alice. Enfermée dans une fosse à l'issue du tome 1. Mais on apprend dans le tome 5 qu'elle est en vérité la mère d'Alice qu'elle a eue du diable. Elle meurt dans le tome 7.
  • Alice Deane : fille de Lizzie l'Osseuse et du Malin. Précieuse alliée de Tom à qui elle sauve la vie à plusieurs reprises. L'Épouvanteur n'a pas confiance en elle.
  • Tusk : fils de mère Malkin. Tué à l'issue du tome 1 par l'Épouvanteur grâce à son Bâton de Sorbier avec une lame d'argent au bout, qu'il a lancé au front de Tusk, le tuant sur le coup. C'était un semi-homme.
  • Horn : semi-homme, détectant les ténèbres dans l’âme des gens au service de Lord Barrule.
  • Zenobia : Mère de Tom et première lamia qui tuait les jeunes gens car Héra avait tué les enfants qu'elle avait eu avec Zeus.
  • Ordinn : ancienne déesse surgissant tous les sept ans en Grèce, causant un massacre, accompagné de vangille et d'élémentaux. Les ménade se repaissent des victimes et des mourants. Elle est tuée par la mère de Tom dans le tome 7.
  • Lord Barrule : chaman puisant dans la cache de Grimm et qui a un goût du jeu qui va le mener à sa perte, le fantôme de Bill Arkwrith ordonne a ses chiens de lâcher Tom et de le tuer. Précédant Lizzie l'osseuse dans le contrôle du buggane. L'Épouvanteur tue le buggane alors que celui-ci a pris la forme d'une hydre. Lizzie utilise son pouvoir sur les animaux avec ses pouces.
  • Mère Malkin : Sorcière utilisant le sang pour ses pouvoirs et parente d'Alice. Tuée par Tom une première fois alors qu'elle venait de s'échapper, elle ressuscite sous une nouvelle forme peu après, puis re-meurt dévorée par des cochons.
  • Meg Skelton : sauvée autrefois par l'Épouvanteur et devenue compagne de ce dernier.
  • Marcia Skelton : sœur de Meg et Lamia sauvage entravée par l'Épouvanteur dans un passé antérieur à l'histoire.
  • Mab Mouldheel : chef des Mouldheel, éprise de Tom.
  • Beth Mouldheel : sœur de Mab et jumelle de Jennet
  • Jennet Mouldheel : sœur de Mab et jumelle de Beth.
  • Madame Wurmalde : sorcière ennemie de la mère de Tom, elle réunit les 3 conventus pour invoquer Satan et le lancer sur Tom.
  • Tibb : Krekh de Wurmalde, voyant.
  • Spig : créature mangeuse de cerveaux, compagnon de Lizzie l'osseuse et tué par Alice.
  • Anne Malkin : chef des Malkin.
  • Maggie : parente d'Alice.
  • Agnès Sowerbutts : tante d'Alice. Elle est bénévolente et guérisseuse.
  • Grimalkin : meurtrière très dangereuse des Malkin, armée de ciseaux, qui tentera de tuer Tom (tome 4) pour finalement l'aider à survivre dans les marécages contre Morwène (L'Erreur de l'Épouvanteur). En effet, celle-ci est l'ennemie jurée du Diable depuis que celui-ci a fracassé le crâne de son fils nouveau-né (qu'elle avait eu de lui d'ailleurs). Or, Morwene doit tuer Tom pour que le règne du Malin soit éternel, donc Grimalkin aidera Tom à tuer « l'escorte » de Morwene quand il ira la défier dans les marais (le Diable l'y avait forcée, sinon il tuait Alice, l'Épouvanteur et Arkwright). À la fin du combat, Tom se fait accrocher par une sorcière qui le tire dans l'eau, et, sans l'intervention de Grimalkin, il serait mort. Puis elle lui dira avant de le quitter de revenir la voir à Pendle quand il aura 15 ans (dans quelques mois à ce moment-là) pour qu'elle lui fasse un « cadeau ». On en sait plus, dans le tome 6, elle lui offre un sort appelé le « noir désir » ainsi qu'une dague puissante contre les créatures de l'obscur. C'est la narratrice du tome 9.
  • Morwène : fille du Malin et sorcière d'eau, elle paralyse ses victimes avec son œil de sang pour ensuite les crocheter et les vider de leur sang, elle aura pour mission de tuer Tom.
  • Florence Deane : chef des Deanes.
  • Dora la Cracheuse : sorcière quelconque paraissant dans un hors-série (Les Sorcières de l'Épouvanteur)
  • Thorne Malkin : apprentie de Grimalkin, celle-ci lui enseigne le nécessaire pour devenir une sorcière tueuse et reprendre le flambeau quand elle mourra. (Grimalkin et l'Épouvanteur)
  • Slake : l'une des deux "soeurs" de la mère de Tom. Elle vit dans la tour Malkin où elle lit les livres de la malle de Tom, que sa mère lui avait légué. Elle est la plus domestiqué des soeurs. Elle n'a plus ses ailes de vangire et ressemble à une femme normale. (Grimalkin et l'Épouvanteur)
  • Wynde : l'autre soeur de la mère de Tom. Elle vit avec Slake dans la tour Malkin et est en phase de métamorphose. Elle est entre la phase sauvage et la phase domestique des sorcières lamias. Elle est dotée d'ailes (vangire) et de la parole.(Grimalkin et lÉpouvanteur)

Les autres créatures maléfiques[modifier | modifier le code]

  • Le Fléau : créature des catacombes de la cathédrale de Priestown et ancien dieu déchu du « Petit Peuple ». Tué par Tom au terme du tome 2.
  • Golgoth : Ancien Dieu, seigneur de l'hiver. Il reste enfermé sous 'le quignon de pain', une butte de terre artificielle élevée en son honneur, ou les gens pratiquaient des sacrifices humains afin qu'il laisse le printemps revenir. Tome 3.
  • Le Malin ou Satan : il devient un thème récurrent au fur et à mesure de la saga au point de devenir un des personnages principaux, dans le tome 5 où il fera prisonnier Tom, en prenant l'apparence de quelqu'un d'autre.
  • L'Ordinn : Ancien Dieu, créature vivante en Grèce, dans le tome 6, Tom part en Grèce la combattre car si elle réussissait à s'allier avec le Malin, le monde toucherait à sa fin.

Les Épouvanteurs[modifier | modifier le code]

  • John Gregory : Épouvanteur, maître de Thomas Ward.
  • Billy (Wiliam) Bradley : ancien apprenti Épouvanteur de John Gregory, tué par un gobelin.
  • Bill (William) Arkwright : Épouvanteur du Nord du Comté qui prendra Tom sous son aile. Il est spécialiste des créatures de l'eau. Il meurt dans la disparition de l'Ord à la fin du tome 6.
  • Henry Horrocks : Épouvanteur, ancien propriétaire de la maison de Chipenden et d'Anglezarke. C'est lui qui forma, jusqu'à sa mort John Gregory.
  • Morgan Burns : ancien apprenti Épouvanteur de John Gregory, choisira de devenir Nécromancien car il échoue à devenir Épouvanteur, bien qu'il soit resté apprenti pendant 3 ans. Il est le seul à ne pas avoir écrit son nom sur la liste dans la chambre de l'apprenti Épouvanteur à sa maison d'été à Chipenden car il se disait le septième fils du septième fils d'un septième fils.
  • Le père Stocks : ancien Apprenti de John Gregory, il réussit sa formation mais choisit la prêtrise qui lui vaut de protéger le village de Downham, sa paroisse, des sorcières. Il meurt poignardé par Mme Wurmalde (Le Combat de l'Épouvanteur).

Les habitants du Comté[modifier | modifier le code]

  • Morgan Burns : fils de Emily Burns et d'Edwin Furner (tanneur, pourtant 7e fils d'un 7e fils) et pense être le fils de Gregory. Antagoniste majeur du tome 3, utilise la Nécromancie pour se faire de l'argent en escroquant les gens. Désire obtenir le pouvoir de Golgoth, ancien dieu de l'Hiver. Tué par Golgoth suite à une modification dans le rituel qu'il devait accomplir.
  • Emily Burns : mère de Morgan et première compagne de Gregory.
  • Famille Hurst : famille adoptive de Morgan.
  • Juge Nowell : juge manipulé par Wurmalde.
  • Barnes : Prévôt.
  • Père Cairns : Prêtre de Priestown et cousin de l'Épouvanteur.
  • Matt Finley : Forgeron.
  • Groin-Groin : Il a été possédé par Mère Malkin, dans le tome 1. (voir détails dans la fiche du personnage d'Alice).
  • Nana Nuckle : Habitante de Pendle, était au service de Lizzie L'osseuse, jusqu'à ce que Spig lui découpe la tête afin d'y loger.
  • L'Inquisiteur : Il brûle tous les gens qu'il déclare sorciers ou proches de l'Obscur pour récupérer leurs biens ; l'Épouvanteur en faisait partie. Finalement il meurt, tué par le Fléau, toujours dans le T2.
  • Andrew Gregory : Frère de l'Épouvanteur, serrurier. Apparu dans le T2, il revient souvent pour porter assistance à son frère.
  • Famille Ward : Là où Tom a été élevé. Ils ont été enlevés par les Malkin pour les malles de la mère de Tom.
  • L'Épouvanteur : Au service du Comté depuis des décennies. Il combat l'obscur.
  • Tom  : Apprenti Épouvanteur prometteur fils de sa mère, Lamia ou Zénobia, première de toute la génération. Il peut contrôler le temps (peu de temps).
  • Alice Deane : Allié de Tom aux pouvoirs obscurs. Elle pourrait être l'une des plus puissante sorcière.
  • Les sorcières : Toutes les sorcières du Comté, dont la majorité vit à Pendle.

Le Comté[modifier | modifier le code]

Le comté est le lieu où se déroule l'histoire de l'Épouvanteur et correspond au comté du Lancashire, dans l'ouest de l'Angleterre. Bien que la situation politique décrite puisse sembler fantaisiste, elle correspond à peu près à celle qui régnait en Angleterre entre le XIIIe siècle, époque où l'Église acquiert la capacité de juger les hérésies comme l'Inquisiteur (voir tome 2), et les années 1690 pendant lesquelles on assiste à l'acceptation de la nouvelle religion anglicane dans le Lancashire, et donc à la plus grande ouverture concernant le mariage des prêtres (voir la comparaison entre Épouvanteurs et prêtres au sujet des conditions de vies et sur le chapitre du célibat). L'Âge de Glace prophétisé en première page du livre correspond même à une période de froid, le petit âge glaciaire (situé entre 1250 et 1850 selon les définitions larges, et atteignant son apogée vers 1650). Les conflits dans le Comté décrits dans les tomes 4 à 6 pourraient correspondre à la Guerre de Cent Ans (quoique les incursions des troupes françaises aient été rares) et à quelques guerres civiles (ce qui n'expliquerait pas les batailles navales). Étrangement, le seul détail qui rend hasardeuse la thèse d'une histoire située dans le temps est justement l'une des caractéristiques principales de l'œuvre : la présence d'Épouvanteurs, qui donnent au Comté sa dimension originale. Cependant, malgré les nombreuses inventions, Joseph Delaney fait de nombreuses références à sa région pour construire la terre « semi-légendaire » où se déroule (principalement) son récit. On y retrouve des lieux réels mais dont l'auteur en a changé ou rajouté. Les villes et autres infrastructures où se déroule l'histoire sont par ordre chronologique :

  • La ferme de la famille de Tom (autrefois appelé « La Brasserie »)
  • La maison de l'Épouvanteur à Chipenden
  • La ville de Priestown (T.2: ville où nos héros combattent le Fléau)
  • La maison d'Hiver de l'Épouvanteur, à Anglezarke (T3: ville où Tom va rencontrer Meg)
  • Le District de Pendle (T.4: Région où a lieu la fête de Lammas visant à invoquer Satan) comprenant :
    • la Combe aux Sorcières (cimetière des sorcières, T4)
    • La Tour Malkin (le repaire du clan)
    • Le Gore Roc (« Roc sanglant »)
  • Les villages de : Downham, Roughlee, Bareleigh et Goldshaw Booth (appartenant respectivement aux clans Mouldheel, Deane et Malkin)

Certaines villes correspondent également à des villes réelles dont l'auteur a légèrement changé le nom :

L'auteur a également repris le véritable nom de certaines villes :

Certains lieux sont également réels mais adaptés aux nécessités romanesques pour le livre :

  • Le tumulus en dessous duquel se trouve la salle où Golgoth apparaît (T3)
  • La Tour Malkin (T4)
  • Le manoir de Read Hall (T4)
  • La maison hantée où l'Épouvanteur fait passer son test à Tom. Joseph Delaney, l'auteur, a créé cette maison en s'inspirant de la maison dans laquelle il vivait, enfant. Il y faisait un rêve étrange où une créature venait de sa cave (cave où Tom doit se rendre lors de son test) pour l'y emporter, et il se réveillait toujours à cet endroit du rêve. De plus, son frère faisait le même rêve. (T1)
  • La faille où se trouve la maison d'hiver de l'Épouvanteur à Anglezarke (T3)
  • La colline de Pendle (Pendle Hill) (La Bataille de l'Épouvanteur)
  • La rue de Babylone, rue proche d'un collège où Joseph Delaney s'était rendu un jour et où il avait promis de s'inspirer du nom de la ville (Anderton) pour créer Adlington. Dans le livre, cette rue est celle où se trouve la boutique de serrurier du frère de l'Épouvanteur, Andrew Gregory. (T2)

Le thème du septième fils[modifier | modifier le code]

Dans le Cycle des Chroniques d'Alvin le Faiseur (d'Orson Scott Card), on retrouve aussi le thème du septième fils d'un septième fils doué de pouvoirs magiques. Ces enfants perçoivent les ombres de ceux qui ont peuplé la Terre et ressentent la présence des êtres maléfiques.

Les septièmes fils d'un septième fils sont aussi considérés comme des loups-garous.

On retrouve aussi ce thème dans L'Île des Sorciers (anciens Ile du Crâne et Maudit Graal) de Anthony Horowitz. Les septièmes fils d'un septième fils sont des sorciers. Voir aussi Les Chroniques de Spiderwick, Magyk, Les Portes du Temps et Les Chroniques de la Magick Academy.

Voir également Les Secrets de l'immortel Nicolas Flamel où Pernelle, étant septième fille d'une septième fille, distingue les fantômes.

Dans le registre parodique, Terry Pratchett aborde le thème du huitième fils d'un huitième fils, dans La Huitième Fille.

Ce thème est également utilisé comme le titre d'un album et d'une chanson du groupe de hard-rock metal Iron Maiden.

Créatures et autres personnalités de l'Obscur[modifier | modifier le code]

Sorcières[modifier | modifier le code]

Il existe quatre types de sorcières :

  • Les Pernicieuses , personnifiant le Mal. Il y a beaucoup de sorcières pernicieuses dans l’Est, près de la colline de Pendle (Pendle Hill).
  • Les Bénévolentes, personnifiant le Bien. Les bonnes sorcières aident les voisins et l’ensemble de la communauté. Des gens viennent de l'étranger pour les voir et payent une contribution, bien que parfois elles travaillent pour rien. Elles soignent les verrues, les toux, les fièvres et autres maladies. Elles sont expertes en herbes et préfèrent se faire appeler « guérisseuses » plutôt que sorcières. Cependant, l’Église ne les traite pas différemment des sorcières pernicieuses et estime qu’elles sont de mèche avec le Diable. En cas de capture, les deux types de sorcières sont généralement brûlés.
  • Les Faussement Accusées se voient accusées de sorcellerie par erreur. Elles sont parfois torturées et leurs maisons sont souvent saisies et vendues. Si un Inquisiteur est impliqué, les biens sont généralement confisqués. Parfois les allégations sont faites par des voisins jaloux partageant des pots-de-vin avec l’Inquisiteur.
  • Les Inconscientes sont les sorcières qui ne savent pas qu’elles sont des sorcières. Parfois elles sont capables de blesser les autres en abritant des ressentiments. Les sorcières inconscientes peuvent soit être pernicieuses ou bénévolentes. Ces dernières ont souvent bonne influence sur les personnes les entourant. L’état d’inconscience peut parfois durer toute une vie, voir sauter des générations.

Il existe de nombreuses sortes de magie qu’une sorcière peut utiliser :

  • La Magie des Ossements est une forme de nécromancie. La victime mourra presque souvent sous le choc ou à cause de la perte de sang. Doigt, pouce et côtes sont les plus utiles – la septième côte en particulier.
  • La Magie du Sang où la sorcière tire sa puissance en buvant le sang de ses victimes.
  • La Magie Familière où la sorcière prend un peu de sang à un être quelconque – chat, crapaud ou chauve-souris – qui dès lors lui prête ses yeux et ses oreilles et lui obéit en tout. Mais il arrive qu'elle tombe sous l’emprise de ces bêtes et perde sa volonté propre.
  • La Magie Animiste est majoritairement pratiquée par les chamans mais également par les sorcières roumaines. Celles qui pratiquent cette magie tirent leur pouvoir de l'anima, l'essence vitale résidant dans tous les êtres. Cette magie est basée sur des incantations, et les victimes peuvent mettre des jours, voir des mois pour mourir. Néanmoins, des sorcières s'y mettant à plusieurs peut venir à bout d'une victime en quelques minutes.
  • La Scrutation : où elle utilise un miroir ou une surface réfléchissante pour voir l'avenir ou dans un autre endroit dans le temps. Cette magie est bien sûr utile pour espionner à distance les gens.
  • Le Nez Long : Capacité de sentir le danger de loin et au-delà des terres et du temps. Les septièmes fils de septièmes fils sont immunisés contre ce type de magie.
  • Le Nez Court : Capacité de sentir le danger à proximité et dans un avenir proche. Les septièmes fils de septièmes fils n'y sont pas immunisés.
  • La Fascination : Capacité dont se servent les sorcières pour manipuler une personne.
  • La Séduction : Capacité dont se servent les sorcières pour paraître plus jeunes et plus belles, en créant autour d'elles une aura capable d'aveugler n'importe quel homme.
  • L'Horrification : Capacité à se transformer en une chose effrayante, au point que les spectateurs s'enfuient.

Il existe plusieurs façons de battre une sorcière, en utilisant par exemple :

  • Du Sel et de la Limaille de Fer (également efficace contre les Gobelins et de nombreuses faibles entités de l'Obscur).
  • Un Bâton en Bois (le bois de Sorbier est le plus efficace).
  • Une Chaîne d'Argent (extrêmement puissante, pourrait même nuire au Fléau).
  • De l'Eau Courante (ne pouvant pas être franchie par les sorcières pernicieuses). De plus, l'eau salée constitue une barrière infranchissable pour la plupart des sorcières. C'est pour cette raison que les sorcières évitent la mer à tout prix.

Les sorcières peuvent être tuées pour ne pas revenir d’entre les morts, soit :

  • En les brûlant sur le Bûcher.
  • Après avoir mangé leur cœur cru.
  • Être plongée dans de l'eau de mer est mortel pour toutes les sorcières, même les sorcières d'eau.

Les sorcières pernicieuses sont généralement « entravées à leurs os » après la mort, emprisonnant leurs esprits dans leurs os. Pour les empêcher de creuser une issue jusqu'à la surface, treize épais barreaux de fer doivent être fermement fixés aux pierres du pourtour de la fosse, par de gros verrous. Il faut aussi veiller à les enterrer la tête en bas, près des racines d’un arbre, si possible.

Une sorcière pernicieuse très puissante peut être immortelle. Dans cet état elle peut ramper, glisser ou se traîner vers les oreilles ou le nez de sa victime et posséder son corps.

Un des principaux tests pour innocenter une femme soupçonnée de sorcellerie est de lui lier les pieds et les mains et de la jeter dans l'étang ou le lac le plus proche. Si elle coule c’est qu’elle est innocente, si elle flotte c’est qu’elle est coupable. Si elle est vieille, elle mourra généralement sous le choc de toute façon, surtout en hiver. La maman de Tom dit que c’est un test effectué par des idiots.

Les esprits torturés[modifier | modifier le code]

Ils sont généralement classés dans deux catégories :

  • Les Spectres [Ghasts] sont des fragments d’esprits ayant évolué (ils ont été capable de passer à la Lumière). C'est le départ de la mauvaise partie d'eux-mêmes qui les en a rendu capables. Les spectres sont monotones et compulsifs, répétant le même acte encore et encore inlassablement – généralement quelque chose qui a été fait sur la scène d'un crime violent - acte qu'ils faisaient lorsqu'ils ils étaient encore vivants. Les spectres ne peuvent vous nuire que si vous avez peur. Ils sont classés de un à dix, parmi les êtres les plus mauvais. Ceux du rang le plus élevé peuvent commander les gens rendus fou de peur.
  • Les Fantômes sont des esprits intacts toujours pris au piège sur Terre et incapables de disparaître, parfois à cause d'un crime qu'ils ont commis. D'autres, parce qu'ils ont un message à transmettre aux gens encore en vie, peuvent demeurer sur Terre pendant des années jusqu'à ce que leur tâche soit accomplie. Parfois ils ne savent pas qu’ils sont morts. Ils sont aussi classés de un à dix. Ceux qui sont classés dans le rang un, peuvent être vraiment dangereux et peuvent choisir de se rendre visibles ou non. La plupart sont malveillants.

Les Gobelins[modifier | modifier le code]

Il existe cinq types de Gobelins :

  • Les Gobelins velus sont particulièrement retors. Ils peuvent être débonnaires ou hostiles ou même un mélange des deux. Ils ont d'épais pelages velus et prennent l’apparence de différents animaux – principalement de chats et de chiens le plus souvent, mais aussi de chèvres à l’occasion voire de chevaux. Il y a beaucoup de gobelins velus dans le Comté. Il y a un gobelin-cheval à Hackensall, tandis qu’un gobelin-chien noir peut être trouvé à Warton et sur le Long Ridge.
  • Les Esprits Frappeurs ou simplement Frappeurs sont des poltergeists qui cognent contre les portes et qui flanquent des coups de pieds dans les murs. Ils sont la cause de tapages nocturnes. Ils soulèvent souvent des choses, peuvent jeter des casseroles et des poêles autour d’eux, fracasser des tasses et leurs soucoupes et réveiller les ménages. Il y en a même qui tirent les couvertures du lit. Ils sont dangereux parce qu'ils sont imprévisibles et peuvent se changer, sans avertissement, en lance-cailloux.
  • Les Lance-Cailloux, évolués depuis des esprits frappeurs, sont des gobelins capables de jeter des cailloux et même des rochers. Parfois ils font pleuvoir des avalanches de pierres sur un village ou une maison pendant des semaines d’affilée. Pour les arrêter ils ont besoin d’être hermétiquement entravés (« artificially bound »).
  • Les Éventreurs de Troupeaux sont des gobelins qui boivent le sang du bétail. Ils peuvent causer des soucis aux fermiers et se changent parfois, sans avertissement, en de véritables éventreurs.
  • Les Éventreurs sont des gobelins qui boivent le sang d’humains. Ils tuent toujours leur victime, mais parfois très lentement. Les éventreurs célèbres comprennent : l’Éventreur de Riverton qui tua cinq bergers et un connétable de paroisse avant d’être entravé avec succès ; l’Éventreur de Layton qui tua uniquement une personne, le dernier Apprenti de l'Épouvanteur : Billy Bradley ; l’Éventreur de Coniston qui tua trente pêcheurs sur une période de trois ans. Enfin, détruit avec du sel et de la limaille de fer, l'Éventreur de Pendle - le plus célèbre de tous, contrôlé par des sorcières – a tué au moins 100 personnes en l'espace de quarante ans. Certains croient qu'il est toujours à Pendle, mais endormi attendant juste d'être appelé de nouveau.

Ces créatures peuvent être entravées en les enterrant dans une fosse près des racines d'un arbre et en les recouvrant d'un grand bloc collé avec un mélange d'eau, de sang ou de poudre d'os, à quoi s'ajouteront de la limaille de fer (qui les privera de leur puissance) et du sel (qui les brûlera). Ils voyagent le long des Lignes de Ley (sortes lignes de forces parcourant la surface terrestre).

Les Élémentaux[modifier | modifier le code]

  • Les Élémentaux de Feu : créatures de l'Obscur qui servent l'Ordinn. Ils ne peuvent exister dans le Comté, trop humide et venteux. C'est ainsi que la Grèce - connue pour ses chaleurs quasi-caniculaires - s'est révélée être un excellent endroit pour eux. Il existe bien des types d'Élémentaux de Feu. Les trois décrits dans Le Sacrifice de l'Épouvanteur sont :
    • Bien que représentant déjà un danger loin d'être négligeable, les Élémentaux Ardents peuvent prendre diverses formes et de nombreuses tailles, néanmoins, ils prennent généralement la forme de sphères. On peut voir à travers certains, mais d'autres ont un aspect plus solide. Ces derniers sont les plus dangereux. À l'intérieur d'une pièce, ils flottent à proximité du plafond, mais ils peuvent se déplacer très vite et brusquement. Ils causent de sévères brûlures qui peuvent conduire à une douloureuse mort. Ils peuvent réduire une personne en cendres presque d'un coup. Certains peuvent être plus gros que la tête d'un humain, tandis que d'autres sont plus petit qu'un ongle de main. Ces derniers peuvent alors tenter de s'introduire par une narine pour aller griller le cerveau ou alors entrer par la bouche pour descendre jusqu'à l'estomac. Aux alentours de midi, on peut généralement les trouver proche des rochers où ils puisent leur pouvoir. Ils semblent s'affaiblir en présence d'eau, qui les fait alors entrer dans un état d'hibernation. Ils peuvent être tués par la lame rétractable contenue dans le Bâton de l'Épouvanteur. Combattre ce genre de créature nécessite plus une bonne dextérité et de la ruse que de la force.
    • Les Asters prennent la forme d'une astérie (étoile de mer) aux bras incandescents. Ils longent les murs et les plafonds et se laissent tomber sur de pauvres victimes qui ne se doutent de rien pour les brûler jusqu'à ce que mort s'ensuive. Très similaire aux élémentaux basiques, ces créatures sont plus rusées, et s'en révèlent un peu plus dangereuse. Pour quelque connaisseurs, elle se révéleraient bien moins dangereuses, car prévisibles, mais elles surprendront mortellement tous les autres.
    • Les salamandres sont le type le plus dangereux. Ils prennent la forme d'énormes lézards et demeurent dans des brasiers. Ils peuvent cracher du feu et de la vapeur brûlante. Regorgeant intérieurement d'une énergie incroyable liée au feu, on pourrait croire que leur sang est du feu. Ce sont des créatures reptiliennes, dotées d'une carapace sur le haut du corps et d'une peau molle autre part, particulièrement sur le cou (faiblesse que Tom voulu exploiter dans son combat contre l'Ordinn), elles possèdent aussi une grande queue et des mâchoires terrifiantes. Dotées d'une intelligence conséquente, elles choisissent souvent d'apparaitre sous la forme d'une magnifique jeune femme, apparence qui demeure trahie par de longues mains dotées de griffes. Dans leur forme originelle, elles sont véritablement mortelle pour quiconque, et un simple humain fuirait devant la peur que propage une telle créature.
  • Les élémentaux de l'air
    • Les dragons Créatures invisibles et presque toujours indétectable sauf quelques-uns qui procurent un sentiment d'effroi à leur proximité.

Informations supplémentaires sur l'histoire[modifier | modifier le code]

Le Comté : Le Comté [dans lequel les livres de l'Épouvanteur sont situés, est basé sur le réel comté Anglais du Lancashire. Beaucoup de noms de lieu furent adaptés à partir de lieux réels pour créer le mythique Lancashire où vivent l'Épouvanteur et Tom. Entre autres, Preston est devenu Priestown, Lancaster fut renommé Caster, Blackpool changea pour le Black Pool et Chipping est dorénavant Chipenden.

La Maison de Passage Watery : Dans L'Apprenti épouvanteur, la Maison de Passage Watery est basée sur des faits Enfant, Joseph Delaney a vécu dans une maison similaire à Preston. Il y faisait un cauchemar récurrent. Il y avait un placard sous l’escalier de la cuisine où sa famille conservait du charbon (et non dans la cave). Dans le cauchemar, il était assis sur un tapis dans le salon pendant que sa mère était en train de tricoter. Alors le froid envahissait tout, et cette chose fantôme que ses frères et lui appelée « Sam » (ses frères faisaient le même cauchemar) quittait sa cachette sous l’escalier, prenait Joseph et l’emportait vers l’obscur, tandis qu’il luttait pour se réveiller. La maison était en réalité la no 1, Passage Watery et il y avait un canal en face. Elle a par la suite été démolie.

Territoire Gobelin Réel : Il y a beaucoup d'histoires de gobelins dans le Lancashire. Joseph Delaney vit en fait en territoire gobelin à Lancashire. La ville de Stalmine a (ou avait) un Gobelin connu sous le nom de « frappeur », qui fut enterré sous le perron d'une maison près de l'église. L'ancien nom de Stalmine est Staumin, le village où Tom emmène Alice à la fin du premier livre. Il existe également d'autres gobelins à quelques milles de là : un gobelin velu à Wheeton, un gobelin-cheval associé à la ville de Hackensall près de Knott End-on-Sea et un conte sur le Diable et le Professeur de Cockerham the Devil and the Schoolmaster of Cockerham.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Les ouvrages sont illustrés par David Wyatt et David Frankland, et traduits en français par Marie-Hélène Delval. Les sorties françaises sont dans l'ensemble annuelles, provoquant un retard de deux à trois livres par rapport aux sorties anglaises et américaines.

The Wardstone Chronicles[modifier | modifier le code]

  1. L'Apprenti épouvanteur, Bayard jeunesse, 2005 ((en) The Spook's Apprentice, 2004) (ISBN 978-2-298-00509-7)
  2. La Malédiction de l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2006 ((en) The Spook's Curse, 2005) (ISBN 978-2-298-00510-3)
  3. Le Secret de l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2007 ((en) The Spook's Secret, 2006) (ISBN 978-2-298-00965-1)
  4. Le Combat de l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2008 ((en) The Spook's Battle, 2007) (ISBN 978-2-7470-2573-7)
  5. L'Erreur de l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2009 ((en) The Spook's Mistake, 2008) (ISBN 978-2-7470-2797-7)
  6. Le Sacrifice de l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2011 ((en) The Spook's Sacrifice, 2009) (ISBN 978-2-7470-2798-4)
  7. Le Cauchemar de l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2011 ((en) The Spook's Nightmare, 2010) (ISBN 978-2-7470-3457-9)
  8. Le Destin de l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2012 ((en) The Spook's Destiny, 2011) (ISBN 978-2-7470-3701-3)
  9. Grimalkin et l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2013 ((en) Spook's: I Am Grimalkin, 2011) (ISBN 978-2-7470-4501-8)
  10. Le Sang de l'épouvanteur, Bayard jeunesse, 2014 ((en) The Spook's Blood, 2012) (ISBN 978-2-7470-3857-7)

Hors-séries[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (en) The Spook's Tale, 2009
    Écrit à l'occasion de la journée mondiale du livre et du droit d'auteur[réf. nécessaire].
  • (en) The Spook's Stories: Grimalkin's Tale, 2011
  • (en) Alice and the Brain Guzzler, 2011
  • (en) Spook's: Slither's Tale, 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]